Connectez-vous

Accueil

Associations

Publié le 21-gen-2021 Modifié le : 22-gen-2021

Écrire à l'auteur

Le  giovedì 21 gennaio 2021

Les Intrépides de la tech

Le projet "Les Intrépides de la Tech" tente de proposer une réponse au manque de femmes dans ces filières en organisant des actions de sensibilisation afin d’encourager et d’accompagner les jeunes-filles dans leurs réflexions sur leurs projets d’orientation professionnelle.

  • Intrépides de la tech

     

    Imaginé par un collectif d’acteurs engagés sur les questions de la mixité dans le secteur de la tech et du numérique (La Simplon Foundation, Magic Makers, La Compagnie du Code, JobIRL), le projet "Les Intrépides de la Tech" tente de proposer une réponse au manque de femmes dans ces filières en organisant des actions de sensibilisation afin d’encourager et d’accompagner les jeunes-filles dans leurs réflexions sur leurs projets d’orientations professionnelles.

     

     

     

    Il s’agit du premier atelier animé par le collectif Les Intrépides de la tech en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

    Durant 2 heures les jeunes filles d’une classe de 4ème du collège Pierre Girardot de Sainte- Tulle(04) ont pu bénéficier de cet atelier animé par Julie CORNET et Lucie JAGU en visioconférence via l’outil visio du CNED.

     

     

     



    Présentation de l'atelier par Julie Cornet





    L’ambition du collectif est de sensibiliser dès le plus jeune âge des filles aux métiers du secteur de la tech’. Le choix de le faire à travers la thématique "Intelligence artificielle" n’est pas anodin car ce thème est en plein essor et peu compris du grand public. De plus, suivant la personne programmant la machine, il se peut que les données soit biaisées voire genrées.



    Seulement 6 % des filles s’orientent vers le secteur des nouvelles technologies donc, agir pour plus de mixité dans ce secteur, cela reste l’objectif principal de ce groupe de filles motivées qui partagent avec envie et naturel leur passion.

     



    Déroulement de l'atelier

     

    • une première approche de l’intelligence artificielle et notamment une de ses branches : l’apprentissage par renforcement


      Par le biais d’une activité débranchée, Julie, devant sa webcam, propose de jouer à un jeu de Nim très classique. 6 allumettes sont placées sur une table. Des verres contenant des boules rouges et blanches détermineront le choix opéré par la machine. Les élèves jouent à tour de rôle contre la machine. Si celle-ci perd, on enlève les couleurs perdantes, si celle-ci gagne on vient « récompenser la machine » en rajoutant la bonne couleur correspondante. On s’aperçoit que plus on joue et plus la machine s’adapte et joue de manière plus « intelligente ».

     

     

    IMG 20210115 093227
    Nina bat la machine

     

     

    IMG 20210115 094703
    Jeanne jouant contre la machine

     

     

    • une mise en pratique sur la ressource "teachable machine" : https://teachablemachine.withgoogle.com

      Les élèves testent la plateforme en créant 2 classes d’images : "chats" et "chiens". Ils alimentent en image les deux catégories puis testent le modèle en prenant une image de chien et/ou de chat inconnue de la machine.

     

    IMG 20210115 104250

    Les élèves recherchent des images afin d’alimenter leurs modèles dans teachable machine

     

     



    • Une intervention métier
      Julie Garnier est intervenue pour présenter son parcours et l’univers de la tech’. Son intervention donnera peut-être des vocations. Elle permettra évidemment d’élargir les connaissances en matière d’orientation de ces jeunes filles.

     

     

    Pour aller plus loin

     

     

    Il peut être très utile d'encourager les jeunes filles à s'y inscrire. Elles pourront échanger avec des professionnels et des étudiants pour toute question, et également utiliser cette plateforme pour leur recherche de stage de 3ème.

     

    D'autre part, une fois qu'on a entraîné un modèle sur Teachable Machine, il est possible de l'exporter. On peut récupérer sa "clé" et l'utiliser ensuite dans Adacraft directement.

     

     

     

    Des projets en exemple

     

    Celui-ci est une démo qu'a faite  Nicolas (qui développe Adacraft) pour montrer comment simplement utiliser la reconnaissance d'image dans Adacraft à partir d'un modèle entraîné sur Teachable Machine.

    Lien : https://adacraft.org/project/273769966021378566



    Le deuxième est un projet que Julie est en train de développer elle-même : une sorte de guide touristique en réalité augmentée : "J'ai entraîné le modèle à reconnaître une certaine église dans un guide touristique de Saint-Pétersbourg, en lui montrant différentes pages à la webcam. Puis, quand on lui montre une page qui présente l'image de l'église en question, le programme fait apparaître des infos sur ce lieu !" (elle s'appelle Cathédrale Saint Isaac).

    Lien : https://adacraft.org/project/283548257991262721

     

     


    Tous les personnels de l’académie qui serait intéressés par cette initiative peuvent se renseigner  sur le site du collectif : https://www.intrepidesdelatech.org/
    Un questionnaire est mis à disposition pour prendre contact et bénéficier comme dans ce collège des Alpes-de-Haute-Provence d’un atelier du même type : https://www.intrepidesdelatech.org/nos-actions/#stage-women