Risque Majeur Naturel

Publié le Nov 26, 2018

Écrire à l'auteur

Le  Monday, November 26, 2018

Le risque SISMIQUE

Les séismes dans l'académie

  • LE SISMIQUE

     

     Pour en savoir plus (site Ministère de l'Ecologie)

     
     
    Sources : Dossiers Départementaux des Risques Majeurs des Départements (04; 05; 13 ;84)  
     
     
    1 - Généralités  
    Un séisme ou tremblement de terre est une vibration du sol causée par une cassure en profondeur de l'écorce terrestre. Cette cassure intervient quand les roches ne peuvent plus résister aux efforts engendrés par leurs mouvements relatifs (tectonique des plaques). Les dégâts observés sont fonction de l'amplitude, de la durée et de la fréquence des vibrations. Ils peuvent être amplifiés par d'autres accidents (notamment si les conduites de gaz ont été touchée).Un séisme est caractérisé par : 
     
     
     
     
    - le foyer, point de départ du
    séisme,
     
     
    - la magnitude : qui indique l'énergie libérée. Elle est mesurée sur l'échelle de Richter (échelle logarithmique : l'augmentation d'une unité correspond en fait à une multiplication du phénomène).
     
     
    - l'intensité : qui mesure les dégât provoqués par le séisme en un endroit précis. Sauf "effet de site", l'intensité décroît avec l'éloignement du foyer. Il n'y a donc pas de correspondance directe entre intensité et magnitude. L'intensité est mesurée sur l'échelle Mercali ou Medvedev-Sponheuer-Karnik (MSK).
     
     
    - la fréquence et la durée des vibrations : ces deux paramètres ont une incidence fondamentale sur les effets en surface.

    Brgm01

    Document BRGM

     
     
     
     
    ÉCHELLE MACROSISMIQUE D'INTENSITÉ M.S.K. (1964)
    Degré I Secousse non perceptible sans instrumentation
    Degré II Secousse à peine perceptible
    Degré III Secousse faible, ressentie de façon ponctuelle
    Degré IV Secousse largement ressentie
    Degré V Réveil des dormeurs
    Degré VI Perte d'équilibre, crevasse de 1 cm dans les sols détrempés
    Degré VII Dommages aux constructions
    Degré VIII Destruction de bâtiment
    Degré IX Dommages généralisés aux constructions
    Degré X Destruction générale des bâtiments
    Degré XI Catastrophe
    Degré XII Changement de paysage.
     
     
     
     

     

     

      Carte des principales failles et séismes historiques en provence  

     

     

    Carte du nouveau zonage sismique en Provence   

     

     

    2 - Le Risque dans les Départements

     

     Alpes de Haute Provence

     

    Ce risque concerne ce département sur l'intégralité de sa superficie. Un zonage national publié par décret (décret n° 91-461 du 14 mai 1991) spécifie le découpage de chaque département en zones de sismicité correspondant à des degrés de risque variables, destinées à être prises en compte dans les mesures de prévention. Pour le département le découpage est le suivant :- Zone Ia (cantons de Banon, Noyer s/Jabron, La Motte du Caire) : zone de séismicité faible, de transition entre des zones sans risque et le reste du département.- Zone Ib : niveau faible mais non négligeable.- Zone II (cantons d'Entrevaux, Peyruis, Les Mées, Valensoles, Manosque) : niveau maximal pour la France métropolitaine, où un séisme pouvant provoquer la destruction de 10 % des constructions non protégées est prévisible tous les 1 ou 2 siècles. Bien évidemment ce zonage réglementaire et général (à l'échelle du canton) n'exclut pas des études de zonage plus fines, dès lors que les enjeux le justifient.

     

     

    Hautes Alpes

     

    Les séismes Antérieurs dans le département des Hautes-Alpes.

     

     

     
     
     
     

     
     
    DATE
    ÉPICENTRE
    INTENSITÉ
    MAGNITUDE
    ZONES TOUCHES
    05.01.1980
    Italie
    VI MSK
    -
    ABRIES - AIGUILLES-RISTOLAS - BRIANÇON
    06.03.1980
    Inconnu
    -
    -
    GUILLESTRE
    21.03.1980
    Inconnu
    -
    -
    VENTAVON
    01.01.1983
    Inconnu
    -
    -
    CEILLAC
    13.04.1983
    Queyras
    IV MSK
    -
    REOTIER
    25.07.83
    Briançonnais
    IV MSK
    -
    ST CHAFFREY-MONTGENEVRE-BRIANÇON
    29.08.1983
    Briançonnais
    IV MSK
    -
    LA VACHETTE
    29.09.1983
    Briançonnais
    -
    3,1 R
    Nord-Est BRIANÇON
    26.03.1988
    -
    -
    3,5 R
    GUILLESTRE - EMBRUN-SAVINES - CHORGES
    12.05.1989
    Italie
    -
    3,4 R
    AIGUILLES
    11.02.1990
    Turin
    -
    4,6 R
    MONETIER - BRIANÇON-AIGUILLES - GUILLESTRE
    28.11.1990
    Italie
    -
    2,8 R
    BRIANÇON
    11 et 13 février 1991
    Cervières
    -
    4,6 R
    CERVIERES
    18 février 1996
    Briançonnais
    -
    4 R
    BRIANCONNAIS
     
     
     
     
     
     

     

     

    Vaucluse

     

    Les cantons de Bonnieux, Apt, Cadenet, Cavaillon, et Pertuis sont classés en zone Ib (risque faible). Les autres cantons du département sont classés en zone Ia (risque très faible). Ce zonage correspond à une sismicité ne se traduisant qu'exceptionnellement par la destruction de bâtiments.