Connectez-vous

Accueil

TPE

Publié le 12.09.2016

Écrire à l'auteur

Le  Montag, 12. September 2016

2016, TPE séance 1

Aix-Marseille, I. Roux

  • Séance de TPE n°1 : Définir une problématique

     

    TRAVAUX PERSONNELS ENCADRES

     

    1.      Présentation de l’épreuve et généralités 

     

    1.1[1] Les principales étapes du travail [2]:

     

    Le principe de base des travaux personnels encadrés est la pluridisciplinarité. Ils doivent donc impliquer au moins deux disciplines dont une discipline caractéristique de la série concernée.

    Plusieurs étapes peuvent être distinguées dans le déroulement des TPE :

    -          une première phase au cours de laquelle sont définis le sujet et sa problématique ;
    -          une seconde phase, centrée sur la recherche documentaire ;
    -          une troisième phase conduit à réaliser une production (dossier, maquettes, poèmes, une de journal, expérience scientifique, vidéogramme, affiche, représentation théâtrale, pages internet, exposition...) ;
    -          une quatrième phase, la soutenance, donne lieu à une présentation orale de la réalisation, s’appuyant sur une note synthétique individuelle.


    Tout au long du déroulement des TPE, la tenue régulière d’un carnet de bord (…) est particulièrement recommandée. Trace d’un itinéraire personnel, le carnet de bord permet à l’élève (ou au groupe) de noter au fil du temps, le déroulement et les principales étapes du travail. Il garde également la mémoire des documents consultés et leurs références. Témoin de la démarche adoptée, il permet aux professeurs encadrant les TPE de dialoguer avec les élèves en laissant une trace des conseils et précisions apportés.


    L’objectif est de veiller à conduire progressivement les élèves vers plus d’autonomie dans la conduite de leur travail. Les professeurs seront particulièrement attentifs lors de la phase préparatoire à aider les élèves à cerner la problématique du sujet.

    Exercice d’application n°1 :

    1)      Pour chacune des propositions suivantes, indiquez si elles sont justes ou fausses.

    2)      Corrigez celles qui te semblent erronées.

    3)      Classez-les par ordre d’importance pour réussir au mieux les TPE :

    a)      Fais preuve d’originalité : sors de chez toi pour faire des recherches, des interviews, dresser ta propre base de données, contacter un scientifique…
    b)      Inutile de se servir des deux disciplines, ou de rechercher les définitions des notions ! Une seule discipline suffit, ou, à la rigueur, des généralités sans s’occuper des disciplines concernées sont tout à fait appréciées du jury.
    c)      Le travail de définition de la problématique est particulièrement ardu, et est crucial pour le déroulement des TPE.
    d)      Mieux vaut profiter des séances de TPE pour discuter avec ses amis. Les dernières semaines seront suffisantes pour rendre un exposé construit, à condition de se voir quelques fois en dehors du lycée. Six mois, c’est très long, autant commencer à travailler en décembre !
    e)      Tenir à jour le carnet de bord de façon rigoureuse, et insérer les documents et références dans un petit classeur, est fastidieux, et ne jouera pas au final un grand rôle dans la notation finale.
    f)       Les recherches sur internet (on peut copier-coller des photographies sans indiquer la source, et récupérer des pans entiers de réflexion en un clic) sont plus pratiques. Elles donnent le plaisir de naviguer sur le web et, surtout, évitent de commander un livre ou de consulter une revue spécialisée.
    g)      L’investissement personnel à chaque séance, la motivation et l’enthousiasme, sont des éléments-clés de réussite.
    h)      S’impliquer dans le groupe, travailler main dans la main avec les camarades sans leur reprocher à la fin les éventuelles difficultés. L’union fait la force.
    i)       Indiquer une bibliographie ou une sitographie à la fin de la production finale, c’est du temps perdu.
    j)       Les TPE sont une opportunité d’améliorer son orthographe.

     

    1.2 La notation[3]


    L’évaluation est individuelle (…) La notation prend en compte pour chacun des élèves du groupe :


    1 - L’évaluation du travail effectué,
    pour 8 points sur 20. La note, assortie d’appréciations détaillées, est attribuée à chaque élève par les professeurs qui ont suivi les travaux personnels encadrés du groupe d’élèves concerné ; elle correspond à l’évaluation de la démarche personnelle de l’élève et son investissement. (…)


    2 - Une épreuve orale,
    pour 12 points sur 20 (…):

    -          pour 6 points, la production finale proprement dite du travail personnel encadré et une note synthétique, de deux pages maximum (…) ;
    -          pour 6 points, une soutenance orale, d’une durée modulable selon la taille du groupe sur la base de 10 minutes par élève, qui se décompose en deux temps d’égale durée :

    • un premier temps au cours duquel le groupe d’élèves (ou l’élève) présente le travail réalisé ;
    • un temps d’entretien au cours duquel chaque élève est interrogé sur sa contribution personnelle.

