Vous êtes ici  :   Accueil > Partenaires > Entreprises
Connectez-vous

Accueil

Entreprises

Publié le May 16, 2019

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, May 16, 2019

Finale du concours ITER Robots 2019

Le 21 mai 2019, 600 participants de 4 écoles, 16 collèges et 9 lycées des académies d'Aix-Marseille et de Nice sont attendus pour la huitième finale du concours ITER Robots au lycée les Iscles de Manosque (04).

  • Finale du concours ITER Robots 2019

     

     


    Au terme de neuf mois de travail, ils sont prêts ! Près de 600 participants de quatre écoles primaires, seize collèges et neuf lycées de l'académie d'Aix-Marseille et de l'académie de Nice, débordants d’énergie et de créativité, sont attendus mardi 21 mai 2019 pour la huitième finale du concours ITER Robots au lycée les Iscles de Manosque (04).

     

     

     

    L’interdisciplinarité, la démarche de projet, l’utilisation du numérique responsable, la collégialité, l’expérimentation et la bonne ambiance expliquent le succès du concours ITER Robots organisé par l'académie d’Aix-Marseille et l'académie de Nice depuis huit ans avec l’Agence ITER France. A l’instar des ingénieurs du CEA et d’ITER, les élèves créent des robots pour transporter des composants comme le feront les robots d’ITER. A une différence près : les robots d’ITER ont la taille d’un camion quand ceux des élèves sont fabriqués à partir de kits Lego ou de pièces de récupération.

     

     

     

     

    Avec le concours ITER Robots, ingénieurs, enseignants et communicants en herbe créent une véritable start-up pour :

     

    • créer les plans et concevoir leur robot ;
    • chercher et tester des solutions originales ;
    • définir un planning et organiser des revues de projet ;
    • assurer la communication de leur projet ;
    • trouver des sources de financement.

     

     

    Dans les cinq prochaines années, les robots vont prendre une place très importante dans la vie d’ITER. D’immenses bras articulés de plusieurs mètres de long se déploieront au cœur d’une machine qui a la forme d’un pneu de 30 mètres de haut et de diamètre ; ils doivent être robustes pour déplacer des charges de 10 à 45 tonnes. Ils doivent aussi assembler des pièces au millimètre près. Equipés d’outils perfectionnés, ils doivent également inspecter les moindres recoins d’un espace où les températures sont extrêmes (de 150 millions de degrés à -270 degrés). A ce titre, le programme ITER représente un terrain d’expérimentations exceptionnel pour les élèves et leur offre un avant-goût de belles perspectives professionnelles.

     

     

    Programme

     

    • 9h30 - 13h45 : épreuves de robotique (WAYS, TRANSPORT, PICK’n PLACE, COOPERATE), de culture générale et de communication, exposition industrielle (parcours éducatifs).

     

    • 13h45 - 14h00 : délibération du jury

     

    • 14h05 - 14h15 : danse de drones

     

    • 14h45 - 15h15 : annonce des résultats et remise des prix
        • prix WAYS remis par Pierre-Marie Delplanque, directeur délégué Agence ITER France
        • prix TRANSPORT remis par Bruno Pélissier,  IA-IPR et correspondant académique sciences et technologies de l’académie d’Aix-Marseille
        • prix PICK’n PLACE remis par Alain Bécoulet, directeur de l’Institut de recherche sur la fusion magnétique
        • prix COOPERATE remis par Shira Tabachnikoff, ITER Organization
        • prix THYMIO remis par Jean-Louis Leydet, DAN de l'académie d'Aix-Marseille

     

    • 15h15 : Photo

     

     

     

     

    Etablissements participants :

     

    9 lycées : les Iscles (Manosque), Saint-Louis (Gignac-la-Nerthe), d'Altitude (Briançon), Philippe de Girard (Avignon), Raynouard (Brignoles), Charles de Gaulle (Apt), Jean Perrin (Marseille), Louis Pasquet (Arles), Jean Cocteau (Miramas).

     

    16 collèges : Frédéric Mistral (Arles), Mignet (Aix), Jean-Henri Fabre (Marseille), Honoré Daumier (Marseille), Pythéas (Marseille), Rosa Parks (Marseille), Jean Bernard (Salon-de-Provence), Marie Mauron (Cabriès), Pierre Girardot (Sainte-Tulle), Roger Carcassonne (Pélissanne), Albert Camus (la Tour d’Aigues), Maxime Javelly (Riez), Jean Giono (Orange), Anatole France (Marseille), Elsa Triolet (Marseille), Moustier (Gréasque).

     

    Équipes mixtes : collège et école primaire de Gréasque, école L’eau vive (Vinon-sur-Verdon), école primaire de la Tour d’Aigues (reportage) et école internationale Provence-Alpes-Côte d’Azur (Manosque) : réalisation d’un magazine durant la finale.

     

     

    bandeau logos ITER ROBOTS