Connectez-vous

Accueil

Services éducatifs et ressources documentaires

Publié le 8 déc. 2017 Modifié le : 28 août 2018

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 8 décembre 2017

Formation PAF menée par Nelson-Rafaell Madel du collectif La Palmera

Bertille Lépine, en charge du Service Educatif du Théâtre de La Passerelle à Gap vous présente le compte rendu de la formation qui a eu lieu à l'Usine Badin en présence de Nelson Rafaell Madel du collectif La Palmera autour de la pratique théâtrale en cycle 3.

  • Formation PAF menée par Nelson-Rafaell Madel du collectif La Palmera

     

    Bertille Lépine, en charge du Service Educatif du Théâtre de La Passerelle à Gap vous présente le compte rendu de la formation qui a eu lieu à l'Usine Badin en présence de  Nelson Rafaell Madel du collectif La Palmera autour de la pratique théâtrale en cycle 3.

     


    Lundi 20 et Mardi 21 Novembre 2017 s'est tenue une formation théâtrale à destination des enseignants, à l'usine Badin, annexe du Théâtre La Passerelle.

     

    Le stage, animé par Nelson-Rafaell Madel du collectif La Palmera, metteur en scène de la récente création Poussière(s), était centré sur le thème du conte.

    A partir des souvenirs -plus ou moins précis- de certains contes, les enseignants ont dû les narrer, à plusieurs voix. Partant de la spontanéité des propos, le metteur en scène a su montrer comment on pouvait construire peu à peu un véritable personnage tantôt grotesque, en grossissant certaines attitudes propres à chacun, tantôt poétique, en s'appuyant sur l'histoire et la créativité d'autres.

    Les 12 enseignants ont ainsi pu revisiter Barbe-Bleu, Le Petit Poucet, Le petit Chaperon rouge, Cendrillon ou encore créer un étrange conte de l'arbre.

    Il s'agissait de découvrir les différentes étapes de l'écriture de plateau :

    - Partir d'improvisations pour recréer un nouveau conte ou un mode de narration très particulier.

    - Travailler l'écriture (à la table) des rouages, des transitions, des déplacements, des répliques que l'on souhaite absolument conserver.

    - Retour sur le plateau pour reprendre le travail et l'affiner.

    Ces deux jours auront permis aux enseignants de mettre en pratique l'art de conter, de se lancer dans un projet de création à partir d'improvisations et de tirer des fils pour leurs enseignements.