Vous êtes ici  :   Accueil > PREMIER DEGRE > CYCLE 4

CYCLE 4

Publié le 8 mai 2017

Écrire à l'auteur

Le  lundi 8 mai 2017

[ressources-programmes-2016] éduscol : nouvelles ressources pour l’évaluation du niveau de maîtrise du socle commun en fin de cycle – cycle 4 –

EDUSCOL

  •  

    Bonjour,

     

    • Afin d'accompagner les équipes d’enseignants dans l’appropriation de nouvelles pratiques d’évaluation dans le cadre des nouveaux programmes et des nouvelles modalités d’attribution du diplôme national du brevet,  le ministère met progressivement à leur disposition un ensemble de ressources.
      http://eduscol.education.fr/cid114602/l-evaluation-du-socle-en-lve.html 

     

    • Des « documentsd’accompagnement pour l’évaluation des acquis du socle commun de connaissances, de compétences et de culture» ont déjà été publiés, qui proposent desdescripteurs des connaissances et des compétences attendues en fin des cycles2, 3 et 4 ainsi que des contextes de situations d’évaluation, pour les cinqdomaines de formation du socle commun. 

     

    • En outre, dessituations d’évaluation, en lien avec des séquences d’enseignement, dont lespremiers exemples sont publiés aujourd’hui, vont progressivement proposer des exemples de situations d’évaluation disciplinaires permettant d’objectiver l’appréciation du niveau de maîtrise du socle commun atteint en fin de cycle, et ce pour toutes les disciplines. Ces ressources sont conçues et réalisées par des groupes d'experts en partenariat avec l'inspection générale de l'éducation nationale.

     

    •   Cesressources constituent une aide pour la mise en œuvre des modalités d’évaluation du niveau de maîtrise du socle commun dans le cadre des nouveaux programmes d’enseignement .
      Ces propositions constituent un apport complémentaire aux travaux menés sur le sujet en académie ou en établissement, elles n'ont aucune valeur prescriptive et ne se substituent pas aux scénarios pédagogiques librement conçus et mis en œuvre par les équipes pédagogiques.

     

    Très cordialement,