Connectez-vous

Accueil

Organisation et transformations de la matière

Publié le Sep 3, 2020 Modifié le : Sep 4, 2020

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, September 3, 2020

Enseigner par « fils rouges »

Cet article propose une idée de progression par fil rouge s'articulant autour des centrales à charbon.

  • Centrale à charbon

     

    Il est essentiel de proposer aux élèves des situations en lien direct avec le monde qui les entoure, de s’éloigner de situations d’enseignement artificielles afin d'accroître leur intérêt et leur motivation pour les contenus enseignés et pour faciliter ainsi les apprentissages.

     

    Les progressions gagnent particulièrement à s'organiser autour de thématiques (ou « fils rouges ») contextualisées. Les séquences peuvent se construire autour d’activités ancrées dans le contexte et qui s’articulent entre elles de manière cohérente sans nécessairement suivre l’ordre de présentation du programme. Celles-ci sont caractérisées par une explicitation claire de l’objectif scientifique et de la problématique sous-jacente.

     

    Les « fils rouges » peuvent être relativement courts pour éviter de lasser les élèves ou de raccrocher artificiellement certaines activités à la thématique. Les situations contextualisées,desactivités riches, complexes et variant les compétences sont particulièrement intéressantes pour la construction de concepts scientifiques.

     

    Le bulletin officiel n°31 du 30 juillet 2020, renforce au collège les enseignements relatifs au changement climatique, à la biodiversité et au développement durable. Le programme de physique-chimie propose « d’approfondir la connaissance des notions indispensables à une bonne compréhension de l’origine du changement climatique et ses conséquences ».  Les ajouts proposés peuvent être travaillés dans le cadre d'un "fil rouge" autour des centrales à charbon.

     

    Cet article se propose d'en dresser rapidement les contours.

     

    La même démarche peut être transposée au lycée.