Connectez-vous

Accueil

Thèmes

Publié le 6 févr. 2019 Modifié le : 3 avr. 2019

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 6 février 2019

"What'S UP ?!" n°4 - février 2019 - la discipline en mode veille numérique

Nouveau numéro de votre veille numérique pour le développement des usages du numérique dans la discipline, une action du projet 'Digit@lAnglaisPro'

  • Logo de l'article


    Chers collègues,


    Vous trouverez dans l'onglet 'Documents' de cette ressource, le numéro IV de la veille académique sur les usages du numérique en classe de langue en lycée professionnel: "What'S UP ?!"

     

    Au programme de cette ressource, l'actualité langue vivante en lien avec les usages du numérique ... outils et expérimentations ... et bien plus encore ... :

     

    -  à l'image de la nouvelle rubrique "The Special", la discipline anglais-lettres avance avec la proposition d'une première série spéciale d'infographies sur les expérimentations, notamment innovation Cardie, en cours dans l'académie.

    une veille en LV avec une sélection, dans un rapide tour d'horizon, des ressources nationales, académiques et issues du réseau inter-académique.

    --------------------------

    logo classe inversee 2019

    --------------------------

    DOSSIER SPECIAL
    Angl@isPro Aix-Marseille 'en mode classe inversée':
    l'infographie complète de l'expérimentation
    --------------------------

    La classe inversée comme vous ne l'avez (peut-être) jamais envisagée avec le projet logo classe inversee 2019 qui se dévoile enfin dans une infographie complète.

    Valorisation, évaluation positive, développement du travail personnel de l'élève, une proposition de la discipline
    anglais-lettres de l'académie d'Aix-Marseille
    .

     

     

     https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_10655203/fr/what-s-up-n4-fevrier-2019-classe-inversee-projet-work-n-class-infographie-complete-une-proposition-anglais-lettres-aix-marseille-edition-speciale

     


    De bons usages, numériques, en perspective.


    Publié par Frédéric MICHEL