Vous êtes ici  :   Accueil > Publications > Nationales
Connectez-vous

Accueil

Nationales

Publié le Apr 28, 2016

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, April 28, 2016

Lire à l'heure du numérique. Conférence de consensus : Lire, comprendre, apprendre

Comment soutenir le développement de compétence en lecture ? - Recommandations du jury - 16 et 17 mars à l’ENS de Lyon

  • cnesco

    Quand on veut travailler la lecture sur support numérique, il est essentiel de vérifier si les logiciels d’aide à l’apprentissage ont fait l’objet d’une validation scientifique après une expérimentation rigoureuse dans les classes pour que les apprentissages soient effectivement facilités par le numérique.

     

    Il devient donc nécessaire que le ministère de l’éducation nationale, en lien avec les chercheurs et les enseignants, mettent en place une procédure de certification de ce type d’outils.

     

    L’interactivité, le feed-back immédiat, l’adaptabilité et la pluri-modalité (auditive et visuelle), sont les atouts de ces outils numériques, néanmoins ils doivent rester dans la complémentarité avec  la pédagogie. Les enseignants doivent  donc être formé à leur utilisation et qu’ils correspondent à un besoin et à un projet de ceux-ci.

     

    Il faudra donc pour apprendre à utiliser des documents multimédias, assurer la maîtrise de la lecture au sens classique, mais aussi le développement d’habilités plus complexes qui caractérisent  la lecture en environnement  numérique. En effet, la lecture du texte électronique engendre souvent une surcharge cognitive. Certains des processus  nécessaires à l’utilisation habile, comme l’utilisation et la compréhension des hypertextes,  de ces documents  ne sont pas accessibles à la plupart des élèves avant l’adolescence puisqu’ils nécessitent des stratégies de navigation. A l’école primaire, il faudra donc rendre la tâche accessible en l’allégeant et en l’assistant fortement les élèves. Dans le secondaire, l’ensemble des professeurs devront aider les élèves à construire des compétences solides et transférables.

     

    Pour être pédagogiquement efficaces, les ressources pédagogiques numériques doivent respecter un certain nombre de règles : s’en tenir à l’essentiel en éliminant tout ce qui est accessoire, privilégier l’oral pour commenter une image, faire apparaître ensemble ce qui est lié ; ménager des pauses et une progressivité des notions ; impliquer les élèves en les sollicitant directement.

     

    Les enseignants sont donc invités à choisir avec soin les ressources à leur disposition en fonction de leurs projets et besoins pédagogiques.

     

    Pour aller plus loin :