Vous êtes ici  :   Accueil > Enseigner en zone d'éduca...
Connectez-vous

Accueil

Enseigner en zone d'éducation prioritaire

Publié le Feb 29, 2012 Modifié le : Mar 6, 2012

Écrire à l'auteur

Le  Wednesday, February 29, 2012

La gestion de classe

la gestion de classe en ZEP

  • En octobre 2010 la DGESCO initiait une série de formations autour de la prévention de la violence (programme national de pilotage). Cette formation s’inscrit dans le cadre des États généraux de la sécurité à l’école, pour lequel un conseil scientifique de suivi a été nommé, présidé par Eric Debarbieux. L’objectif de ce conseil scientifique est d’apporter un éclairage sur les causes et les évolutions de la violence en milieu scolaire ; de proposer, en outre, des réponses multiformes à cette question de la violence, notamment en matière de formation.

    Le premier document joint revient sur l’une des questions abordées lors des cinq premières journées. Elle concernait lacompréhension du comportement perturbateur. Nous la résumons ici, dans un diaporama que nous avons intitulé« Prévenir la violence et l’indiscipline : mieux comprendre pour mieux agir ».

    A l’occasion de cette série de formation, nous avons souhaité réfléchir sur nos pratiques éducatives en matière de sanction (groupe Hisparar, rencontre du 16/03/10). Nous sommes partis d’un entretien d’Eirick Prairat (« Entrer dans l’intelligence des situations ») qui nous a permis de revenir ensemble sur les travaux philosophiques et historiques de ce Professeur de Sciences de l’Education, essentiellement consacrés à la question de la sanction éducative (Document 2). Echanges, réflexion, mutualisation autour de ces sources croisées et de nos démarches pédagogiques, nous ont conduits à la réalisation de « fichessanction » qui pourraient être une piste pour intégrer davantage la dimension éducative à nos pratiques punitives (document 3).

    Marie Amorin