Connectez-vous

Accueil

Ep. composée

Publié le Jan 13, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Sunday, January 13, 2013

EC 12 (croissance, innovation)

V. élève. L. Auffant

  • Cette épreuve comprend trois parties.
    1 - Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans le cadre du programme de l'enseignement obligatoire.
    2 - Pour la partie 2 (Étude d'un document), il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement de l'information.
    3 - Pour la partie 3 (Raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet :
    - en développant un raisonnement ;
    - en exploitant les documents du dossier ;
    - en faisant appel à ses connaissances personnelles ;
    - en composant une introduction, un développement, une conclusion.
    II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.


    Première partie : mobilisation des connaissances (6 points)

    1 / Présentez deux limites du PIB comme mesure de l’activité économique. (3 points)

    2 / Comment les facteurs de production peuvent-ils contribuer à la croissance économique ? (3 points)


    Deuxième partie : étude d’un document (4 points) (document extrait d’un sujet zéro)

    Question : Vous présenterez le document puis montrerez comment il permet d’expliquer l’évolution du PIB entre 2006 et 2010.

    Contributions à l’évolution du PIB en volume

    (PIB : variation annuelle en %, contributions aux variations du PIB : en points de PIB)

     ec 11 doc1

    Champ : France

    Source : INSEE, comptes nationaux- base 2005.

     

    Troisième partie : raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)

    À l’aide du dossier documentaire et de vos connaissances, vous montrerez comment l’Etat peut être à l’origine de la croissance économique.

    Document 1 : Les dépenses de l’État

     ec 12 doc1

    (1) Les engagements financiers de l'État concernent principalement le remboursement de sa dette.

    Source : http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/le-budget-et-les-comptes-de-letat/lessentiel/le-budget-de-letat-cest-quoi/quelles-sont-les-depenses-de-letat.html
    (dernière mise à jour : 3/ 10/2011)

    Document 2

    Publié par l’INPI, le classement 2009 des principaux déposants de brevets en France, selon le nombre de brevets publiés, fait apparaître une certaine stabilité, les trois premières places du classement étant occupées par les mêmes groupes qu’en 2008 : PSA Peugeot Citroën, Groupe Renault, L’Oréal.

    Parmi les 20 premiers déposants de brevets, figurent les principaux groupes industriels français, mais aussi trois organismes de recherche : CEA, CNRS, IFP. Les grands secteurs industriels sont représentés (automobile, cosmétique, aéronautique, électronique, chimie, télécommunications).

    Le groupe PSA (qui consolide Faurecia) conserve sa première place avec 1 265 brevets publiés, soit 304 brevets de plus qu’en 2008, confirmant ainsi sa forte stratégie de propriété industrielle.  

    Autre fait marquant, la présence renforcée des organismes de recherche. Le CEA(1) progresse de deux places avec 416 brevets publiés, soit 93 de plus qu’en 2008 ; même progression pour le CNRS(2) (277 brevets publiés) et l’IFP(3) (173 brevets publiés) qui affichent respectivement 70 et 27 brevets publiés supplémentaires.  

    Source : INPI, communiqué de presse, 23 mars 2010.

    (1)     CEA : Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives
    (2)     CNRS : Centre national de la recherche scientifique
    (3)     IFP : Institut français du pétrole et des énergies nouvelles