Connectez-vous

Accueil

Apprendre à apprendre

Publié le 21 avr. 2020

Écrire à l'auteur

Le  mardi 21 avril 2020

Travailler la mémorisation

Des outils pour mieux mémoriser. Documents proposés par Charlène Saint-Cierge professeure au collège Elsa Triolet de Marseille.

  • mémoriser

     

    Aider les élèves à mieux mémoriser est un vrai enjeu pour lutter contre les inégalités scolaires. Nous présentons ici différents outils pour apprendre à apprendre.

     

    Le renforcement des compétences transversales passe par un travail autour de la sélection et de la mémorisation d’informations.

     

     

     Les objectifs de ce travail sont donc :

     

    • D’accompagner l’élève sur la sélection des informations importantes (voir l'annexe dans l'onglet "Documents")
    • De les mettre en forme selon différentes méthodes pour finalement choisir la méthode la plus adaptée à chacun.

     

     

    Ce travail doit être accompagné d'une planification des reprises car l'acquisition d'une mémoire à long terme est une condition essentielle pour comprendre, élaborer des connexions mentales, tisser des liens... Donc, la réactivation est essentielle. Mais à quelques conditions :

    • définir plusieurs reprises ;
    • espacer peu à peu le temps entre les reprises (d'où la nécessité d'un planning) ;
    • temps court entre la question et la réponse (d'où des fiches aussi brèves que possible) ;

     

    Le calendrier de reprise peut être calculé sur la base du 2, 4, 8. Par exemple : notion 1 vue le premier jour, reprise le second, reprise le quatrième, reprise le huitième, etc. Notion 2 vue le second jour en même temps que la reprise de la notion 1, etc. Cela dépend du contenu et du volume de ce que les élèves ont à retenir.

     

    Nous vous proposons ici différents outils avec quelques précisions supplémentaires concernant la mise en place d’une différenciation :

     

     

    Les différentes techniques proposées sont :

     

    1. La fiche de mémorisation (fiche de révision)
    2. La carte mentale
    3. Le sketchnote
    4. Les flashs Cards
    5. L’enregistrement audio
    6. L’anti-sèche
    7. La création de jeux
    8. Le nuage de mots
    9. Les trois questions de cours

     

     

     

    1/ La fiche de mémorisation (fiche de révision)

    Elle doit être synthétique, structurée, avec des symboles, des couleurs...

     fiche

     

     

    2/ La carte mentale

    Elle permet de représenter le cheminement de la pensée : elle est donc strictement personnelle. Elle peut contenir des mots, des idées, des schémas.

    On peut la construire sur une feuille de papier, sur un fichier de traitement de texte ou encore à l’aide d’un logiciel (Freemind ou Freeplane).

     carte-de-carte

     

    Pour construire une carte mentale, il faut placer au centre le nom du chapitre ou de la notion à étudier.

    Les différentes branches qui sont associées à l'idée principale commencent en haut à droite et se lisent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

    Chaque branche peut-être associée à des ramifications qui correspondent à des idées secondaires. 

     

    Quelques pistes de différenciation :

    • squelette de carte à remplir,
    • mots prédéfinis à assembler,
    • cartes à trous,
    • images déjà positionnées,
    • couleur des bulles anticipées…

    Les élèves pourront s’ils le souhaitent placer un fichier audio sur une carte mentale si celle-ci a été créée à partir d’un logiciel.

     

    3/ Le sketchnote

    C’est une prise de note visuelle et graphique. C’est la cousine de la mindmap qui permettra à chaque élève de s’approprier les notions à sa façon. Il s’agira pour les élèves de ne pas écrire le texte de manière habituelle mais de mettre en valeur les mots clés pour les distinguer des autres et établir une hiérarchie dans les notions. Il est important que les élèves utilisent leurs propres mots pour synthétiser une notion.

    Voici un exemple en géographique à partir d’une étude documentaire.

    WIN 20200410 16 16 03 Scan

     

    WIN 20200410 16 16 35 Scan

     

    WIN 20200410 16 17 58 Scan

     

    WIN 20200410 16 19 35 Pro

     

    WIN 20200410 16 20 03 Pro

     

    WIN 20200410 16 20 12 Pro

    Travail de Najwa Jamai 6ème au collèle Miramaris de Miramas

     

     

    4/ Les flashs Cards

     

    Les flashs cards sont des cartes de questions-réponses : au recto une question ; au verso la réponse.

    Il peut être difficile pour les élèves de sélectionner les bonnes questions et de les rédiger.

    L'un des moyens de différencier peut-être, pour certains élèves de :

    • proposer la question et l'élève rédige la réponse au verso,
    • de proposer la réponse et l'élève rédige la question au recto.
    • de pré-positionner sur certaines cartes des logos, des images afin de les orienter.

     

    Ce travail peut également être proposé à l’aide du logiciel Anki.

     

    IMG 18511

     

    5/ L’enregistrement audio

     

    s'enregistrer

     

    Ce travail de prise de parole est nécessaire pour nos élèves qui seront confrontés très rapidement à des épreuves orales. C’est donc un travail au long terme qu’il faut entreprendre. Cette piste d’enregistrement leur permet de prendre le temps, de recommencer le travail si besoin (élèves qui ne parlent pas assez fort, qui hésitent sur certaines phrases…).

    Cet enregistrement est possible sur le dictaphone de leur téléphone.

    Une fois l’enregistrement créé, il conviendra de l’écouter très régulièrement afin de s’approprier les notions.

     

    Consigne pour l’élève :

    «  Bonjour, je m’appelle ….. en classe de …. Je vais vous parler du chapitre qui s’intitule ……

    Dans ce chapitre, ce que je dois retenir c’est….»

     

    6/ L’anti-sèche

    Cet outil repose sur la création d’une anti-sèche pour préparer une évaluation. Il peut être réalisé en groupe.

    La préparation d'une évaluation est un moment important pour les élèves afin de sélectionner les informations importantes mais c’est aussi un temps où l’élève peut mettre à jour son support de travail s’il ne l’est pas.

    L’élève s’informe du programme de l’évaluation.

    L’élève extrait du support de travail ce qu’il faut retenir.

    L’élève écrit sur le recto du post-it les notions à retenir.

    antisèche

     

     

    7/ La création de jeux

     

    En cherchant les mots clés du chapitre, l’élève identifie les notions importantes. Il peut ainsi chercher une définition et créer un jeu associé.

    Voici quelques générateurs de mots-croisés, de mots cachés, de quiz, de pendus, de rébus, d’anagrammes…

     

    quizz

     

    mots-croisés

     


    8/ Le nuage de mots

     

    nuage

     

    Après avoir identifié les mots-clés du chapitre, l’élève les relie mentalement aux paragraphes puis constitue son nuage de mots soit à l’écrit soit grâce à un générateur de mur de mots :

     

     


    9/ Les trois questions de cours

     

    Chaque élève prépare par écrit trois questions de cours sur la séance vécue pour la séance d’après. Cela lui permet de travailler la formulation de questions en plus de la sélection d’informations.

    Lors de la prochaine séance, deux élèves sont tirés au sort : un posera les questions, l’autre y répondra. Les autres élèves pourront intervenir pour compléter les réponses et venir en aide à leur camarade interrogé.  

    Les questions peuvent portées autant sur le contenu disciplinaire que sur les points méthodologiques vus en classe.