Connectez-vous

Accueil

Matériaux et objets techniques

Publié le 3 avr. 2020

Écrire à l'auteur

Le  vendredi 3 avril 2020

Leviers - Balances - Engrenages

Séance 1 : Notion de levier (Classe 2)

  • Séance 1 : Notion de levier (Classe 2)

     

    Classe de CM1/CM2 :

    Situation problème :

    Comment soulever un objet lourd avec un objet moins lourd ?

    Formulation par les élèves à la suite d’une petite histoire d’introduction :Une famille part en voiture sur une route forestière et se trouve stoppée par un énorme rocher tombé sur la route qu’il ne peuvent pas contourner.

    La maîtresse fournit le matériel : une règle, une gomme et deux boulons de masses différentes.

    Les élèves se mettent immédiatement en phase de recherche pour répondre à la question de départ.

    La pivot n’est pas évident à mettre en place pour tous les groupes. Il faut les aiguiller par des questions ou des observations (mettre la règle à plat avec un boulon de chaque côté : comment soulever un des deux objets ?).

     

    100000000000032000000194AAACB236-a9b22

    100000000000031F00000258BD392791-7c757

    10000000000003200000012B4A1A4921-bcec8

    Chaque groupe a écrit et organisé un compte-rendu d’expérience :

     

    100000000000023C0000025878486DD4-c0a41

    100000000000021200000258E770CFBF-1d6b0

    1000000000000287000002583D21BA10-9e8fa

    10000000000001DC00000258D8B485B5-d44ed


    Après la rédaction du compte rendu, la maîtresse réunit les élèves devant le tableau pour que chaque élève partage ses expérimentations et sa conclusion au groupe.

    Ensuite, les enfants à partir de leurs expériences, avec l’apport du vocabulaire par la maitresse, rédigent une synthèse commune qu’ils recopieront en fin de séance.

     

    100000000000032000000258A17C821F-9df2b

    100000000000031F0000018933F03FA8-5cbc5

    Les travaux des groupes sont affichés au tableau pour discuter de la forme à donner à un compte-rendu d’expérience.

    seance1cl2011-44946

    Les élèves, après observations des différentes productions, ont décidé que le compte-rendu basé sur les schémas des expériences était plus lisible que ceux ou l’écrit « texte » était prépondérant.

    Un temps supplémentaire sera nécessaire pour illustrer de schémas la synthèse.