     

    A retenir

    -          Le travail effectué au premier trimestre est primordial pour réussir les TPE. Il détermine la note d’investissement sur 8, ainsi que la qualité de la production finale qui sera évalué à l’oral.
    -          Nécessité de l’autonomie des groupes de travail
    -          Nécessité de se servir des deux disciplines, d’être original et rigoureux
    -          Matériel nécessaire à chaque séance : Carnet de bord, Classeur, Clé USB.
    -          Attention : Tout plagiat éventuel sera sévèrement sanctionné.

     

    2.      Qu’est-ce qu’une problématique ?


    2.1 Définition :

    A partir d’un thème, vous devez trouver un sujet, puis une problématique, cad une question ou une série de questions qui vont orienter la suite de votre travail. A partir d’un sujet, plusieurs problématiques peuvent être élaborées.

    Exemples :

    -          L’argent (thème)  L’euro (sujet) è Comment l’euro a-t-il pu être mis en œuvre ? (Problématique 1) ; Quels sont les avantages et les limites de l’euro ? (Problématique 2) 
    -          L’aléatoire (thème)  Le risque (sujet)  Comment la solidarité face aux risques sociaux s’exerce-t-elle en France aujourd’hui ? (Problématique 1) ; Dans quelle mesure s’assurer contre les risques sociaux doit-il être obligatoire ? (Problématique 2)

     

    Attention :

    -          La problématique ne doit pas être trop large et mener à un travail trop vaste.
    -          La problématique ne doit pas se résumer à une question-définition (« Qu’est-ce que l’euro ? »)
    -          La problématique ne doit pas conduire à un sujet trop étroit, sur lequel il n’y aurait rien à dire.

     

    Exercice d’application n°2 :

     

    Pour chaque problématique, cochez la case correspondante.

    Problématique

    Problématique-définition ?

    Problématique trop large, trop vague ?

    Problématique trop étroite ?

    Problématique correcte

    Qu’est-ce que la fonction présidentielle ?

     

     

     

     

    Doit-on accorder le droit de vote aux étrangers ?

     

     

     

     

    Comment les hommes cherchent-ils à prévoir l’avenir ?

     

     

     

     

    Qui sont les auteurs des Lumières ?

     

     

     

     

    L’argent rend-il heureux ?

     

     

     

     

     

    Reformulez les problématiques du tableau qui présentent des incohérences.

     

    2.2 Technique de la problématique :

    a)      Il faut d’abord définir les mots-clés du thème.
    b)      Ensuite, à partir de vos connaissances ou des manuels des disciplines concernées, vous pouvez déterminer un sujet (ou plusieurs, avant de vous décider)
    c)      Ce sujet est-il original ?
    d)      Assurez-vous de définir les termes de ce sujet.
    e)      Assurez-vous que ce sujet s’inscrit dans un cadre spatio-temporel précis. Plusieurs cadres spatio-temporels sont possibles : au niveau local, au niveau national ou international ; actuel ; ou qui comprend une mise en perspective historique.
    f)       Questionnez le sujet en formulant plusieurs questions. (A ce moment-là du travail, il est essentiel d’appeler un professeur pour avoir son avis sur le sujet.) Principalement, on distingue les questions analyses (quelles sont les causes, les différents aspects, les conséquences, d’un phénomène), et les questions discussions (quels sont les avantages et les limites d’un phénomène).
    g)      Une fois que vous avez sélectionné une ou plusieurs questions, demandez-vous s’il sera aisé d’y répondre :

    -          Les différentes étapes du plan viennent-elles facilement ?
    -          Y a-t-il des exemples, des mécanismes, à apporter ?
    -          Comment les deux disciplines seront-elles mobilisées ? (A ce moment-là du travail, il est à nouveau essentiel d’appeler un professeur pour avoir son avis sur le sujet.)


    Exercice d’application n°3 :

    A l’aide d’un dictionnaire, trouver une ou plusieurs problématiques pour un des sujets suivants, en respectant les quatre dernières étapes ci-dessus :

    a)      Les jeux de hasard
    b)      La crise financière de 2008
    c)      L’euthanasie

    [3] BO n°41 du 10/11/2005