Connectez-vous

Accueil

Patrimoines

Publié le Apr 12, 2019 Modifié le : Jun 3, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Friday, April 12, 2019

Histoire et devoir de mémoire au collège Anne FRANK à Morières-Les-Avignon : quand le passé éclaire le présent.

Quand le passé éclaire le présent. Dans le cadre de la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, les collégiens ont participé à une intervention conjointe du service éducatif de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Education et des membres de l'AFMD 84.

  • Histoire et devoir de mémoire au collège Anne FRANK à Morières-Les-Avignon

     


    Histoire et devoir de mémoire au collège Anne FRANK à Morières-Les-Avignon : quand le passé éclaire le présent.  

    Dans le cadre de la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, les collégiens ont participé à une intervention conjointe du service éducatif de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Education et des membres de l'AFMD 84.

     

    Dans le cadre de deux EPI liés à la mémoire de la Déportation, deux classes de 3° ont rencontré mardi 05/03/2019, au collège, Denis CAROTI et Olivier VINCENT professeurs au service éducatif du Camp des Milles et Daniel CLING, président des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation du Vaucluse.


    Les élèves ont suivi deux ateliers pédagogiques : « Complice ou résistant ? Analyse de quelques fonctionnements individuels qui peuvent conduire au pire. » et « Créer pour résister. Bellmer, Max Ernst, Springer, Wols, des peintres du Camp des Milles.

     


    Ils ont également réfléchi à l'importance du témoignage, en échangeant, après le film-documentaire Il faudra raconter, produit par D. CLING, en 2005, avec le réalisateur et les autres intervenants de la journée.

    Ces actions de sensibilisation et d'éducation contribueront à nourrir la réflexion et les connaissances des élèves qui créeront, pour une classe, une carte interactive de la Déportation et, pour l'autre, réaliseront une Oeuvre de Mémoire.


     


    Auteur de l’article : Olivier Vincent, professeur relais auprès de la Fondation du Camp des Milles.