Vous êtes ici  :   Accueil > Informations des IA-IPR
Connectez-vous

Accueil

Informations des IA-IPR

Publié le 17 mars 2019 Modifié le : 18 mars 2019

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 17 mars 2019

Adaptations du programme de physique-chimie 2018-2019 en vue de la rentrée 2019

Reommandations afin d'améliorer la continuité de l'actuel programme de seconde avec les programmes de première applicables à la rentrée 2019

  •  

    Adaptations du programme de seconde 2018-2019 en vue de la réforme :

     

     

    https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2019-03/programmes_svt_physique_chimie_seconde_note_maf1_2019_0020_07032019.pdf

     

     

    Focus sur la pratique pédagogique - Rappel de quelques éléments des préambules :

     

    Dans la continuité du collège, le programme de physique-chimie de la classe de seconde vise à faire pratiquer les méthodes et démarches de ces deux sciences en mettant particulièrement en avant la pratique expérimentale et l'activité de modélisation.

     

    [...] Le programme accorde une place importante aux concepts et en propose une approche concrète et contextualisée.

     

    [...] Les compétences travaillées dans le cadre de la démarche scientifique :

     

    Compétences

    Quelques exemples de capacités associées

    S’approprier

    • Énoncer une problématique
    • Rechercher et organiser l’information en lien avec la problématique étudiée
    • Représenter la situation par un schéma

    Analyser/

    Raisonner

    • Formuler des hypothèses
    • Proposer une stratégie de résolution
    • Planifier des tâches
    • Évaluer des ordres de grandeur
    • Choisir un modèle ou des lois pertinentes
    • Choisir, élaborer, justifier un protocole
    • Faire des prévisions à l'aide d'un modèle
    • Procéder à des analogies

    Réaliser

    • Mettre en œuvre les étapes d’une démarche
    • Utiliser un modèle
    • Effectuer des procédures courantes (calculs, représentations, collectes de données, etc.)
    • Mettre en œuvre un protocole expérimental en respectant les règles de sécurité

    Valider

    • Faire preuve d’esprit critique, procéder à des tests de vraisemblance
    • Identifier des sources d’erreur, estimer une incertitude, comparer à une valeur de référence
    • Confronter un modèle à des résultats expérimentaux
    • Proposer d’éventuelles améliorations de la démarche ou du modèle

    Communiquer

    À l’écrit comme à l’oral :

    • présenter une démarche de manière argumentée, synthétique et cohérente
    • utiliser un vocabulaire adapté et choisir des modes de représentation appropriés
    • échanger entre pairs

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    [...] Repères pour l’enseignement

     

    Le professeur est invité à :

    • privilégier la mise en activité des élèves en évitant tout dogmatisme ;
    • permettre et à encadrer l'expression des conceptions initiales ;
    • valoriser l’approche expérimentale ;
    • contextualiser les apprentissages pour leur donner du sens ;
    • procéder régulièrement à des synthèses pour expliciter et structurer les savoirs et savoir-faire et à les appliquer dans des contextes différents ;
    • tisser des liens aussi bien entre les notions du programme qu’avec les autres enseignements notamment les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre et l’enseignement « Sciences numériques et technologie » ;
    • favoriser l'acquisition d'automatismes et à développer l'autonomie des élèves en proposant des temps de travail personnel ou en groupe, dans et hors la classe.

     

     

    Partie du programme qu’il est recommandé de traiter par anticipation :

     

     

    3. Signaux et capteurs

     

    Les signaux électriques sont très présents dans la vie quotidienne. L’électricité est un domaine riche tant sur le plan conceptuel qu'expérimental, mais délicat à appréhender par les élèves car les grandeurs électriques ne sont pas directement "perceptibles". Aussi doit-on particulièrement veiller à préciser leur signification physique et à leur donner du sens, dans la continuité des enseignements du collège. Outre les principales lois, le programme met l’accent sur l’utilisation et le comportement de dipôles couramment utilisés comme capteurs.

    Les champs d’application peuvent relever des transports, de l’environnement, de la météorologie, de la santé, de la bioélectricité, etc., où de nombreux capteurs associés à des circuits électriques sont mis en oeuvre pour mesurer des grandeurs physiques et chimiques. Le volet expérimental de cet enseignement fournira l'occasion de sensibiliser les élèves aux règles de sécurité et de les amener à utiliser des multimètres, des microcontrôleurs associés à des capteurs, des oscilloscopes, etc.

