Connectez-vous

Accueil

Réseau Porte des Alpes / Ecrins

Publié le 18 juin 2018

Écrire à l'auteur

Le  lundi 18 juin 2018

Esprit critique, zététique et autodéfense intellectuelle

Céline Montet, 2ème réunion de réseau "Porte des Alpes Les Ecrins", 17 mai 2018

  • Intervenant : Denis Caroti, professeur de physique-chimie et responsable du groupe de travail académique « Esprit critique et science », dont l’objectif est de développer les pédagogies de l’esprit critique.

     

    Denis Caroti est membre du CORTECS, COllectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit critique et Sciences, qui rassemble différents acteurs (formateurs, enseignants et chercheurs) oeuvrant sur les thématiques liées à l’esprit critique, notamment la zététique et qui propose de nombreuses ressources à destination des professionnels souhaitant travailler sur ces questions...

     

    Denis Caroti nous a dans un premier temps présenté les groupes mis en place au sein de l’académie autour du thème de l’esprit critique, groupes qui ont pour objectif de produire des ressources à destination des enseignants mais aussi de former des formateurs sur les questions liées à l’esprit critique.

     

    Nous nous sommes ensuite répartis par petits groupes, pour tenter de définir la notion d’« esprit critique » mais aussi d’expliciter la façon dont nous abordions la question avec  nos élèves,  et si cela nous paraissait important de le faire.

     

    Après avoir défini ce que l’on entendait par esprit critique, nous nous sommes attelés aux méthodes : Denis Caroti nous a proposé une approche zététique de l’esprit critique, qui revient à aborder n’importe quelle problématique selon une approche scientifique, c’est-à-dire en privilégiant la méthode d’investigation scientifique : il s’agit de mettre en œuvre une démarche scientifique. La zététique peut être définie comme la pédagogie de l’esprit critique et former nos élèves à l’esprit critique consiste à leur fournir un certain nombre d’outils d’autodéfense intellectuelle.

     

    Cette journée a donc été l’occasion pour nous de découvrir nombreux de ces outils, mais aussi de relever les biais argumentatifs les plus courants, susceptibles d’apparaître dans divers discours (politiques ou publicitaires par exemple) dont l’objectif est d’influencer l’opinion des individus. Chacun de ces outils nous a été présenté de manière illustrée, en s’appuyant sur de nombreux exemples.

     

    Le groupe « Esprit critique et sciences » proposera une formation établissement au PAF 2018-2019.