Connectez-vous

Accueil

LE CALENDRIER EDD

Publié le 7 mars 2017 Modifié le : 4 sept. 2017

Écrire à l'auteur

Le  mardi 7 mars 2017

8 mars 2017 journée internationale des droits des femmes et les Objectifs de Développement Durable

Une planète 50-50 pour 2030

  • ...

    Depuis 1975, l'ONU célèbre chaque 8 mars la Journée internationale des droits des femmes afin "de dresser le bilan des progrès réalisés, d’appeler à des changements et de célébrer les actes de courage et de détermination accomplis par les femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire de leur pays et de leur communauté " (ONU).

     

                Pour l'édition 2017, le thème choisi est « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d'ici à 2030 ». Cette journée s'inscrit donc dans les nouveaux Objectifs de Développement Durable fixés par l'Organisation des Nations Unies pour 2030 et nous incite à réfléchir sur la place faite aux femmes dans les sociétés transformées par la mondialisation et la révolution technologique qui apporte de nouvelles opportunités mais également une informalité croissante du travail. ONU-Femmes - l’entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes - lutte pour tendre vers l'égalité entre les sexes pour une planète 50-50 en 2030.

    Le site de l'ONU nous présente les cibles clefs du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 :

    • D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile, conformément à l’objectif de développement durable 4
    • D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire
    • Mettre fin, dans le monde entier, à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles
    • Éliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation
    • Éliminer toutes les pratiques préjudiciables, telles que le mariage des enfants, le mariage précoce ou forcé et la mutilation génitale féminine

    Elle défend l'idée qu'un développement ne pourra être durable qu'avec l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes.