Connectez-vous

Accueil

Tablettes numériques

Publié le 27 nov. 2018 Modifié le : 29 nov. 2018

Écrire à l'auteur

Le  mardi 27 novembre 2018

Tablettes #04 : "L'usage des tablettes raconté par la référente numérique d'un collège"

La référente numérique du collège André Chénier à Marseille (13) témoigne des usages mis en place avec l'arrivée des tablettes dans l'établissement

  • L'usage des tablettes raconté par la référente numérique d'un collège

     

    Témoignage de Violaine Aubert, enseignante et référente
    numérique du collège André Chénier à Marseille (13)

     

     

    Le collège André Chénier à Marseille est engagé dans le Plan numérique départemental et les usages de la tablette se multiplient. L’utilisation la plus répandue est l’écriture et le calcul avec le traitement de texte et le tableur. Les professeurs déposent une consigne dans un espace partagé avec la classe. Le travail des élèves est enregistré au même endroit.

     

     

    En français les élèves ont utilisé la tablette sur le thème "Le journal de bord du naufragé" : avec le traitement de texte, le travail de correction et de réécriture est facilité.

    Mais l’usage du traitement de texte ne se limite pas aux disciplines littéraires il est utilisé en science en complément du travail classique pour approfondir ses connaissances à partir de recherches guidées sur internet. En physique-chimie, les élèves en classe de quatrième ont pu réaliser une carte d’identité sur le monoxyde de carbone en donnant sa représentation moléculaire ainsi que les caractéristiques de ce gaz. En classe de sixième, le même type de document peut être demandé sur un projet écocitoyen.

     

    La création de l’espace de "travail partagé enseignant-élève" a ouvert de nombreuses perspectives pour la plupart des collègues de toutes matières.

     

    Les tablettes permettent aux élèves de disposer à tout moment, en classe et à la maison, de logiciels pédagogiques spécialisés souvent indispensables et recommandés par les programmes officiels : Géogebra, Freeplane, Scratch... Cette mise à disposition de la tablette permet aux élèves de faire ou de finir leur travail à la maison. Les logiciels sont téléchargés à partir du "Centre logiciel", la bibliothèque d’applications du Conseil départemental, qui est mis à jour régulièrement en fonction des besoins des enseignants.

     

    La disponibilité de l’ensemble de ces outils favorise la diversité des approches pédagogiques. Les élèves du collège André Chénier ont eu la surprise de se voir demander par leur professeur d’anglais une animation avec le logiciel Scratch tout en anglais "of course !".

     

     

     

    De telles possibilités apportent énormément aux équipes pédagogiques, car l’on sait par ailleurs que la capacité de réutilisation des compétences (ici de technologie et de mathématiques) hors du contexte initial (ici en anglais) est le signe d’une parfaite maîtrise de celles-ci.  L’arrivée des tablettes n’a pas été sans quelques réticences, mais avec la généralisation de l’équipement à toutes les classes et la multiplication des expérimentations réussies, l’usage s’est répandu.

     

    La prochaine étape sera la généralisation des clefs Miracast permettant de vidéoprojeter sur un écran le travail réalisé sur les tablettes par les élèves.