     

    Notions abordées au collège (cycle 4)

     

    Circuits électriques, dipôles en série, dipôles en dérivation, boucle, unicité de l'intensité dans un circuit série, loi d'additivité des tensions, loi d'additivité des intensités, loi d'Ohm, règles de sécurité, énergie et puissance électriques.

     

    Notions et contenus

    Capacités exigibles

    Activités expérimentales support de la formation

     

    Loi des noeuds. Loi des mailles.

    Exploiter la loi des mailles et la loi des nœuds dans un circuit électrique comportant au plus deux mailles.

    Mesurer une tension et une intensité.

    Caractéristique tension-courant d’un dipôle.

    Résistance et systèmes à comportement de type ohmique.

    Loi d’Ohm.

    Exploiter la caractéristique d’un dipôle électrique : point de fonctionnement, modélisation par une relation U = f(I) ou I = g(U).

    Utiliser la loi d’Ohm.

    Représenter et exploiter la caractéristique d’un dipôle.

    Capacités numériques : représenter un nuage de points associé à la caractéristique d’un dipôle et modéliser la caractéristique de ce dipôle à l’aide d’un langage de programmation.

    Capacité mathématique : identifier une situation de proportionnalité.

     

    Capteurs électriques.

    Citer des exemples de capteurs présents dans les objets de la vie quotidienne.

    Mesurer une grandeur physique à l’aide d’un capteur électrique résistif. Produire et utiliser une courbe d’étalonnage reliant la résistance d’un système avec une grandeur d’intérêt (température, pression, intensité lumineuse, etc.).

    Utiliser un dispositif avec microcontrôleur et capteur.

     

    Programme détaillé du cycle 4 correspondant à cette partie :

     

    Connaissances et compétences associées

    Exemples de situations, d’activités et d’outils pour l’élève

     

    Réaliser des circuits électriques simples et exploiter les lois de l’électricité

     

    Élaborer et mettre en œuvre un protocole expérimental simple visant à réaliser un circuit électrique répondant à un cahier des charges simple ou à vérifier une loi de l’électricité.

    Exploiter les lois de l’électricité.

    • Dipôles en série, dipôles en dérivation.
    • L’intensité du courant électrique est la même en tout point d’un circuit qui ne compte que des dipôles en série.
    • Loi d’additivité des tensions (circuit à une seule maille).
    • Loi d’additivité des intensités (circuit à deux mailles).
    • Relation tension-courant : loi d’Ohm.
    • Loi d’unicité des tensions.

    Mettre en relation les lois de l’électricité et les règles de sécurité dans ce domaine.

    Conduire un calcul de consommation d’énergie électrique relatif à une situation de la vie courante.

    • Puissance électrique P= U.I.
    • Relation liant l’énergie, la puissance électrique et la durée.

    Les exemples de circuits électriques privilégient les dispositifs rencontrés dans la vie courante : automobile, appareils portatifs, installations et appareils domestiques.

     

    Les activités proposées permettent de sensibiliser les élèves aux économies d’énergie pour développer des comportements responsables et citoyens.

     

     

     

    Pistes d’activités :

     

    Partie lois d’électrocinétique / dipôles / systèmes ohmiques :

     

    Réaliser la maquette d’un circuit répondant à un cahier des charges. Par exemple la maquette des circuits de désembuage avant et arrière d’une voiture avec témoins lumineux sur le tableau de bord et choix d’un fusible adapté, les caractéristiques des dipôles étant données et les lois d’électricité (unicité de l'intensité dans un circuit série, loi d'additivité des tensions, loi d'additivité des intensités, loi d'Ohm) étant rappelées.

     

     

    Partie Capteurs électriques :

     

    Réalisation d’un détecteur d’obscurité en vue de déclencher l’éclairage automatique d’un véhicule. Caractéristique résistance en fonction de l’éclairement d’une photorésistance. Circuit du capteur, détection de seuil, possibilité d’utiliser un circuit comparateur ou un microcontrôleur.

     

    Réalisation d'un instrument de mesure par étalonnage : Réalisation d'une mesure de l'angle de rotation d'un potentiomètre à l'aide de la tension à ses bornes. Utilisation d'un montage dit "diviseur de tension" (on pourra utiliser différentes valeurs de résistance associée au potentiomètre), possibilité d’utiliser un microcontrôleur.

     

    Vous avez une idée, vous avez expérimenté avec vos élèves, vous pouvez partager votre scénario pédagogique en écrivant aux inspecteurs.