Vous êtes ici  :   Accueil > Pédagogies innovantes
Connectez-vous

Accueil

Pédagogies innovantes

Publié le 13 janv. 2015 Modifié le : 18 avr. 2018

Écrire à l'auteur

Le  mardi 13 janvier 2015

Filmer des mathématiques à l’oeuvre

Des vidéos réalisées par les élèves de 6e5 du collège Diderot - Sorgues (84)

  • maths informatique et recherche

     

     

    Dans le cadre de l’option MIR -Mathématiques, Informatique et Recherches- les élèves de 6ème5 du collège Diderot de Sorgues ont travaillé sur deux projets vidéos avec leur professeur de mathématiques. Les deux films ont été insérés dans une présentation en ligne (Prezi) consultable sur le site du collège

     

     

    Le premier projet : montrer l’utilité de la démonstration mathématique afin de déjouer les pièges de l’illusion d’optique.

     

    Après avoir travaillé en classe sur les illusions d’optique, il a fallu en choisir un certain nombre facilement reproductibles pour les mettre en scène. Une première vidéo a été ainsi conçue grâce à des captures d’écran de figures réalisées avec un logiciel de géométrie dynamique (Géogebra). Un travail a été mené sur les questions à poser, puis les élèves ont monté et annoté ces images dans un logiciel de présentation (Powerpoint) afin de réaliser un film.

     

    La deuxième étape a consisté à montrer géométriquement la bonne réponse. Le premier diaporama a été ainsi repris, les animations ajoutées et les réponses données.

     

    Voilà un bel exemple qui met en évidence la nécessité de démontrer en mathématiques : la bonne réponse n’est pas celle qu’on croit voir... Parfois l’intuition ne suffit pas, il faut acquérir des compétences d’observation, de raisonnement, de déduction.

     

    Le deuxième projet : créer une oeuvre d’art grâce aux mathématiques.

     

    Les mathématiques sont dans la nature : regardez de près un chou fleur, chaque bouquet est composé de bouquets qui eux-mêmes sont composés de bouquets… C’est le monde des fractales.

    Les élèves de la classe MIR ont joué eux aussi à reproduire encore et encore la même figure à des échelles différentes dans une organisation précise et répétitive. C’est sur le logiciel de géométrie dynamique GéoGébra que le triangle de Sierpinski a été réalisé.

    Captures d’écrans et montage vidéo, et voilà la construction en accéléré pour un résultat fascinant.