Connectez-vous

Accueil

FOREDD 2016: Economie, métiers et Développement Durable

Publié le 28 janv. 2016 Modifié le : 3 sept. 2017

Écrire à l'auteur

Le  jeudi 28 janvier 2016

ÉCONOMIE, MÉTIERS ET DD EN DIRECT DU FOREED 2016

Dernières nouvelles du Foredd le jeudi 28 janvier au matin

  • .

     

    PREMIÈRE MATINÉE

     

    Une salle remplie de tous les acteurs de l'EDD en France...Une ouverture qui a posé les enjeux de ce FOREDD 2016

    • Daniel Vosgien, Réseau Canopé, Directeur territorial, académies de Lille et d’Amiens
    • - Valérie Cabuil, recteur de l’académie d’Amiens, chancelier des Universités.
    • - Xavier Bertrand, président du Conseil régional Nord Pas de Calais Picardie ou son représentant (sous réserve)
    • - Michel Hagnerelle, inspecteur général de l’Éducation nationale, groupe histoire et géographie.
    • - Monique Dupuis, inspectrice générale de l’Éducation nationale, groupe sciences et technologie du Vivant, de la Santé et de la Terre.
    • - Florence Robine, directrice générale de l’enseignement scolaire, ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche par son représentant Jean Michel Valantin
    • - La commissaire générale au développement durable, ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ou son représentant Laurence Monnoyer - Smith par l'intermédiaire d'une vidéo

    Lors de cette ouverture, Michel Hagnerelle, a rappelle que l'EDD est “Mission majeure de l’Ecole. Du reste, le  Ministère s’est doté d’une politique ambitieuse de l’EDD..mais l’EDD est une course de longue haleine, il faut de la résistance et de la volonté." Pour ce faire, il propose 4 leviers qui sont autant d'opportunités pour l'EDD :

    * le renouvellement des programmes de la scoalrité

    * la mise en place dun parcours civique

    * la réorganisation des territoires de proximité

    * les grandes initiatives mondiales

    "Notre jeunesse a besoin de grands desseins : l’EDD est un des plus beaux dessins"

     

    La table ronde sur "Économie et Développement Durable" a commencé, réunissant Alain Grandjean, directeur général de Carbone 4, Nathalie Boyer, directrice générale de l'association "L'Orée" qui est une association multiacteurs, créée en 1992 autour de 3 priorités d'actions (biodiversité et économie, économie circulaire, reporting RSE

    Alain Grandjean présente l’Anthropocène, un terme créé et utilisé par certains scientifiques pour désigner une nouvelle époque géologique, qui aurait débuté à la fin du XVIIIe siècle avec la révolution industrielle, période à partir de laquelle l’influence de l’homme sur le système terrestre serait devenue...Puis il présente la crise que nous traversons, qui est liée à l’entrée dans l’anthropocène, période qui pourrait apparaître sombre si des solutions n'avaient pas été mises en oeuvre, et particulièrement durant l'année 2015 (COP 21, plate forme NAZCA, encyclique du pape...) Mais ces solutions repose sur l’établissement de plafonds qui  conduisent à réduire les croissances exponentielles. De même que l’introduction de nouvelles régulations. « On ne peut laisser au marché le soin de réguler".

    https://alaingrandjean.fr/

    http://www.carbone4.com/fr

     

    IMAG0584 (2)

     

    Le débat tourne autour de l'émergence de l'économie verte et de la financiarisation des mesures prises récemment.

    Nathalie Boyer présente l'assocation Orée qui propose des outils pour les enseignants, en ligne

    http://www.oree.org/3priorites/economie-circulaire.html

     

     

    IMAG0586