Echanges classes

Publié le 30 mai 2015

Écrire à l'auteur

Le  samedi 30 mai 2015

Compte-rendu de séjour de mobilité enseignante CODOFIL

en Louisiane par Mme Sandrine LE GALLIARD

  • Visioconférence Louisiane

    Professeur d’anglais en poste au collège du Sacré Cœur  à Marseille, je participe depuis la rentrée 2014 au programme CODOFIL qui œuvre depuis 1968 pour le maintien de la langue et de la culture française en Louisiane. J’y enseigne le français langue étrangère sur deux écoles : l’école primaire Maplewood à Sulphur et celle de Westwood à Westlake. Mes élèves sont des débutants de 4ème et 5ème grade (niveau CM1 et Cm2 en France).

     

    Je crois fermement en l’approche actionnelle. J'ai donc trouvé intéressant de mettre en place une correspondance avec toutes mes classes. Je corresponds avec l’école primaire du Sacré Cœur à Marseille et celle du Val de Sibourg à Lançon de Provence.

     

    Chaque élève a un correspondant qui lui est propre. Nous traitons les mêmes thèmes au même moment (en anglais pour les élèves français et en français pour les élèves américains). Nous échangeons également beaucoup sur la culture et les traditions. Nous travaillons essentiellement avec les nouvelles technologies que ce soit via l'outil skype, video ou mail. Nous filmons nos élèves ou les enregistrons pour que cela devienne un document support authentique de compréhension orale pour les apprenants et de même pour l'écrit. A la fin d'un projet nous échangeons les productions des élèves.

    La visio-conférence est un outil très adapté pour l’interaction et l’échange culturel. Nous avons organisé différentes rencontres avec mes 4ème grade de Maplewood et les CM1 du Sacré Cœur à Marseille. Nous avons notamment pu célébrer Noël et la fin de l’année scolaire ensemble (voir clip vidéo). Ces rencontres ont été très fédératrices dans la mesure où elles ont mobilisé les enseignants, les élèves, les parents et grands-parents, des artistes locaux, les mairies et consulats respectifs.

    Nous travaillons aujourd’hui sur un projet « d’immersion connectée » qui a pour objectif, dans un premier temps, de permettre  à mes élèves américains de suivre un cours de mathématiques en français donné de Marseille en direct. Ce type de projet ouvre également la voie à l’interdisciplinarité et les possibilités me semblent aujourd’hui infinies.

     

    Cette correspondance s’avère être un  puissant levier de motivation chez les élèves et donne davantage de sens à leurs apprentissages.

     

    Cette expérience à l’étranger est sans égal. Elle permet d’analyser sa propre pratique et de l’enrichir. Je ne peux qu’encourager les enseignants à franchir ce cap.

     

                                                                                                                            Sandrine LE GALLIARD

     link go Clip vidéo retraçant les grands moments de l’échange entre l’école Maplewood et l’école du Sacré cœur :

    link go Reportage sur une chaîne TV américaine :