Connectez-vous

Accueil

Accueil

Publié le 3 avr. 2017 Modifié le : 27 sept. 2017

Écrire à l'auteur

Le  lundi 3 avril 2017

Deux écoles de Pertuis et d'Embrun lauréates du concours Astro Pi,

un défi de programmation lié à la mission Proxima

  • logo

     

     

    Sollicités par le Cnes fin 2016, plus de 100  établissements français, parmi les établissements européens, des classes primaires aux lycéens, ont souhaité participer au défi de codage informatique Astro Pi. 

     

     

    Le nom de ce projet est celui de petits ordinateurs développés par la fondation Raspberry Pi en partenariat avec l’ESA et l’Agence spatiale du Royaume-Uni.

     

    Deux de ces ordinateurs sont présents à bord de l’ISS. Ce défi a permis aux élèves de s’exercer et de mettre à profit leurs compétences en programmation informatique en langage Python ou Scratch.

     

    Les jeunes devaient répondre à deux missions : la principale était de programmer l’ordinateur de manière à ce qu’il puisse détecter la présence de membres de l'équipage dans le module Colombus. Pour la mission secondaire, les élèves devaient imaginer et programmer leur propre expérience utilisant les capteurs de l'AstroPi.

     

    Après une évaluation et un test des codes par l’ESA et la Fondation Raspberry Pi, le CNES a analysé la valeur scientifique, l’originalité et la faisabilité des protocoles proposés par les élèves dans leurs rapports de mission.  

     

     

     

    Six équipes françaises ont été proclamées gagnantes, dont les CM1-CM2 de l'école primaire Joseph Marie Marsily à Pertuis (84); et les CM1-CM2 de l'école primaire de Saint André d'Embrun (05). Leurs programmes vont être envoyés vers la station spatiale internationale.

     

    BRAVO à eux !!!