Connectez-vous

Accueil

A vocation générale

Publié le Feb 15, 2012 Modifié le : Jan 2, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Wednesday, February 15, 2012

Nouveau programme PES (P. Céard, A. Grabsi)

Objectifs

  • Le nouveau programme de Première est construit autour de 3 objectifs:

    Premierobjectif: Appropriation progressive par les élèves des concepts, méthodes et problématiques essentiels en s'appuyant sur l'économie, la sociologie générale et la science politique.

    Deuxièmeobjectif : Préparation des élèves à la poursuite d'études post-bac en effectuant des « choix éclairés » grâce à l'atout des sciences sociales (classes prépas, Iut, bts, universités, I.EP etc.)

    Troisièmeobjectif :  « formation citoyenne grâce à la maitrise de connaissances qui favorise la participation au débat public sur les grands enjeux économiques, sociaux et politiques. » en relation avec les autres disciplines intervenant dans le cycle terminal.


    1. La structuration du nouveau programme: disciplines et finalité citoyenne.

    1.1. Une structuration autour de 3 disciplines mobilisant les regards croisés .

    1) Economie : 90 HEURES

    2) Sociologie générale et sociologie politique : 60 HEURES

    3) Regards croisés (transdisciplinaires) : 20 HEURES

      

    • 170 Heures d'enseignement comprenant cours, travaux dirigés, méthodologie, devoirs et corrections.
    • 33 questions à traiter .

    Ce découpage est présenté entre autres éléments dans le Préambule des programmes du cycle terminal.

    1.2. La finalité citoyenne des sciences sociales: dans la classe, le monde social est appréhendé de façon scientifique.

    • « Les sciences sociales (…) sont aussi caractérisées par une pluralité d'approche théoriques dont il faut montrer la logique interne, la fécondité et les limites, mais qu'il faut opposer de façon simpliste »
       
    • « Il s'agit pour (les élèves) d'apprendre à porter un regard savant sur le monde social et par là de former leur esprit critique à prendre du recul par rapport aux discours médiatiques et au sens commun »
    • « Cette posture intellectuelle constitue la meilleure contribution possible des sciences sociales à la formation des citoyenne des élèves : comprendre le monde social de façon rationnelle permet de participer au débat public de façon éclairée.

    1.3. Posture épistémologique, approches et méthodes distinctes: le croisement des disciplines pour saisir la réalité.

    • « les savoirs sont organisés en champs disciplinaires. Il importe donc de permettre aux élèves de prendre connaissance de cette réalité et de ce cadre épistémologique. L'approche disciplinaires a aussi le mérite de former les élèves à une posture parcimonieuse.
    • L'objectif est d'amener les élèves à une maîtrise et compréhension des « outils conceptuels et analytiques propres à chaque discipline » avant de pouvoir croiser les regards sur un certain nombre d'objets d'étude communs.

    1.4. Les apprentissages des élèves: la construction d'une "démarche de complexification progressive sur l'ensemble du cycle terminal"

    Il s'agit de prendre en compte, enrichir et dépasser des représentations des élèves par « l'appropriation des outils conceptuels, des théories et méthodes propres aux disciplines où la construction de démarches pédagogiques qui s'inscrivent dans des séquences diversifiée  avec comme objectif interne et externe :

    a) d'articuler la présentation des problèmes, l'appréhension des enjeux, la compréhension des savoirs, avec rigueur et précision permettant l'appropriation des notions, outils et modes de raisonnement.

    b) Savoir faire et capacités à acquérir des savoirs, méthodes, outils et raisonnements s'appuient sur la formation méthodologique des élèves : collecte, traitement, analyse, rédaction de synthèses, formulation de problématique, construction d'argumentations rigoureuses en intégrant le recours aux NTIC.

    2. Les entrées disciplinaires:  4 entrées par 33 thèmes et 98 notio  ns1 en  170 heures  2  :

    2.1 Disciplines, questions et regards croisés 

    1) Economie: 4 thèmes articulés autour de

    •     18 Questions 
    •     51 Notions minimum
    •    A traiter en 90 heures dont certaines sont couplées (exemples : les coûts (coût total, moyen, marginal; financement direct/indirect les fonctions économiques de l'Etat : allocation, répartition, stabilisation etc.) et d'autres appellent à des définitions préalables (exemple facteurs de production (capital, travail, terre) pour envisager les coûts (total, moyen, marginal).

    2) Sociologie et sociologie politique  : 3 thèmes articulés autour de 

    • 11 Questions
    • 35 Notions minimum (exemple définitions et mesures du chômage BIT, I.N.S.E.E)
    • A traiter en 60 heures.

    3) Regards croisés (pluridisciplinarité: 2 thèmes articulés

    • 4 questions
    • 12 notions
    •   A traiter en 20 heures.

    Sur la base (d'autres hypothèses de travail peuvent être envisagées) de 2h comprenant TD, méthodologie, devoirs et corrigés répartis sur la de 35 semaines de cours;

    • il y a 70 heures d'enseignement consacrées.
    • il y a 100 heures d'enseignement sur à traiter sur les questions soit un volume horaire hebdomadaire par question de (100/33= 3.3 heures).

