Vous êtes ici  :   Accueil > Pédagogies innovantes > Cogni'Classe
Connectez-vous

Accueil

Cogni'Classe

Publié le 18 juin 2018

Écrire à l'auteur

Le  lundi 18 juin 2018

Expérimentation Cogni'Classe : la construction de cartes mentales

Dans le cadre de l’expérimentation Cogni’classe de l’Académie d’Aix-Marseille, les élèves de CE2 construisent des cartes mentales afin de les aider à mémoriser plus facilement les éléments essentiels d’une séance de classe.

  • Construction de cartes mentales dans la classe de CE2 de l’école François Césari à Septèmes-les-Vallons (13), participant à l’expérimentation académique Cogni’classe.

     

     

     

    Les sciences cognitives nous confirment que la réussite de l’élève passe par plusieurs axes majeurs, dont le développement de l’attention, de la compréhension, de la mémorisation, ainsi que par l’entraînement régulier. Dans cette optique, la construction et l’utilisation de cartes mentales permet aux élèves de développer des compétences pour apprendre leurs leçons de manière plus facile.

     

    La première année du projet académique Cogni’classe a été l’occasion d’introduire dans les classes de CE2 participant au projet les cartes mentales. Cet outil permet en particulier aux élèves de mettre en exergue des points essentiels, de procéder à la mémorisation des connaissances de façon active et personnelle, de faire du lien entre les idées et les concepts, et de restituer plus facilement ce qui a été appris.

     

     

     Les séances filmées montrent les élèves du CE2 de l’école François Césari,
    à Septèmes-les-Vallons, et leur enseignante Andrée Elbaz

     

     

    La mise en oeuvre :

     

    Pour cette première année d’expérimentation, nous avons privilégié la construction de carte mentale en fin de séance pour aider les élèves à mémoriser et construire les liens nécessaires entre les différents apprentissages afin de leur permettre de retenir les éléments essentiels de ce qu’ils ont appris durant la séance.

     

    Une fois par semaine, chaque élève est invité à créer sa propre carte mentale, avant une mise en commun. La carte mentale permet aux élèves qui ont des difficultés rédactionnelles de ne noter que quelques mots ou d’illustrer leur propos par des croquis, dessins, schémas. Elle s’adapte donc à tous les élèves.

     

    L’enseignant doit de son côté rester vigilant afin de permettre à chacun de pouvoir développer ses idées au moment de la restitution.