Connectez-vous

Accueil

le FOREDD

Publié le 27 janv. 2015 Modifié le : 3 sept. 2017

Écrire à l'auteur

Le  mardi 27 janvier 2015

FOREED 2015

.

  • .

    L’histoire du climat planétaire et de ses variations régionales est intrinsèquement liée à celle de l’évolution de l’humanité, des civilisations et des sociétés. Les sociétés contemporaines, malgré leur haut niveau technologique, sont aussi sensibles que par le passé aux caractéristiques des climats  et dépendantes de ces évolutions, qui conditionnent en partie leur  développement.

    En ce début du XXIe siècle, les perspectives d’un changement accéléré du climat global de la Terre donne une toute autre dimension encore à la relation climat/société(s). Le changement climatique est devenu un enjeu mondial. Les travaux des scientifiques en établissent, de façon toujours plus approfondie, les causes, l’ampleur et le rythme, largement liés aux usages massifs des énergies fossiles  dans les sociétés industrialisées  durant les deux derniers siècles.

    C’est cette question majeure du devenir du climat de notre planète qui fera l’objet de négociations internationales  lors de la conférence des Nations unies sur le changement climatique, à Paris, du 30 novembre au  11 décembre 2015. L’enjeu en est la mise au point d’un traité international qui doit aboutir à un nouvel accord  sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C.

    S’impose à présent l’impérieuse nécessité d’appréhender les enjeux de la lutte contre le changement climatique. Ceux-ci sont non seulement scientifiques, mais aussi politiques, sociaux, économiques, sanitaires, culturels, civiques. Ils sont aussi territoriaux, à toutes les échelles, du local au mondial.

    Aussi, le Forum annuel de ressources pour l’éducation au développement durable (FOREDD) du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche porte cette année sur ces enjeux, sur les connaissances, les débats et les actions  internationales et nationales qui les accompagnent, afin qu’ils fassent l’objet d’une appropriation forte par la communauté éducative et par ses partenaires.

    Par les connaissances scientifiques qu’elle construit, par ses démarches globales  tant dans le cadre des disciplines que des approches  transversales, par les liens qu’elle établit entre recherche scientifique, enseignement et formation citoyenne, l’éducation au développement durable constitue un levier essentiel pour  comprendre le changement climatique, agir sur ses causes et  en appréhender  les  conséquences sociales, économiques, environnementales et culturelles possibles.

    Ainsi, l’École, avec tous ses partenaires, prépare-t-elle les 12 millions d’élèves à être  des citoyens responsables et des acteurs avertis de sociétés en quête de modes de développement véritablement durables. C’est pour que ce XXIe  siècle ne soit pas dominé par le changement climatique, mais qu’au contraire la lutte contre le changement climatique permette de faire émerger des sociétés qui privilégient la solidarité et la cohésion sociale, tout en réconciliant l’économie, l’environnement et la culture,  que le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche se mobilise en vue de la conférence Paris Climat 2015.