Connectez-vous

Accueil

Accueil

Publié le 14 avr. 2015 Modifié le : 24 juin 2015

Écrire à l'auteur

Le  mardi 14 avril 2015

Expérimentation menée au college JMG Itard d' Oraison

Utilisation d'une tablette numérique par les élèves

  • Tablette numérique : expérimentation menée au college JMG Itard d' Oraison

     

    Dans le cadre d'une expérimentation menée avec la Délégation académique au numérique éducatif, le collège JMG Itard d'Oraison s'est vu équiper d'une tablette numérique couplée à un vidéoprojecteur. Cette expérimentation prolonge les usages en cours tout en testant les apports d'un outil mobile. Utilisée tour à tour par l'enseignant ou les élèves, les objectifs sont :

    - d'améliorer la mutualisation des travaux des élèves par vidéoprojection dans la classe ou par dépôt de documents dans l'environnement numérique de travail.

    - de permettre aux élèves de s'approprier la tablette, notamment pour les élèves souffrant d'un handicap physique afin qu'ils aient accès à un tableau virtuel.

    La mobilité de la tablette sera également exploitée pour des usages hors la classe. Toutes ces actions visent à renforcer l'autonomie, la prise d'initiatives et l'implication des élèves.

     

    En début d'année scolaire, les enseignants du collège JMG Itard d'Oraison, ont reçu en prêt une tablette Surface Pro 2.

     

    Dans un premier temps, elle n'a pas été reliée au réseau informatique de l'établissement et ce sont les outils multimédias de celle-ci qui ont été utilisés.

     

    Fort du partenariat avec le CDAD04 (Conseil Départemental de l'Accès au Droit des Alpes de Haute Provence), les élèves de la classe de 4°4 ont travaillé sur les droits des enfants et des handicapés.

     

    Quel a été l'apport de la tablette ?

    Tout d'abord, elle a permis d'accroître l'autonomie des élèves et de les responsabiliser en leur confiant un objet coûteux. En effet, plusieurs groupes d'élèves ont été constitués et ceux-ci sont partis, tablette en main, travailler en dehors de la classe : réalisation d'interviews d'élèves sur les droits des enfants, de prises de photographies des bâtiments en vue d'un diaporama sur le handicap, d'un film mettant en scène des élèves sur le thème de l'égalité de l'accès aux soins...

     

    Le « plus » apporté par la tablette est le visionnage en direct sur l'écran de 10 pouces : meilleure construction des images, diminution des problèmes de contre-jour, retour immédiat sur les images captées...

     

    Ces activités ont permis aussi de faire prendre conscience aux élèves du non respect de la continuité des lieux et de la chronologie lors de la réalisation d'un film et de la nécessité du montage pour finaliser leur production.

     

    Malheureusement, faute d'une application simple d'utilisation et pénalisé par une taille d’écran somme toute modeste, le montage n'a pas pu être réalisé avec la tablette et c'est le professeur qui s'est chargé de cette étape sur un ordinateur fixe.

     

    A l'occasion du visionnage en classe, un travail sur le fond et sur la forme est réalisé. Un retour sur la prestation des élèves leur aura permis de progresser sur leur expression orale.

     

    Cette expérience a été valorisée par la venue du Président du Tribunal de Grande Instance de Digne les Bains au collège. A cette occasion les élèves ont pu présenter leur travaux et discuter avec des professionnels de la Justice sur le thème des droits des enfants.

    C'est donc un premier essai réussi qui a été mené au collège d'Oraison : forte implication des élèves dans une démarche expérimentale en éducation civique, développement de compétences sociales et civiques tout en augmentant la maîtrise du numérique par les élèves grâce à l'utilisation d'un matériel innovant !

     

    expe oraison 1