Connectez-vous

Accueil

Accueil

Publié le 30 oct. 2015

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 30 octobre 2015

L'eau ferrugineuse, oui !

Veille proposée par le pôle DANE du Vaucluse

  • Crédit image Pixabay - Licence CC Faire pour apprendre - au dernier mardi de l'ORME

    Crédit image Pixabay- Licence CC

     Le dire, c'est bien, le faire (faire), c'est mieux...

        Avec JF Cerisier : en savoir plus sur son laboratoire TECHNE. Vous y retrouverez le projet de réseau social pour les profs VIAEDUC (et oui, c'est lui !)
    Voilà aussi un article qui étaye son propos, avec les références qu'il a citées : "On demande toujours des inventeurs et l'on cherche encore des innovateurs" (sur le site revues.org qui propose des ressources en libre accès en sciences humaines et sociales)
    http://dms.revues.org/891 

     
    Quelques idées pour FAIRE avec les élèves :
     
    Les controverses 
    Des controverses à consulter, exploiter, compléter, des controverses à installer, mettre en œuvre, voire inventer : pour apprendre à chercher et valider ses sources, confronter, argumenter, bref, exercer son esprit critique. Des séquences à découvrir sur EDU'bases en sciences, en ECJS, en histoire et géographie, en langues... 
    Un site tout nouveau pour débattre sur des questions vives scientifiques :
    https://www.controversciences.org/
    Et les controverses de sciences po :
    http://controverses.sciences-po.fr/archiveindex/

     
    La web-radio
    Exercice rigoureux, quoiqu'en pensent les élèves, mais qui peut raccrocher certains réfractaire à l'orthographe, qui ont pourtant des connaissances et des compétences à mettre en valeur - et à faire valider.
    Travailler comme des professionnels : 24 heures dans une rédaction. Des fiches pour comprendre... et s'y mettre ! 
    Des dossiers complets dans les académies de Versailles et de Clermont-Ferrand et bien sûr sur le site du CLEMI.
    http://clemi.fr/fr/productions-des-eleves/web-radios/ 

     
     

    Côté outils :

     

    • L'incontournable Audacity (libre et gratuit) pour la capture et le traitement du son (plus facile en prendre en main que le premier traitement de texte venu !)
    • Enregistreur en ligne gratuit (mais a besoin du Flash Player) : Vocaroo (qui permet de télécharger son enregistrement en mp3 ou de l'envoyer par mail).
    • Et pour les mobiles, si c'est gratuit, il y a toujours de la publicité...  l'Enregistreur local Lovekara qui enregistre directement en mp3 (à retrouver sur le Play Store) fait partie des KISS (Keep It Simple and Stupid... les applis les plus intéressantes, quoi !)
    • Un plus avec le fameux WebMedia2 (de Scenari) pour structurer et enrichir les enregistrements.
    • Pour diffuser, nos SPIP font très bien l'affaire ! 

     

    Côté législation :

     

    Tout est soumis au droit d'auteur, bien sûr : 

     

    Pour les voix des élèves, il faut une autorisation signée des parents (vous trouverez  une fiche-type sur le site du CLEMI).

     

    Pour la musique, vous avez de quoi payer la SACEM, soit vous utilisez des musiques libres de droits (et gratuites) : on en trouve par exemple sur