Connectez-vous

Accueil

AP Terminale

Publié le 05.03.2015

Écrire à l'auteur

Le  Donnerstag, 5. März 2015

AP TES Corr. EC3 (e)

V. élève. Remédiation. L. A.

  • AP- correction de l’épreuve composée 3

     

    Chaque élève doit retravailler les parties sur lesquelles il pourrait gagner des points. Exemple : ajout d’un exemple (parties 1 et 3), ajout de phrase-types (parties 2 et 3), ajout de concepts (partie 3)….

     

    Première partie : mobilisation des connaissances (6 points)

     

    1)      Qu'est-ce qui distingue l'approche des classes sociales chez Marx et Weber ? (3 points)

     

    Au brouillon : tableau de comparaison effectué en cours

     

     

    Karl MARX

    Max WEBER

    Définition d’une classe sociale (+ critères de définition)

     

     

    Approche : nominaliste/réaliste ?

     

    Conflictuelle ou pas ?

     

     

    Dimensions structurant la société

     

     

     

    Rédigez directement des phrases sur la copie :

     

    Les classes sociales sont ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………... Deux sociologues Karl Marx et Max Weber ont analysé les classes sociales. Leurs analyses présentent des différences.

    Tout d’abord, pour K Marx les classes sociales existent réellement (approche ……………………….) et sont nécessairement …………………………alors que pour M Weber, les classes sociales sont un outil créé par les sociologues et elles n’existent pas réellement (approche ………………………) et ne sont pas nécessairement des groupes en conflit. Ensuite, pour K Marx les classes sociales sont l’unique critère de stratification sociale et elles reposent sur trois caractéristiques : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………Par contre, selon M Weber, les classes ne sont que l’un des trois critères de stratification sociale et elles reposent sur une caractéristique : ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

     

    2)      Comment la taxation permet-elle d'agir sur la préservation de l'environnement ? (3 points)

     

    Au brouillon : définition de taxation, explicitation de préservation de l’environnement, explications : mode de fonctionnement de la taxation, exemple de taxe environnementale. (NB il était possible de se servir du tableau de synthèse sur les outils des politiques environnementales mais ici il était inutile d’évoquer les limites).

     

    La taxation consiste en   …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

    La taxation peut agir de deux manières. Tout d’abord la taxation peut agir comme une …………………………………………………………………………… : il s’agit alors de faire payer une taxe à l’agent économique qui pollue (c’est le principe …………………………………………) Ensuite la taxation peut agir comme une incitation : l’agent économique vertueux pour l’environnement est récompensé : il paie moins de taxe, voire il reçoit une somme d’argent qui récompense ses efforts. En France, le système du bonus (pour les voitures les moins polluantes) / malus (sur les voitures qui émettent le plus de CO2) mis en place en 2008 illustre bien cette double action de l’écotaxe.

    Autre explicitation : la taxe permet de sanctionner des comportements nocifs pour l’environnement et avec les recettes fiscales collectées, l’État peut financer des programmes de réparation et de protection de l’environnement, créant aussi des emplois (c’est le doble dividende généré par la taxation).

     

     

    Deuxième partie : étude d’un document (4 points)

     

    Présentation du document (1 point) :

     

    Ce tableau statistique publié par …………….. en ……………., s’intitule ………………………………………………………………………………..

    Ce document nous informe donc sur la croissance réelle (puisque le PIB est exprimé en volume) de deux pays (États-Unis et Japon), d’un regroupement de pays (zone euro) et de l’ensemble des pays (« monde ») entre 1999 et 2008 grâce à un taux de croissance annuel moyen, et durant trois années : 2009, 2010 et 2011 (grâce à un taux de variation annuel). Ce tableau nous fournit également des données sur les prévisions de croissance pour l’année 2012.

     

    Étude du document (3 points) :


     
    Entre 1999 et 2008 tous les pays ou zones étudiés ont connu une augmentation du PIB déflaté, mais le rythme de la croissance économique n’a pas été le même pour tous les pays. L’ensemble des pays a vu le PIB en volume augmenter en moyenne de 3,8 % par an alors que le PIB des États-Unis a augmenté de 2,5 % par an en moyenne et celui du Japon de 1,2 % par an en moyenne.

    En 2009, la situation change puisque ……………………………………………………dans toutes les zones géographiques présentées dans le document. On assiste à une récession mondiale : ………………………………………………………………..en 2009. Néanmoins tous les pays ne sont pas affectés de la même manière par la crise économique. Alors qu’aux États-Unis …………………………………………………………………………….. le Japon …………………………………………………………………………………………………………... La situation est encore différente en 2010 puisque de nouveau le PIB augmente,  et derechef, comme entre 1999 et 2008, la reprise est plus forte dans l’ensemble des pays du monde qu’aux États-Unis, dans la Zone euro ou au Japon. Au Japon, le PIB a augmenté de 4,1% en 2011 soit …………………….. de plus qu’aux États-Unis et …………………………de plus que dans la zone euro. De plus au Japon, les fluctuations semblent plus fortes que dans les autres pays mentionnés dans le document puisque c’est le seul pays qui connaît une diminution du PIB en 2011 mais l’OCDE prévoit de nouveau une hausse du PIB en volume pour 2012.

     

     

    Troisième partie : raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)

    À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, montrez les effets de l’évolution de la structure par catégories socioprofessionnelles sur la mobilité sociale.

     

    Reprendre l’étape d’exploitation du dossier documentaire : repérer passages pouvant être utilisés et reformuler le d=texte afin d’éviter la paraphrase.

     

    Comment éviter la paraphrase ?

    -          Reformuler des extraits contenant des arguments

    -          Donner des explications qui ne sont pas dans le texte

    -          Enrichir sa réponse avec des définitions

    -          Pour les exemples d’illustration, les citer (inutile de chercher à tout reformuler)

     

    Pour le document 2 refaire des phrase avec :

    -          Les marges de la table de mobilité

    -          La table de destinée

    -          La table d’origine