Connectez-vous

Accueil

Les Cordées de la Réussite dans l'Académie d'Aix-Marseille

Publié le 17 févr. 2020 Modifié le : 13 juil. 2020

Écrire à l'auteur

Le  lundi 17 février 2020

Les cordées de la réussite

Les Cordées de la Réussite dans l'académie d'Aix-Marseille

  • Les Cordées de la Réussite dans l'académie d'Aix-Marseille

     

     

    Près de 400 cordées existent en 2019 sur tout le territoire national dont 23 dans l’académie d’Aix-Marseille.

     

    (Retrouvez dans l'onglet "documents" les fiches synthèses des Cordées de la Réussite menées pendant l'année scolaire 2019/2020 dans l'académie d'Aix-Marseille)

     

    Localement, ce dispositif mobilise la plupart des établissements d’enseignement supérieur et quelques 120 établissements «sources» du secondaire (collèges et lycées), 4000 élèves ainsi que 600 étudiants tuteurs.

     

    Les cordées sont réparties en quatre catégories d’actions :

    • Les actions s’appuyant sur l’engagement bénévole d’étudiants auprès d’élèves du secondaire
    • Les actions d’aides spécifiques à l’orientation
    • Les actions d’accompagnement pour l’accès aux filières supérieures sélectives (lycéens / étudiants)
    • Les actions d’aides à la réussite post-bac (lycéens / étudiants)

     

    Les actions s’appuyant sur l’engagement bénévole d’étudiants auprès d’élèves du secondaire

     

    Les dispositifs de tutorat étudiant constituent le profil de cordée le plus répandu nationalement. Ce type d’intervention auprès d’élèves du secondaire, est particulièrement pertinent pour tous ceux qui, sans être en difficulté scolaire, ont besoin d’un coup de pouce leur permettant de mieux maîtriser leur parcours scolaire. Les étudiants représentent des figures de référence capables de remotiver les élèves dans les moments difficiles, de leur donner plus d’ambition et d’ouvrir des horizons nouveaux pour leurs études et leur projet professionnel.

    Loin d’être du simple soutien scolaire, il s’agit de guider l'apprentissage via un accompagnement personnalisé et flexible. A travers la disponibilité de l’étudiant, son positionnement de « jeune à jeune » et la relation socio-affective ainsi créée, l’élève pourra être en situation de développer notamment des compétences transversales (autonomie, confiance en soi, mobilité) nécessaire entre autres choses, à un parcours scolaire réussi. Mais les deux parties tirent profit de la collaboration. Cet engagement bénévole constitue pour les étudiants une expérience de découverte et de partage riche de sens, et l’occasion de développer des savoir-faire et des savoir être susceptibles de favoriser leur propre parcours et leur insertion professionnelle.

     

    Les actions d’aides spécifiques au parcours et à l’orientation


    Dans un contexte de désertion générale des filières scientifiques du supérieur, un certain nombre de dispositifs vise à développer l’intérêt pour les sciences, les études et la recherche, auprès d’un public très éloigné de ces univers . C’est le cas de la quasi-totalité des cordées relevant de cette catégorie, qui proposent à des groupes d’élèves ou des classes, des projets basés sur une démarche inédite de développement de l’appétence pour les sciences via l’expérimentation de la démarche scientifique, et la découverte des métiers liés aux sciences.

     

    Les actions d’accompagnement pour l’accès aux filières sélectives post-bac

     

    Dans l’accès à l’enseignement supérieur, l’ouverture sociale des filières sélectives est une préoccupation récurrente. Des actions académiques ciblées ont ainsi été mises en place en direction des lycéens des quartiers les moins représentés dans les classes préparatoires : ouverture de CPGE dans des quartiers de la politique de la ville, meilleure information sur l'offre de formation, mobilisation des places vacantes en STS.

    Dans cette dynamique, la multiplication des classes préparatoires à l’enseignement supérieur (CPES) et autres actions passerelles entre le secondaire et les filières sélectives du supérieur, peut favoriser l’orientation vers ces cursus, d’élèves socialement éloignés de ces types de parcours nécessitant un très bon niveau scolaire et un capital
    d’expériences sociales spécifiques.
    Le projet pédagogique qui sous-tend ces dispositifs, leur organisation, la qualité des équipes enseignantes mobilisées, font de ces classes charnières, réservés à des publics défavorisés, une ressource nouvelle et très précieuse de la promotion de l’égalité des chances.

     

    Les actions d’aide à la réussite post-bac

     

    En France, la carte de l’enseignement supérieur oppose notamment filières sélectives et filières universitaires disciplinaires, ces dernières étant caractérisées par un grand nombre d’orientation par défaut qui les obligent à scolariser un public assez peu préparé aux études longues. Cela se traduit entre autres, par un taux d’échec élevé en première année, qu’il s’agit de combattre de multiples façons. Certaines cordées s’inscrivent dans cette stratégie en mettant en place des actions novatrices de socialisation à l’université, pour les élèves éloignés culturellement des parcours de formation supérieure. Elles constituent de ce fait des outils précieux de familiarisation à la culture étudiante et au contexte universitaire.
    Par ailleurs, face à des objectifs politiques visant 60% d’une classe d’âge diplômés de l’enseignement supérieur, et dans un contexte de poursuite d’études de plus en plus massif de tous les bacheliers, y compris les bacheliers professionnels, il est urgent de renforcer la mise en cohérence des formations post-bac et de leurs publics. La Loi sur l’enseignement supérieur et la recherche de 2013, insiste sur la nécessaire continuité à établir entre le secondaire et le supérieur et prévoit notamment l’orientation privilégiée des bacheliers professionnels vers les BTS, et des bacheliers technologiques vers les IUT. C’est dans ce cadre que quelques cordées locales proposent des actions d’accompagnement spécifiques afin de faciliter l’accès au supérieur de ces publics, et y favoriser leur réussite.

     

     

    Contact Rectorat:

    Valérie Guidarini,
    Référente académique Cordées de la Réussite - Parcours d’Excellence
    Mel: valerie.guidarini@ac-aix-marseille.fr / Tel: 04 42 91 70 83