Connectez-vous

Accueil

Institut d’Histoire de la philosophie (IHP)

Publié le 20 févr. 2019

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 20 février 2019

Modes d'être, degrés d'être

Journée du 10 avril 2019, Maison de la recherche Bâtiment T1 salle colloque 1

  • Pour la troisième année consécutive, le département de Philosophie d’Aix-Marseille Université et l’Institut d’Histoire de la Philosophie organisent des journées de philosophie analytique avec des chercheurs de dimension internationale.   Ces journées sont adossées, pour que les étudiants puissent en tirer parti, à un séminaire ouverts à tous les étudiants mais destinés plus particulièrement aux doctorants de l’Institut d’Histoire de la Philosophie qui, par ses recherches en histoire de la philosophie contemporaine, continue la tradition aixoise de recherche en philosophie analytique. Ce séminaire portera, au second semestre 2018-2019, sur « Modes d’être, degrés d’être » sous la responsabilité d’Isabelle Pariente-Butterlin et de Guillaume Bucchioni.

     

    Modes d'être, degrés d'être

     

    IHP
     
    Date:  Mercredi, avril 10, 2019 - 09:00
     
    Détails horaires:  09:00 - 18:00
     
    Lieu:  Maison de la recherche Bâtiment T1 salle colloque 1
     
    Adresse:  29, Avenue Robert Schuman, 13100 Aix-en-Provence France
     

    La notion d’« être » est une des notions fondamentales de la philosophie en général et de l’ontologie en particulier. Un des types de questionnement portant sur cette notion a pour objet la nature de l'être. Il peut être formulé par la question suivante : « Qu'est-ce que l'être ? ». Nous essayerons, dans cette journée, de répondre aux questions suivantes : Que signifie pour une entité « exister »? Le sens du mot « être » est-il univoque ou au contraire ce terme admet-il des sens différents ? Y a-t-il des modes, des sortes ou des façons d'être différents correspondant aux différents sens du mot être ? Doit-on distinguer être, exister tout-court, exister, subsister, etc…? Y-a-t-il des degrés d'être, c'est-à-dire y-a-t-il des entités qui existent plus que d'autres ou tout ce qui existe existe-t-il au même degré ? Les questions sont aussi nombreuses que fondamentales.

     

    Cette journée a pour but de traiter plus précisément ces notions de modes et de degrés d'être. Historiquement, depuis Platon jusqu'à Husserl en passant par Aristote, Thomas d'Aquin, Descartes, Kant, Russell, Moore, les notions de modes et degrés d'être ont toujours été présentes dans la recherche métaphysique et deux thèses n’ont cessé de s’opposer, celle de l’unité et de l’unicité de l’être, et celle de l’existence de degrés voire de modes d’êtres.

     

    Puis l'étude et l'utilisation de ces notions ont été abandonnés avec le tournant amorcé par Quine, puis continué dans le paradigme néo-quininen, selon lequel il n'y a ni mode d'être ni degré d'être, mais où être c'est tout simplement être une valeur d'une variable. Ce questionnement a ressurgi récemment dans le cadre de la métaphysique contemporaine grâce notamment aux travaux de Kris McDaniel et à son ouvrage récent The Fragmentation of Being.

     

    Nous souhaitons dans cette journée poursuivre cette réflexion sur les modes et degrés d'être et la mener dans les différents champs et domaines de la philosophie comme, pour n'en donner que quelques exemples, l'histoire de la philosophie, la philosophie morale, l'esthétique, la logique, la philosophie analytique, ou encore la métaphysique.

     

    Organisation de la journée : 

     

    Selon le modèle bien établi de ces journées de philosophie analytique, qui réunissent des chercheurs éminents dans ce domaine et de réputation internationale, la matinée portera sur des questions liées à l’histoire de la philosophie analytique et l’après-midi portera sur des développements plus contemporains de la question. 

     

    Matinée : La question des modes et des degrés d’être dans sa dimension historique 

     

    9h : accueil des participants ; allocutions d’ouverture

    9h30 : Jean-Maurice Monnoyer  

    10h 15 : Sébastien Richard

    11h : Isabelle Pariente-Butterlin et Guillaume Bucchioni 

    11h45 : Discussion

     

    12h30-14h Pause déjeuner

     

    Après-midi : Aperçus contemporains sur le renouveau de la question 

     

    14h : François Clementz

    14h45 : Baptiste Le Bihan

    16h : Peter Simons

    16h45  : Discussion et discussion générale

     
    Auteur(s) / Organisateur(s): 
    Isabelle Pariente Butterlin
    Guillaume Bucchioni