    Quels écueils à éviter ?         

    • celui de traiter au pas de charge et de façon magistrale les questions en ne tenant pas compte ou peu des représentations des élèves nécessaires à la construction des dispositifs pédagogiques aidant à progresser vers la complexification.
    • De ne pas traiter distinctement les questions posées dans les regards croisés en les intégrant par exemple sous forme de synthèses.

     

    2.2. Tableau synthétique des questions et notions: économie, sociologie et science politique.


    QUESTIONS ECONOMIQUES (90 heures)

    NOTIONS

    1. Les grandes questions que se posent les économistes. 

    1.1 Dans un monde limité aux ressources limitées, comment faire des choix ?

     

    1.2 Pourquoi acheter à d'autres ce que l'on pourrait faire soi-même?

     

    1.3 Que produit-on et comment le produire ?

     

    1.4 Comment répartir les revenus et la richesses ?

     

    1.5 Quels sont les grands équilibres macroéconomiques?

     

    2. La production dans l'entreprise. 

    2.1 Comment l'entreprise produit-elle ?

     

     

    2.2 Comment évaluer la performance de l'entreprise?

     

    3. La coordination par le marché 

    3.1 Qu'est-ce qu'un marché ?

     

    3.2 Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

     

    3.3 Comment les marchés imparfaitement concurrentiels fonctionnent-ils ?

     

    3.4 Quelles sont les principales défaillances du marché?

    4. La monnaie et le financement

    4.1 A quoi sert la monnaie ?

     

    4.2 Comment l'activité économique est-elle financée ?

     

    4.3 Qui crée la monnaie?

     

    5.Régulations et déséquilibres macroéconomiques

    5.1 Pourquoi la puissance intervient-elle dans la régulation des économies contemporaines ?

     

    5.2 Comment le budget de l'Etat permet-il d'agir ?

     

    5.3 Quels sont les grands déséquilibres macroéconomiques ?

     

    5.4 Quelles politiques conjoncturelles?

     

     

    -Utilité, contrainte budgétaire, prix relatif.

     

    -Echange marchand, spécialisation, gain à l'échange.

    -Production marchande et non marchande, gain à l'échange.

     

    -Salaire, profit, revenu de transfert.

     

    -Equilibre emplois/ressources.

     

     

    -Facteurs de production, coût (total, moyen et marginal), recettes (totale, moyenne, marginale), productivité, loi des rendements décroissants.


    -Compte de résultat, bilan.

     

    -Institutions marchandes, droits de propriété.

     

    -Offre et demande, prix et quantité d'équilibre, preneur de prix, rationnement, surplus, allocation des ressources.

    -Pouvoir de marché, oligopole, monopole.

     

    -Asymétrie d'information, externalités, biens collectifs.

     

    -Fonctions de la monnaie, formes de la monnaie.

     

    -Autofinancement, financement direct/indirect, taux d'intérêt, risque de crédit.

    -Masse monétaire, marché monétaire, banque centrale, prêteur en dernier ressort.

     

    -Fonctions économiques de l'Etat (allocation, répartition, stabilisation).

     

    -Prélèvements obligatoires, dépenses publiques, déficit public, dette public.

    -Demande globale, inflation, chômage, déséquilibre extérieur.

     

    -Politique budgétaire, politique monétaire.

     

    QUESTIONS DE SOCIOLOGIE ET SOCIOLOGIE POLITIQUE (60 heures)

    NOTIONS

    1. Les processus de socialisation et la construction des identités sociales.

    1.1 Comment la socialisation de l'enfant s'effectue-t-elle ?

     

    1.2 De la socialisation de l'enfant à la socialisation de l'adulte : continuité ou ruptures?

     

    2. Groupes et réseaux sociaux

    2.1 Comment les individus s'associent-ils pour constituer des groupes sociaux ?

     

    2.2 Comment la taille des groupes influe-t-elle sur le mode de fonctionnement et leur capacité d'action ?

     

    2.3 Comment les réseaux fonctionnent-ils?

     

    3. Contrôle social et déviance

    3.1 Comment le contrôle social s'exerce-t-il aujourd'hui ?

     

    3.2 Quels sont les processus qui conduisent à la déviance ?

     

    3.3 Comment mesurer le niveau de la délinquance ?

     

    4. Ordre politique et légitimation

    4.1 Pourquoi un ordre ?

    4.2 Quelles sont les formes institutionnelles de l'ordre politique ?

     

    4.3 Comment analyser la diversité des cultures politiques et des formes de citoyenneté?

     

     

    - Normes, valeurs, rôles, socialisation différentielle.

    - Socialisation primaire/secondaire, socialisation anticipatrice.

     

     

    - Groupe primaire/secondaire, groupes d'appartenance/de référence.

     

    -Groupe d'intérêt, passager clandestin, incitations sélectives.

     

    - Capital social, formes de sociabilité.

     

     

    - Contrôle social formel/informel, stigmatisation, dissuasion.

