Vous êtes ici  :   Accueil > Découvrir les actions > Théâtre
Connectez-vous

Accueil

Théâtre

Publié le 30-gen-2020

Écrire à l'auteur

Le  giovedì 30 gennaio 2020

Temps fort du projet « Les figures du mythe » avec le collège Ampère d’Arles soutenu par La Fondation Casino

Dans le cadre de la deuxième année du projet « Les figures du mythe », les élèves du collège Ampère d’Arles ont vécu un temps fort en allant voir le spectacle « Le plus faible des deux » de la compagnie Skappa !

  • Les figures du mythe

     

     

     


    Dans le cadre de la deuxième année du projet « Les figures du mythe », les élèves du collège Ampère d’Arles ont vécu un temps fort en allant voir le spectacle « Le plus faible des deux » de la compagnie Skappa ! Il s’agit de la compagnie avec laquelle ils pratiquent eux-mêmes…

     

    Vendredi 17 janvier, 50 élèves du collège Ampère d’Arles étaient au théâtre d’Arles pour assister à la représentation du spectacle pluridisciplinaire « Le plus faible des deux », spectacle proposé par la compagnie Skappa ! Un bord de scène était organisé à l’issue de la représentation pour permettre à tout le public d’échanger sur ce duo entre un adulte et un enfant.

     

      

     

    Temps fort du projet « Les figures du mythe » 1

    Temps fort du projet %22les figures du mythe%22 2

     

    Les 50 élèves sont impliqués dans un parcours de trois spectacles ayant démarré en novembre avec « Hamlet » de la compagnie Kobal’t et se terminant en mai avec le spectacle « Saint-Félix, enquête sur un hameau français » de la compagnie Babel.

     

    Tous participent au projet porté par le partenariat du collège, le théâtre d’Arles et la Fondation Casino qui, par son financement du projet, vise à faciliter l’accès au spectacle vivant auprès de ces jeunes collégiens d’un établissement REP+.

     

    Le passage par « Le plus faible des deux » en ce mois de janvier a une saveur particulière pour les 25 élèves qui sont également engagés dans 36 heures d’ateliers artistiquesavec Isabelle Hervouët. Il s’agissait d’un temps fort que de découvrir le travail de l’artiste après avoir passé du temps à travailler avec elle en atelier au mois de décembre.

     

    En effet, ces 25 latinistes du collège Ampère sont impliqués dans le projet « Les figures du mythe » depuis l’année scolaire 2018-2019 où ils ont pu travailler avec différents artistes sur de la mise en scène, de la marionnette, du bruitage ou encore de l’écriture ; voir le dossier complet 

     

    Ils continuent leur parcours artistique cette année sur « Les figures du mythe » avec Isabelle Hervouët qui va les suivre sur toute l’année scolaire. Ensemble, ils travaillent à partir de l’œuvre d’Ovide Les Héroïdes, un recueil de poèmes fictifs tournés en forme de lettres de grandes figures mythologiques adressées à d’autres. C’est également une œuvre qu’ils travaillent en classe avec leur professeur de lettres classiques, Mme Laetitia Lebrun, pour acquérir les connaissances nécessaires sur le texte et sur ces personnages hors normes que sont Médée, Jason, Pénélope et tant d’autres...

    Temps fort du projet « Les figures du mythe » 3
    Temps fort du projet « Les figures du mythe » 4

     

     

    Ils ont donc vécu leurs premiers ateliers en décembre pour passer de la découverte à la pratique et commencer à donner une nouvelle vie à ces textes de l’Antiquité.

    Ils retrouveront l’artiste pour la suite des ateliers au mois de février.

    Et ils proposeront une restitution de leur travail le jeudi 14 mai au théâtre d’Arles à laquelle ils vous convient d’ores et déjà.