Connectez-vous

Accueil

Travaux académiques mutualisés (TraAM)

Publié le 17 mai 2016 Modifié le : 29 janv. 2019

Écrire à l'auteur

Le  mardi 17 mai 2016

TraAM 2015-2016 - Mutualisation entre professeurs - Retour d’usage sur la plateforme M@gistère

Cet article illustre un exemple d’usage proposé par le groupe TICE de l’académie d’Aix-Marseille dans le cadre des TraAM 2015-2016 autour de la thématique n° 2 : " Comment le numérique peut-il aider les enseignants de physique chimie à travailler ensemble ou en interdisciplinarité ? "

  • Aller à la page nationale des TraAM.

    Logo traam Physique-chimie

    TraAM 2016 Académie Aix-Marseille – Espaces collaboratifs - Retour d’usage sur la plateforme M@gistère   
          

    Cet article illustre un exemple d’usage proposé par le groupe TICE de l’académie d’Aix-Marseille dans le cadre des TraAM 2015-2016 autour de la thématique n° 2 :

    " Comment le numérique peut-il aider les enseignants de physique chimie à travailler ensemble ou en interdisciplinarité ? "

     

    Professeur expérimentateur

     

    • Nicolas ORAND, professeur au Lycée et formateur, académie d’Aix-Marseille

     

    Besoin

     

    • Besoin d’une plateforme collaborative dans le cadre des journées de formations destinées aux Adjoints techniques de recherche et de formation (A.T.R.F)  B.A.P. A : Sciences du vivant (S.V.) et  B.A.P. B : Sciences chimiques Sciences des matériaux (S.C.S.M.)

     

    Outil proposé

     

    M@gistère, plate-forme institutionnelle, qui permet d’élaborer des parcours de formation conçus pour être mis en œuvre selon des durées variables. Cette plateforme permet :

    • de mettre à disposition des supports numériques lors d’une formation en  présentiel
    • de mettre en œuvre une formation à distance via une classe virtuelle
    • de proposer un parcours de formation à distance avec possibilité d’interactions

     

    https://magistere.education.fr/

     

    magistere1 

     

    Bilan d’usage

    Vous trouverez ci-joint un document qui présente les scénarii des deux formations mises en œuvre grâce à m@gistère. Cette présentation aborde également le vocabulaire de la plateforme ainsi que les aspects techniques et propose une analyse. Ces formations étaient destinées à des ATRF mais elles pourraient être transposées à des enseignants de physique-chimie car elles reposent sur des contenus des programmes de Lycée générale.

    Lien vers le document


    La plateforme m@gistère est un support de formation très complet. Elle offre toutes les possibilités pour que le stagiaire interagisse avec ses pairs ou le formateur (forum, messagerie intégrée, chat..). Le formateur peut mettre à disposition tous les formats de documents numériques (vidéo, son, animation, diaporama sonorisé, document tapuscrit, lien…). La plateforme permet l’évaluation des productions des stagiaires (contributions, ateliers, questionnaires de tous types…). Elle intègre également un outil de classe virtuelle grâce auquel, de chez soi ou de son lieu de travail, le formateur et les stagiaires peuvent se retrouver et échanger. Enfin la plateforme dispose d’un outil de suivi qui permet de suivre l’avancée des stagiaires dans leur formation.

    La prise en main de cette plateforme pour le formateur  n’est pas facile car certains aspects ne sont pas très intuitifs. Cependant, à force de pratique, le formateur acquiert des automatismes. Par ailleurs, il existe un nombre important de tutoriels en ligne qui permettent de résoudre les difficultés techniques. La construction d’un parcours nécessite un investissement en temps important.

    Du point de vue du stagiaire, il peut également arriver que certains aient des difficultés à naviguer dans la plateforme. En revanche, je me suis aperçu que les stagiaires qui avaient déjà pratiqué la plateforme m@gistère antérieurement étaient plus à l’aise avec celle-ci. Il convient donc de démocratiser la plateforme car elle permet aux stagiaires  de se familiariser avec l’outil. La première approche avec la plateforme doit-être modeste afin que le stagiaire ne soit pas noyé par la dimension technique de la plateforme au détriment du contenu de la formation.

    Afin de ne pas maintenir le stagiaire dans une posture trop passive et transmissive, il convient de ne pas abuser des diaporamas sonorisés et vidéos. Il faut y être attentif car la plateforme peut facilement permettre de tomber dans cet écueil qui, de mon point de vue, donne une image négative et trop restrictive de la plateforme M@gistère aux vues de ses possibilités. En conséquence,  il est préférable d’amener le stagiaire dans une attitude active et une situation où il est amené si possible à produire. Il convient d’articuler questionnaire préliminaire, apport théorique, questionnaire plus approfondi ou production du ou du groupes de stagiaires en échangeant via la plateforme.

    Une des difficultés pour le formateur est de stimuler à distance le stagiaire qui ne s’investit pas. Ce manque d’investissement peut provenir du fait que le numérique représente un obstacle pour le stagiaire mais également que les activités proposées ne l’intéresse pas. Dans cette deuxième éventualité, il convient de ne pas proposer une formation trop verrouillée dans son contenu, une partie doit être négociable avec le stagiaire.

    J’ai eu des retours très positifs des deux classes virtuelles qui abordaient la mise en œuvre de certaines activités expérimentales qui utilisent l’outil informatique en particulier certains logiciel. Cependant, de mon  point de vue, j’ai eu la sensation d’être en monologue avec trop peu d’échange avec les stagiaires. A  l’avenir,  je veillerai à alléger le contenu au profit de mise en activité des stagiaires ; pour cela il faudra que j’explore davantage les possibilités de l’interface Via. J’utiliserai également la classe virtuelle pour présenter les travaux attendus lors de la formation à distance FOAD.

    Malgré le caractère expérimental de notre discipline, je pense qu’il est tout à fait possible d’utiliser la plateforme M@gistère au cours des formations, pour partager des documents, conduire le stagiaire à échanger avec ses pairs et son formateur  et afin d’élaborer une production qui s’appuie sur le contenu de sa formation.

    Dans l’élaboration d’un parcours de formation sous M@gistère,  il semble qu’un travail en binôme de formateurs soit nécessaire pour échanger quant à la pertinence des activités proposées, la mise en œuvre technique et la sélection des ressources mises à disposition.

    Une fois l’élaboration d’un parcours mis en œuvre, il est réutilisable et partageable ce qui peut permettre d’alléger la tâche de conception du futur formateur, lui permettant ainsi de réinvestir ce temps dans l’animation à distance de la formation et le suivi des stagiaires.