     

    -Déviance primaire/déviance secondaire, anomie.

    -Chiffre noir de la délinquanc, enquête de victimation.

     

    -Etat, Etat-nation, souveraineté.

    -Etat de droit/Etat unitaire/fédéral, démocratie représentative/participative.

    -Citoyenneté, droits civiques.

     

     

    2.3. Tableau synthétique:  des questions posées par chaque discipline aux regards croisés et notions.

     

    QUESTIONS PAR DES REGARDS CROISES (20 heures)

    NOTIONS

    Entreprise, Institution, organisation

    1. Comment les rapports sociaux s'organisent-ils au sein de l'entreprise ?

    2. Quels modes d'organisation pour l'entreprise?

     

    Action publique et régulation

    1. Comment l'Etat-providence contribue-t-il à la cohésion sociale ?

    2. Comment un phénomène social devient-il un problème public?

     

    - Hiérarchie, coopération, conflit

     

    - Coûts de transaction, gouvernance d'entreprise, relation d'agence, bureaucratie.

     

    - Solidarité, désaffiliation, disqualification sociale.

    - Agenda politique, action politique.

     

    Pluridisciplinarité, croisement des regards sur l'objet :   construction possible dun schéma illustrant le croisement.          

    1. LES GRANDES QUESTIONS QUE SE POSENT LES ECONOMISTES

    Questions

    Les notions qui apparaissent

    Les notions qui disparaissent

    Les notions qui demeurent

    1.1 Dans un monde aux ressources limitées, comment faire des choix?

    - Utilité

    - Contrainte budgétaire(a)

    - Prix relatif

     

     

    1.2 Pourquoi acheter à d'autres ce que l'on pourrait faire soi-même?

    - Spécialisation

    - Gain à l'échange

    - Echange non marchand

    - Echange marchand

    1.3 Que produit-on et comment le mesure-t-on?

    - Production (b) marchande et non marchande3

     

    Valeur ajoutée (c)

    1.4 Comment répartir les revenus et la richesse?

    - Salaire

    - revenu de transfert

    -revenu

    - Profit

    1.5 Quels sont les grands équilibres macroéconomiques?

     

     

     

    2. LA PRODUCTION DANS L'ENTREPRISE

    2.1 Comment l'entreprise produit-elle?

     

     

     

    2.2 Comment évaluer la performance de l'entreprise?

     

     

     

    3. LA COORDINATION PAR LE MARCHE

    3. Qu'est-ce qu'un marché?

     

     

     

    Dans l'ancien programme:

    (a) la contrainte budgétaire traitée dans la partie 2. La régulation économique et sociale (les limites de l'intervention publique).

    (b) La production dans la partie 1. Les activités économiques et sociales

    (c) dans 1.1. Les activités économiques (La mesure de l'activité économique)

     

     

    2.4. NTIC, Ressources numériques et S.E.S

    • Les pratiques pédagogiques des S.E.S sont familières avec l'utilisation autant de l'informatique que de l'internet. (cf. Utilisation de logiciel sur les enquêtes monographiques tels que Ethnos, Matignon, le TEF, le Cd-rom d'alter eco, sociobases etc.) Ces ressources se sont notamment enrichies avec le développement du portail correlyce (catalogue ouvert de ressources editioriales pour le lycée) où sont regroupées autant le Monde qu'Alter-Eco, le site.tv et d'autres ressources transdisciplinaires (histoire-géographie etc.) en plus d'autres particulièrement riches et fournies tels que http://www.persee.fr/web/ouvrages/home, http://classiques.uqac.ca/, http://www.liens-socio.org/ notamment.
    • L'intégration de ces ressources dans les dispostifs pédagogiques mises en place par l'enseignant permet notamment de valider des compétences relevant du Brevet Informatique internet (B2I) en continuité de celui du collège et précédant celui de l'enseignement supérieur, le certificat de compétences informatique et internet (C2I)
    • L'utilisation des NTIC s'articulent aujourd'hui dans des environnement numériques de travail (utilisant des ressources tels que Pronote, Travaux, Chamilo, correlyce, le site-tv etc.)
    • Celles-ci peuvent notamment servir dans le cadre de TD avec des outils et interfaces de réseaux (facebook, twitter etc.) pour traiter certains points du programmes .

    A titre d' exemples :

    • Sociobases peut être aussi bien utilisé pour faire découvrir les méthodes propres à la sociologie (TD, méthodologie) que d'utiliser, faire rechercher, collecter, trier, organiser, construire une argumentation sur le thème.
    •   Groupes sociaux et réseaux (2.3 Comment les réseaux fonctionnent-ils?) tout comme Matignon (http://www.clve.fr/Matignon/matignon.htm) et DMS de l'INSEE sur le thème 5.Régulations et déséquilibres macroéconomiques.

    1 Ce nombre est minimum. Certaines notions recouvrent des définitions préalables telles que facteurs de production où il faut définir le facteur capital, travail notamment ou encore les externalités où il faut définir celles positives et négatives.

    2 Ces 170 heures incluent les devoirs, les corrigés, les travaux dirigés et la méthodologie.