Vous êtes ici  :   Accueil > ACTUALITES
Connectez-vous

Accueil

ACTUALITES

Publié le 10 janv. 2021

Écrire à l'auteur

Le  dimanche 10 janvier 2021

Théorie endosymbiotique et oral en TP en Terminale Spécialité

Scénario pédagogique et ressources de la séance

  • Notions du BO à construire :

     

    Les endosymbioses transmises entre générations, fréquentes dans l’histoire des eucaryotes, jouent un rôle important dans leur évolution. Le génome de la cellule (bactérie ou eucaryote) intégré dans une cellule hôte régresse au cours des générations, certains de ses gènes étant transférés dans le noyau de l’hôte. Ce processus est à l’origine des mitochondries et des chloroplastes, organites contenant de l’ADN.

     

     

    Déroulé de la séance :

     

    Il est proposé aux élèves des documents projetés au tableau relatifs à la théorie endosymbiotique. Par un questionnement les élèves sont conduits à s’interroger sur pourquoi L. Margulis qualifie sa proposition de théorie. La notion de théorie a été abordée en enseignement scientifique de première pour construire la théorie cellulaire. Il est donc attendu des élèves le concept de théorie mais plus précisément le fait que L. Margulis propose des explications relatives à des faits ayant eu lieu au cours de l’histoire de la vie et dont nous n’avons pas de preuve directe mais seulement des arguments.

     

    Pour valider ou invalider la proposition de Lyn Margulis, Il convient donc de chercher des arguments qui vont justifier le fait que le chloroplaste et la mitochondrie des cellules eucaryotes proviennent d’une endosymbiose respectivement de cyanobactéries et de bactéries.

     

    Il doit donc exister des points communs entre le chloroplaste et la cyanobactérie ainsi qu’entre la mitochondrie et la bactérie dont ils sont issus. Ces points communs seront des arguments pour valider la théorie proposée. Tant que les arguments vont dans le sens de ce qui est proposé la théorie reste valide.

     

     

    Ressources pour la séance :

     

    Pour ce faire, tous les élèves disposent de ressources documentaires relatives à l’ultrastructure du chloroplaste, de la mitochondrie, d’une cyanobactérie mais également à l’organisation de leurs génomes respectifs (Docs ressources). Ils doivent également réaliser l’une ou l’autre des activités pratiques :

    -          La chromatographie comparée des pigments du chloroplaste, des pigments foliaires et des pigments d’une cyanobactérie (la spiruline - FT chromatographie pigments). (Origine endosymbiotique des chloroplastes)

    -          Des comparaisons moléculaires des ARN ribosomiaux (des procaryotes, des mitochondries et des eucaryotes - Fichier ARNr.edi). (Origine endosymbiotique des mitochondries)

     

    Ces activités sont conduites en mosaïque au sein de binômes, un élève travaille sur le chloroplaste alors que l’autre travaille sur la mitochondrie.

     

    La mise en commun du travail de chaque binôme sera réalisée par un exposé oral dont on limitera la durée à 3 minutes par élève et qui fera l’objet d’une autoévaluation croisée à partir de la grille d’évaluation construite précédemment.

     

     

    Evaluation de l’oral :

     

    La grille d’évaluation n’utilise que 4 critères sur les 5 proposés par la grille d’évaluation indicative de l’épreuve orale terminale. (BO - note de service n° 2020-036 du 11-2-2020
    MENJ - DGESCO A2-1 
    https://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=149115)

     

    Il a été choisi de travailler sur l’expression orale et de laisser pour l’instant de côté la qualité de l’interaction qui fera l’objet d’apprentissages ultérieurs.

    D’autre part, les niveaux de réussite ont été réduits à 2 (satisfaisant et insatisfaisant). Cet apprentissage doit permettre de faire émerger la nécessité de décomposer ces deux niveaux de réussite et d’en discuter les critères.

    Dans un second temps la mise en commun des conclusions de chaque binôme au sein de la classe permettra la construction d’un bilan.