Connectez-vous

Accueil

Professeurs contractuels

Publié le Jan 21, 2021 Modifié le : Jan 24, 2021

Écrire à l'auteur

Le  Thursday, January 21, 2021

Point sur les chartes et autres règles de vie de classe

Une pratique répandue consiste à poser en début d'année des règles, formalisées dans une charte... Cet article interroge cette pratique et donne des pistes alternatives

  • règlement intérieur

     

    On rencontre souvent une pratique qui consiste lors de la première séance à poser dans chaque discipline, un certain nombre de règles, souvent non concertées entre les enseignants de l’équipe pédagogique, voire de l’équipe disciplinaire, qui consistent à poser d’emblée et de manière décontextualisées les postures attendues d’un « bon élève ». Ces chartes déconnectées les unes des autres, signées par l’élève et ses parents sont perçues de leur côté par autant de marottes des professeurs.

     

    Outre le fait qu’en général, l’élève passe la première semaine de classe à recevoir de manière plus ou moins longue et détaillée ces chartes disciplinaires, lorsque les manquements se présentent ultérieurement, ces chartes souvent inadaptées à gérer tous les cas ou trop rigides, ne sont pas appliquées voire oubliées …

     

    La seule charte strictement applicable dans un établissement scolaire est son règlement intérieur qu’il convient de lire et faire lire aux élèves (en insistant sur la partie concernant l'exercice des droits et des obligations des élèves) pour qu’ils en intègrent le contenu. Le règlement intérieur d’un établissement scolaire peut être révisé périodiquement, l'ensemble des membres de la communauté éducative est associé à son élaboration ou sa révision. Le projet de règlement intérieur est instruit par la commission permanente puis soumis au conseil d'administration qui l'adopte.

     

    En s’appuyant sur le règlement intérieur, les règles de vie de classe se construisent pour les élèves en situation de classe et dans la manière dont les professeurs les font vivre.

     

    Il est totalement contre-productif de faire signer une charte rigoureuse dont on ne pourra pas appliquer toutes les prescriptions. Et il vaut mieux adopter une réponse mesurée et adaptée à la situation lors de la survenue des manquements. Ces explicitations de règles ou rappel au règlement, lorsque l'occasion se présente, peuvent s'appuyer sur le référentiel de l'éducation morale et civique (EMC).

     

    Voici quelques compétences du programme de l'EMC qui peuvent opportunément être développées dans ces situations où il peut être nécessaire de rappeler à des élèves les règles de l'engagement, de la responsabilité et du vivre ensemble.

     

    • Respecter les règles communes
    • Être capable d’écoute et d’empathie
    • Accepter les différences
    • Être capable de coopérer
    • Se sentir membre d’une collectivité
    • Avoir le sens de l’intérêt général
    • Être responsable envers autrui
    • S’engager et assumer des responsabilités
    • Savoir s’intégrer dans une démarche collaborative
    • ...

     

    Les règles de vie de classe inscrites au règlement intérieur contribuent à développer les valeurs de la République et à construire la responsabilité et la citoyenneté des élèves. La mise en pratique de ces valeurs en classe permet d'offrir un cadre de vie propice aux apprentissages et à la réussite de tous.

     

    En physique-chimie, les règles les plus souvent rappelées aux élèves concernent :

    -          Le matériel scolaire

    -          Le matériel pédagogique et expérimental

    -          La sécurité lors des activités expérimentales

    -          Le travail personnel

    -          L’attitude en classe

     

    Quelques conseils pour favoriser l’application des règles et développer les compétences citoyennes des élèves. En tout état de cause, le rappel des règles se fait en situation et par une réponse adaptée.

     

    Situation

    Réponse possible

    Compétence travaillée

    Un(e) élève n’a pas son cahier/classeur

    Constituer une petite réserve de feuilles grâce à la contribution de chacun en début d’année qui permet d’en prêter à ceux qui n’en ont pas avec l’obligation de l’intégrer dans le cahier/classeur à présenter lors de la séance suivante et éventuellement de rapporter une feuille pour maintenir la réserve.

    Développer l’autonomie et la responsabilité

    Un(e)  élève n’a pas sa trousse ou pas de stylo

    Lui en prêter ou lui en faire prêter un par un élève volontaire, pour la séance ou pour la journée avec obligation de restitution. Le professeur se positionne en garant de la restitution.

    Faciliter le vivre ensemble, Développer la responsabilité

    Un(e)  élève souille involontairement sa paillasse ou casse involontairement du matériel (verrerie le plus souvent)

    Lui faire nettoyer, ramasser en respectant les règles de sécurité.

    Développer la responsabilité, la citoyenneté

    Un(e) élève n’a pas fait le travail personnel demandé

    Prévoir un temps d’échange et de restitution différencié :

    - confrontation en groupe des réponses des élèves

    - travail collaboratif pour élaborer une réponse commune ou dégager les objectifs du travail en termes de contenus / de compétences.

    - échange métacognitif (comment on fait pour…, où trouver les ressources ?, …)

    Développer la collaboration, le vivre ensemble

    Un(e) élève ne s’engage pas dans le travail demandé et perturbe la classe

    Le(la) mobiliser pour reformuler la consigne, distribuer du matériel, prendre des notes au tableau…

    Favoriser l’engagement et la responsabilité

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Dans tous les cas, il convient de rester vigilant aux situations récurrentes (problèmes familiaux, scolaires ou sociaux). Ces situations se gèrent en équipe éducative.

     

    Philippe Meirieu raconte l’expérience suivante :

     

    « Une stagiaire avait mis les élèves par deux pour effectuer un travail, en leur expliquant qu'ils devaient parler à voix basse. Un élève l'a interpellée du fond de la classe. Elle lui a répondu tout fort. Quelques instants plus tard, un autre l'a sollicitée en lui posant la même question. Elle a à nouveau obtempéré. En quelques minutes, cette jeune femme a donc fait passer trois messages à sa classe : le premier est que, contrairement à la consigne, on peut parler fort. Le second est qu'il n'est pas important d'écouter ce que disent ses camarades. Le troisième qu'on peut même se dispenser d'écouter ce qu'elle dit puisqu'elle le répète systématiquement. »

     

    Cette anecdote illustre l’effet délétère des règles formelles non appliquées sur l’autorité du professeur. Le professeur est le garant des règles qu’il impose, il lui revient d’être lui-même exemplaire dans leur application.