Connectez-vous

Accueil

Année scolaire 2016-2017

Publié le 14 nov. 2016

Écrire à l'auteur

Le  lundi 14 novembre 2016

« Vivre en soldat » Centenaire de la Première Guerre mondiale (2014-2018) Collège Louis Philibert

Les élèves de troisième du collège Louis Philibert du Puy-Sainte-Réparade sont réunis cette année autour d’un projet pédagogique portant sur la mémoire de la Grande Guerre. Ce travail pluridisciplinaire, mené par les équipes de lettres et d’histoire, s’intègre donc dans le cycle des commémorations initié par le Président de la République le 7 novembre 2013 avec notamment le centenaire de la Première Guerre mondiale (2014-2018).

  • -


    Cette activité pédagogique, à la fois historique, mémorielle et citoyenne s’articule autour de deux temps forts. Le premier moment clé aura lieu lors de la commémoration de l’armistice du 11 novembre qui se déroulera dans la cour du collège le 10 novembre 2016 en présence d’anciens combattants, de l’ensemble des élèves de l’établissement, des enseignants et du personnel. Un élève volontaire lèvera solennellement les couleurs, puis un petit groupe d’élèves prendra la parole afin de lire des lettres de poilus et faire ainsi partager à tous les mots, les craintes et les espoirs de ces soldats des tranchées qui ont combattu pour les valeurs de la France.
    Les élèves liront de véritables lettres de poilus choisies ensemble et étudiées en classe mais la particularité de ce projet réside également dans la lecture de lettres rédigées par les élèves eux-même dans le cadre d’un EPI lettre-histoire « Vivre en soldat durant la Grande Guerre ». Ces élèves de troisième ont ainsi réalisé un petit roman épistolaire retraçant la correspondance entre un jeune soldat du front, durant la bataille de Verdun, et sa mère. Les plus belles lettres auront été choisies pour être lues durant cette cérémonie d’hommage du 10 novembre.
    Le deuxième volet de ce projet pédagogique se déroulera le 20 janvier 2017 et consistera en un moment de rencontres et d’échanges entre l’ensemble des élèves de troisième et une association d’anciens combattants dans le but de partager la mémoire de ces hommes ayant combattu pour la France.
    L’intervention s’articulera autour de trois thématiques : la mobilisation des hommes, la vie des soldats et des civils pendant le conflit et enfin le retour à la vie civile, vivre avec l’expérience de la guerre. Les membres de l’association des anciens combattants exposeront leur propre expérience avant de répondre aux questions posées par les élèves.
    Cette action pédagogique doit permettre aux élèves de mieux comprendre le devoir de mémoire grâce à la transmission des valeurs pour lesquelles des hommes et des femmes se sont battus et ont pu y laisser leur vie. L’objectif est donc de sensibiliser les élèves à leur devoir de mémoire en leur offrant une lecture réflexive du passé. Elle doit permettre aux jeunes générations de mieux comprendre les enjeux et les racines de notre histoire contemporaine.
    Le projet ainsi réalisé aura rempli sa fonction à la fois historique, mémorielle et citoyenne.
    E. Capell