Connectez-vous

Accueil

Matière, mouvement, énergie, information

Publié le 31 mars 2020

Écrire à l'auteur

Le  mardi 31 mars 2020

Volcans et séismes, les risques pour les sociétés humaines

Séance 4bis : Répartition des séismes et des volcans.

  • Séance 4bis : Répartition des séismes et des volcans.

     

    Le début de la séance a permis au élèves de se souvenir de ce qu’ils avaient découvert à la dernière séance :

        les volcans et les séismes sont étroitement liés sur l’arc indonésien, japon et la côte ouest de l’Amérique (nord, centrale et sud)
        l’hypothèse qu’il y avait des collisions de plaques tectoniques sans être capable d’en définir la signification.

    L’accompagnateur a redessiné la carte du monde avec la localisation des volcans et des séismes. Les élèves ont observé cette carte, certains élèves ont parlé de plaques tectoniques.

    1000000000000320000001DAC7DBC666-e2fef

    Sur cette carte, l’accompagnateur localise les grandes subductions que les élèves avaient vu la semaine précédente. Qu’est ce que c’est ?

            une chute
            une montagne.

    Peut-on les voir sur la carte ?

            oui, en suivant les séismes et les volcans on les devine !
            Les plaques correspondent aux continents

    Le scientifique relie les séismes successifs ce qui permet de délimiter chaque plaque.

    Est-ce que l’on peut les nommer ces plaques :

            oui : plaque d’Amérique du nord, du Sud, africaine, Asiatique, Européenne …

    A quel endroit se rencontre-t-elle ?

            où il y une collision entre deux plaques !
            Oui mais si les plaques se cognent, il faut qu’elles s’écartent à un autre endroit ! Très bien quel événement peut être associé à la collision ?
            les volcans parce qu’il ne sont pas sur tout le tour de la plaque.

    Et là, certain élèves sont venu au tableau pour montrer où il pensait que les plaquent entraient en collision.Certains relient la collision à la chute ou la montagne que l’on ne sais pas encore expliquer.

    L’épaisseur des plaques est elle la même partout ?

            non il y a des montagnes

    Vous avez raison mais il y a même deux types de plaques :

            les plaques océaniques
            les plaques continentales

    Si les plaques rentrent en collision quelles sont les différentes collisions possibles ? Les élèves ont énoncé les différentes collisions, présentées sous forme d’un tableau par le scientifique.

    100000000000025800000320C0AF6F4E-c66bd

    Vous allez tester les différentes collisions à l’aide de bloc de pâte à modeler. La plaque océanique doit être plus petite que la plaque continentale mais combien de fois plus petite ?

            7 fois plus petite.

    Un des bloc est dur et l’autre plus malléable. Les élèves sont amenés à dessiner ce qui va se produire avant d’expérimenter.

    s4bseismevolcan 0017-8b74b

    Dans un second temps, les élèves se sont lancés dans l’expérimentation et ont dessiné le résultat.

    s4bseismevolcan 0018-23f4d

    s4bseismevolcan 0012-37cb4

    La prochaine séance sera l’exploitation des schémas, faire le lien entre les collisions et les séismes ou les volcans.