Accueil

Publié le Jun 23, 2018

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, June 23, 2018

ECLA - 18 février 2018 - Lettre de l'Inspection pédagogique régionale de Lettres

Courrier adressé par les IPR de Lettres à tous les enseignants de Lettres classiques de l'académie

  • IPR Aix-Marseille

    Lettre de l'Inspection pédagogique régionale de Lettres adressée à tous les enseignants de Lettres classiques de l'Académie

     

     

    Aix-en-Provence, le 8 février 2018
    Les IA-IPR de lettres en charge des Langues et
    Cultures de l'Antiquité
    à
    Mesdames et Messieurs les professeurs de
    lettres classiques
    s/c
    Messieurs et Mesdames les chefs
    d'établissement

     

     

    Depuis maintenant deux ans, l'académie d'Aix-Marseille expérimente l'Enseignement Conjoint des Langues Anciennes (ECLA). 43 collèges sont ainsi engagés dans une nouvelle approche de l'enseignement du latin et du grec. L'enjeu est important, car l'apprentissage rénové des Langues et Cultures de l'Antiquité constitue un levier majeur pour permettre une véritable maîtrise de la langue française, condition essentielle de la réussite scolaire. Il s'agit bien de concevoir l'apprentissage conjoint du latin et du grec comme un apprentissage renforcé de la langue française et de sa culture, et non comme l'apprentissage de disciplines refermées sur elles-mêmes.
    C'est ainsi que les professeurs engagés dans I'ECLA conçoivent la didactique des LCA en lien étroit avec la didactique du français. Cet enseignement, qui s'ancre dans une région offrant une multitude de témoignages de la présence du latin et du grec, s'adresse donc à tous les élèves volontaires et il a particulièrement vocation à être proposé dans les collèges de l'Éducation Prioritaire. D'ores et déjà 13 collèges REP et REP+ ont mis en place I'ECLA.

     


    Ce courrier est pour nous l'occasion de vivement remercier tous les professeurs qui se sont déjà mobilisés dans le dispositif ECLA.

     

    L'inspection pédagogique régionale accompagne tous les établissements qui s'engagent dans I'ECLA en organisant par exemple des visites d'accompagnement et des réunions d'équipes pédagogiques conçues comme des temps d'échange et de réflexion ou encore des stages de formation qui permettent de mutualiser les pratiques des professeurs et d'aborder notamment la question de l'apprentissage linguistique du latin et du grec, de la lecture des textes accompagnés de la traduction ainsi que du lien à établir avec le cours de français.

     

    Un site académique est entièrement dédié aux langues anciennes. Il constitue un outil important d'information et de mutualisation des pratiques des professeurs. De très nombreuses ressources sont désormais à votre disposition pour la conception d'un enseignement tout à la fois formateur et attractif, et beaucoup d'autres sont en préparation.

     


    Il y a aujourd'hui une volonté fortement affirmée par le Président de la République et le Ministre de l'Éducation Nationale de développer l'enseignement du latin et du grec. Un arrêté fixant les horaires des enseignements facultatifs de latin et de grec a été publié le 16 juin 2017. Une circulaire a été diffusée le 25 janvier 2018 rappelant toute l'importance de l'enseignement des langues anciennes pour une meilleure acquisition de la langue française. Un rapport a enfin été remis par Pascal Charvet et David Bauduin au ministre, intitulé « Les
    humanités au coeur de l'école ».

     


    Un projet de grande envergure sur l'enseignement du lexique, intitulé « lexique et culture » est en cours d'élaboration au niveau national. Il concernera dans un premier temps tous les élèves du cycle 3. Il mobilisera les professeurs des écoles ainsi que tous les professeurs de lettres enseignant en classe de sixième. Un séminaire rassemblera à Paris le 22 mai des enseignants des premier et second degrés et des actions de formation seront conduites l'an prochain dans toutes les académies. Il ne s'agit pas d'introduire un enseignement précoce de langues anciennes, mais de montrer qu'on ne peut pas penser notre lexique sans la référence aux langues dont il est pour l'essentiel issu. Vous en trouverez la présentation à la fin du rapport remis au ministre ainsi que deux exemples de fiches.

     


    Nous vous encourageons à vous saisir de cette dynamique pour permettre à tous les élèves qui le souhaitent de rencontrer le latin et le grec. N'hésitez pas à faire connaître dès maintenant à votre chef d'établissement l'intérêt que vous portez à cet enseignement conjoint des langues anciennes et votre souhait d'entrer dans le dispositif académique de I'ECLA.

     


    Le cadre horaire réglementaire est le même, qu'il s'agisse de la seule option « latin » ou de I'ECLA. L'assouplissement de la réforme du collège permet désormais aux équipes de mettre en oeuvre un EPI LCA dès la classe de sixième.

     


    Il est également possible de moduler les horaires d'enseignement de I'ECLA (soit 7 heures) sur l'ensemble du cycle, afin de les adapter aux projets des professeurs : par exemple, 2 heures en classe de cinquième, 2,5 heures en classe de quatrième, 2,5 heures en classe de troisième. Cette modulation est en effet, au vu de l'expérience menée depuis deux ans dans l'académie, la disposition la plus favorable. Cet enseignement conjoint peut se mettre en place progressivement en commençant à la rentrée prochaine par la classe de cinquième.

     


    Les professeurs qui pratiquent actuellement I'ECLA sont unanimes pour dire que cette modalité de l'enseignement des langues anciennes a revivifié leur enseignement et que l'introduction du grec exerce un très fort pouvoir d'attraction sur les élèves. Il est enfin raisonnable de penser qu'autour de cette nouvelle approche des langues anciennes peut se créer une dynamique qui se poursuivra au lycée ; et d'ores et déjà dix lycées de l'académie où le grec n'existait pas ont fait de choix de s'engager dans I'ECLA.

     


    Nous savons pouvoir compter sur votre engagement pour donner la chance à plus d'élèves encore de rencontrer ces langues et ces cultures fondatrices.


    Alain Guerpillon et Isabelle Lieveloo,
    IA-IPR de lettres en charge des Langues et
    Cultures de l'Antiquité

     

    Pour télécharger cette lettre : Lettre de l'Inspection pédagogique régionale de Lettres adressée à tous les enseignants de Lettres classiques de l'Académie