Connectez-vous

Accueil

ODD 7: recours aux énergies renouvelables

Publié le 16 juin 2015 Modifié le : 4 sept. 2017

Écrire à l'auteur

Le  mardi 16 juin 2015

Les Agences de l’Énergie des Lycéens

Créer un bureau d’études au sein du lycée pour la maîtrise des énergies, de l’eau et la qualité environnementale du bâtiment, c’est l’objectif des agences de l’énergie des lycéens en Provence-Alpes-Côte d’Azur

  • .

    Les Agences de l’Energie des Lycéens

    Créer un bureau d’études au sein du lycée pour la maîtrise des énergies, de l’eau et la qualité environnementale du bâtiment, c’est l’objectif des agences de l’énergie des lycéens en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le 26 mai, la Région a invité tous les participants à échanger avec les autres lycéens dans la démarche, valoriser leurs projets et participer à des animations : http://tv.regionpaca.fr/index.php/page/video/553_Les-Agences-de-lEnergie-des-Lycens

    Présentation du projet

    Le projet « Agence de l’énergie des lycées » (AEL) est lancé à titre expérimental pour l’année scolaire 2014-2015, auprès des lycées publics de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur ayant des classes de Sciences et Technologies de l'Industrie et du Développement durable (STI2D). Ce projet est conduit en étroite collaboration avec les autorités académiques d’Aix-Marseille et Nice et il s’intègre dans le référentiel des enseignements technologiques du baccalauréat STI2D. Ce projet est né en Région Rhône-Alpes, grâce à une idée de Fabien Tora, enseignant STI2D au lycée Aragon de Givors, qui s’est inspiré du projet européen SIEU[1]. Proposé en Région Rhône-Alpes depuis la rentrée 2011, et suite à une évaluation très positive du projet, la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur a souhaité l’initier à son tour. Le principe consiste à proposer à des classes de lycéens de la filière STI2D  d’utiliser les bâtiments du lycée comme terrain d’expérimentation pour leurs travaux pédagogiques tout au long de l’année scolaire en travaillant sur la problématique de la maitrise des fluides (énergie et eau) du lycée. Les lycéens sont organisés comme un vrai bureau d'études, les « Agences », dont la Région est le commanditaire. Les Agences doivent identifier, proposer et mettre en œuvre des pistes d’amélioration de la maîtrise des consommations de fluides du lycée selon trois axes : diagnostic, analyse et suivi des consommations du lycée ; actions de sensibilisation et de communication auprès de la communauté scolaire ; propositions de travaux pour réduire les consommations. Cette expérimentation permet à la fois de développer des leviers d’action innovants dans le cadre des politiques de gestion environnementale du bâti et d’éducation à l’environnement et développement durable des lycéens du Conseil régional, et de proposer une méthode pédagogique innovante, impliquant les élèves dans un projet concret.