Connectez-vous

Accueil

Sociologie

Publié le May 16, 2015

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, May 16, 2015

AP TES 2-1-1 (v. élève)

Remédiaition. L. Auffant

  • AP- remédiation sur le chapitre 1.1 de sociologie

     

    Extraits du programme :

     

    Notions

    Indications complémentaires

    Inégalités économiques, inégalités sociales, classes sociales, groupes de statut, catégories socioprofessionnelles

    On mettra en évidence le caractère multiforme des inégalités économiques et sociales ainsi que leur aspect parfois cumulatif. On procédera à des comparaisons en utilisant les principaux indicateurs et outils appropriés.

    On présentera les théories des classes et de la stratification sociale dans la tradition sociologique (Marx, Weber) ainsi que leurs prolongements contemporains et on s’interrogera sur leur pertinence pour rendre compte de la dynamique de la structuration sociale. On mettra en évidence la multiplicité des critères de différenciation sociale dans les sociétés post-industrielles (statut professionnel, âge, sexe, style de vie).

    Acquis de première : salaire, revenu, profit, revenus de transfert, groupe social.

     

     

    Sujets d’oraux 2014- Questions principales (10 points) sur ce chapitre :

    Vous montrerez que les inégalités sont multiformes et cumulatives.

     

     

    Sujets d’oraux 2014- Questions complémentaires (3 ou 4 points) sur ce chapitre :

    1)      Montrez que les inégalités économiques et sociales sont cumulatives.

    2)      Distinguez les inégalités sociales des inégalités économiques.

    3)      Présentez l’analyse (la théorie) de Karl Marx des classes sociales.

    4)      Présentez les trois critères qui permettent de définir une classe sociale au sens de Marx.

    5)      Distinguez la notion de classe sociale chez Marx et Weber.

    6)      Distinguez classes sociales et groupes de statut.

    7)      Qu’est-ce qu’un groupe de statut pour Max Weber ?

     

     

    Autres questions possibles :

    8)      Montrez la diversité des critères de différenciation sociale dans la société française contemporaine.

    9)      Montrez la multiplicité de critères pour rendre compte de la structure sociale dans les sociétés post-industrielles.

    10)  Montrez que les catégories socioprofessionnelles ne sont pas des classes sociales.

     

     

    EC, partie 2 : Vous présenterez le document puis vous caractériserez les inégalités qu'il met en évidence. (4 points)

     

    Concentration du revenu disponible et du patrimoine financier des ménages en France

    lorenz 2.1.1 


    Champ : ménages dont la personne de référence n'est pas étudiante et dont le revenu déclaré est positif ou nul.

     

    Les données sont des pourcentages cumulés. L'axe des abscisses correspond aux ménages et l'axe des ordonnées aux parts de revenu ou de patrimoine.

     

    Sources : « La prise en compte des revenus du patrimoine dans la mesure des inégalités », BACLET Alexandre et RAYNAUD Emilie, Economie et statistique, 2008.

     

     

    Exemple d’entraînement pour l’oral

     

    QUESTION PRINCIPALE (10 POINTS) :

    Expliquez pourquoi l’analyse de la société française actuelle à l’aide des classes sociales semble de moins en moins pertinente.

    QUESTIONS COMPLEMENTAIRES (10 POINTS) :

    Question complémentaire de savoir-faire (3 points)

    1. À l'aide de données chiffrées du document 2, montrez que d’autres critères que les classes sociales sont pertinents pour regrouper ensemble des individus.

    Questions complémentaires de connaissances

    2. Illustrez la notion d’incitations pécuniaires dans le système de santé. (3 points)

    3. Montrez de quelles manières la politique de la concurrence peut s’exercer à l’égard des entreprises. (4 points)

     

    Document 1 

     

    Le conflit central, lié aux rapports de classe, perd sa centralité pour des raisons qui tiennent autant à des transformations objectives qu’à l’évolution des représentations. Les mouvements des « sans » (sans travail, sans logement, sans papiers) apparaissent excentrés par rapport aux conflits du travail, même dans le cas des chômeurs : ceux-ci sont davantage perçus comme des exclus que comme des ouvriers ou des employés sans travail. La différenciation des statuts par rapport à l’emploi, l’accroissement de populations subsumées1 sous le terme d’exclusion, la montée de registres identitaires (identités « ethniques », de sexe, d’âge) déconnectés des appartenances de classe, continuent à brouiller les clivages sociaux classiques.

    La montée des clivages identitaires indexés sur l’origine concourt particulièrement au brouillage des appartenances de classe. Dans certains espaces, les individus ont tendance à se définir davantage selon leur communauté « ethnique » que par leur statut social et professionnel. […]

     

    Source : Serge Bosc, Stratification et classes sociales, A Colin, coll. Cursus, 2011 (7ème édition).

    1 : subsumées : englobées.

     

    Document 2 

    Les activités culturelles pratiquées au cours des douze derniers mois, par sexe, par âge, en % de chaque groupe

     

    Sur 100 personnes de chaque groupe

    Tricot, broderie ou couture

    Faire de « bons plats » ou essayer de nouvelles recettes

    Faire des travaux de bricolage

    Jouer à des jeux vidéo tous les jours ou presque

    ENSEMBLE

    19

    52

    49

    6

    SEXE

    Hommes

    1

    37

    64

    9

    Femmes

    35

    65

    36

    4

    ÂGE

    15-19 ans

    7

    39

    28

    21

    20-24 ans

    9

    56

    46

    11

    25-34 ans

    13

    59

    58

    9

    35-44 ans

    16

    55

    61

    6

    45-54 ans

    20

    55

    55

    4

    55-64 ans

    25

    51

    50

    3

    65 ans et plus

    28

    44

    38

    1

    Source : Enquête Pratiques culturelles des Français, 2008 - DEPS Ministère de la Culture et de la Communication.

     

    Ce sujet doit être impérativement rendu à l’interrogateur à la fin de l’épreuve. Ne rien inscrire sur cette feuille.

    Vous n’êtes pas autorisé à faire usage de votre calculatrice personnelle.