Vous êtes ici  :   Accueil > EXAMENS > Baccalauréat

Baccalauréat

Publié le Feb 11, 2019 Modifié le : Feb 12, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Monday, February 11, 2019

La Vie des Classiques : Tribune libre à Pascal Charvet, Inspecteur général honoraire

Une tribune du 30 janvier 2019 à propos des nouvelles filières, et de la place des langues anciennes dans la réforme du baccalauréat

  • charvet tribune libre sur la vie des classiques

     

    Tribune libre à Pascal Charvet

    à propos des nouvelles filières

     

     

    L'enseignement de spécialité Littérature et Langues et cultures de l’Antiquité (LLCA) est la grande nouveauté des programmes du Lycée 2018. Radicalement différent de l’ancienne option de spécialité LCA, cet enseignement est innovant tant par ses contenus que par la didactique mise en œuvre et le public visé :

    - Il s’adresse à un public beaucoup plus large qu’auparavant : tout public intéressé par les humanités et les lettres classiques ou modernes. La confrontation des auteurs et des œuvres antiques avec les auteurs et les œuvres françaises modernes ou contemporaines est le ressort même de sa didactique : il s’agit non pas de rajeunir naïvement la civilisation antique en la rendant identique à la nôtre, mais de revisiter les modes de vie et de pensée des Anciens afin d’en percevoir les différences et les analogies à la lumière de notre modernité. Au baccalauréat, c'est, pour le français, une œuvre moderne ou contemporaine et une oeuvre latine qui est mise en regard avec elle. Pour le grec, il en va de même. On pourra ainsi confronter par exemple les Carmina de Catulle et les Poèmes d’amour à Lou d’Apollinaire.

    - Pour accompagner cette innovation, deux majeures sont créées pour le baccalauréat : l’une «langue », l’autre «culture ». Pour la « majeure langue », un minimum de connaissance culturelle (5 points sur 20) est demandé ainsi que la connaissance des grands concepts clefs (civis, politès, phusis par exemple, 3 points sur 20). Réciproquement pour la « majeure culture », un minimum de connaissance linguistique est demandé, ainsi que l’appropriation des grands concepts clefs de la culture humaniste. Les élèves choisissent au moment de l’examen.  

     

    Pour lire la suite et accéder à l'intégralité de la tribune de Pascal Charvet : La vie des Classiques