visuel

Connectez-vous

Accueil

Evénements

Septembre 2020
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
  1 2 3 4 5 6  
  7 8 9 10 11 12 13  
  14 15 16 17 18 19 20  
  21 22 23 24 25 26 27  
  28 29 30  
Détail du mois de Septembre 2020

Bienvenue

La plateforme académique d'égalité des chances pour l'accès à l'enseignement supérieur 

 


Un réseau de partenaires et de projets visant à démocratiser l'accès et la réussite dans l'enseignement supérieur


 

Durant les années 2000, impulsé par un contexte politique et des incitations ministérielles spécifiques¹ et eu égard aux caractéristiques sociales du territoire local², des partenariats secondaire / supérieur se sont mis en place en vue d'encourager ou de soutenir la poursuite d'études post-bac d'élèves de quartiers défavorisés.

 

Dans le cadre d'une politique académique volontariste, les premiers comités de pilotage "égalité des chances" voient le jour en 2005 et tentent de mettre en cohérence tous les dispositifs identifiés sur le territoire. Une Plateforme académique d'égalité des chances pour l'accès à l'enseignement supérieur est créée par le Rectorat d'Aix-Marseille en juillet 2008, ses objectifs: recenser et améliorer la lisibilité académique des actions et des dispositifs, animer l'échange d'expériences entre les porteurs, aider la mutualisation des ressources et des compétences, favoriser la mise en oeuvre des nouveaux projets, être une interface administrative.

 

Au même moment, l'État met en place une nouvelle politique d'encouragement à l'ouverture sociale des formations supérieures dont les Cordées de la Réussite qui voient le jour à la rentrée 2008, sont une des mesures phares. Eu égard au travail déjà effectué, une grande partie des dispositifs locaux seront labellisés dès la première année de lancement et le nombre de cordées ira en augmentant. En 2019, 23 cordés sont présentes dans l'académie d'Aix-Marseille.

 

A la rentrée 2016, une action plus déterminée et plus systématique est engagée par le gouvernement afin de favoriser la réussite scolaire des élèves d'origine modeste et promouvoir un accès plus large à l'enseignement supérieur: les Parcours d'Excellence.

 

Dans le même esprit, de nombreuses associations de mentorat agréées par l'Éducation nationale ou les rectorats mettent en place des actions de lutte contre les inégalités d'accès aux diplômes et à l'emploi d'une partie de la jeunesse - particulièrement dans les quartiers populaires et les territoires ruraux.

 

La plateforme rassemble l'ensemble de ces acteurs du secondaire, du supérieur et du monde associatif.

 


 

¹ A partir de 2005, intervention accrue des pouvoirs publics autour de la question de l'ouverture sociale de l'enseignement supérieur:

  • Charte pour l'égalité des chances dans l'accès aux formations d'excellence, signée en 2005 par la Conférence des grandes écoles, la Conférence des préseidents d'université, la COnférence des directeurs d'école et formations d'ingénieurs
  • Circulaire n°2015-148 du 22 août 2005 qui donne un cadre légal aux initiatives publiques et privées qui s'inscrivent dans la problématique de l'ouverture sociale.
  • Appel à projets "Promouvoir l'égalité des chances à l'université" lancé en 2005 par Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion et à l'Égalité des chances et François Goulard, ministre délégué à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, pour inciter les universités à mettre en oeuvre des dispositifs innovants visant à mieux intégrer les lycéens, notamment ceux des quartiers difficiles.
  • Volet Partenariat avec les Grandes Écoles et Universités du programme de réussite éducative élaboré en 2005 par Jean-Louis Borloo, ministre de l'emploi, du travail et de la cohésion sociale et Catherine Vautrin, ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité, dans le cadre du Plan de cohésion sociale. Ce volet de partenariats avec des établissements d'enseignement supérieur visent à favoriser l'accès à l'enseignement supérieur des lycéens issus des quartiers en difficulté.
  • Plan 100 000 - A la rentrée 2006, Gilles de Robien, ministre de l'Éducation nationale et de l'enseignement supérieur lance - dans l'académie d'Aix-Marseille - l'opération nationale "100 000 étudiants pour 100 000 élèves". Il s'agit de la mise en place d'un tutorat étudiant visant à stimuler l'ambition scolaire des élèves de l'éducation prioritaire et devant faciliter leur accès plus large à une formation de l'enseignement supérieur.

 

² Le territoire académique est caractérisé par de fortes contraintes géographiques et sociales:

  • Géographie: 4 départements et de fortes disparités urbain/rural
  • Aix-Marseille: une des académies qui scolarise le plus d'élèves en ZUS et qui a le plus gros pourcentage en REP
  • Les BdR, un des départements français les plus en difficulté
  • Marseille: ¼ de la population en dessous du seuil de pauvreté (les deux tiers des établissements REP de l'académie sont à Marseille)
  • Avignon: une des villes les plus pauvres de France

Articles à la une

Les nouveautés