Connectez-vous

Accueil

Ep. composée

Publié le Feb 4, 2012 Modifié le : Feb 17, 2016

Écrire à l'auteur

Le  Saturday, February 4, 2012

Epreuve composée n°5

Production, free rider. Dépenses Etat. Mesure délinquance.

  • Épreuve composée

    Cette épreuve comprend trois parties.

    1 - Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans le cadre du programme de l'enseignement obligatoire.

    2 - Pour la partie 2 (Étude d'un document), il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement de l'information.

    3 - Pour la partie 3 (Raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet :
    - en développant un raisonnement ;
    - en exploitant les documents du dossier ;
    - en faisant appel à ses connaissances personnelles ;
    - en composant une introduction, un développement, une conclusion.

    Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l’expression et du soin apporté à la présentation.

     

    I – MOBILISATION DE CONNAISSANCES (6 points)

     Vous répondrez à chacune des questions.

     1) Différenciez la production marchande de la production non marchande. (3 points)
     2) Montrez comment le comportement de passager clandestin peut être contraire à l’intérêt d’un groupe. (3 points)

     

     II - Étude d'un document (4 points)

    Comment se répartissent les dépenses de l’État ?

     

    Document : Les dépenses de l’État

    ec 1

    Les engagements financiers de l'État concernent principalement le remboursement de sa dette.

    Source : http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/le-budget-et-les-comptes-de-letat/lessentiel/le-budget-de-letat-cest-quoi/quelles-sont-les-depenses-de-letat.html (dernière mise à jour : 3/ 10/2011)

     

    III - Raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire (10 points)

           

    Quels sont les outils statistiques de mesure de la délinquance ?

     

     Document 1

     Les questions de sécurité figurent parmi les plus importantes dans les discours politiques et les rhétoriques électorales en France. Dans ces débats que répercutent fortement les médias, les statistiques servent généralement d’arguments d’autorité. Elles sont convoquées pour prouver le bien fondé de l’action d’un gouvernement, ou son échec selon ses opposants. Cela donne des « batailles de chiffres » auxquelles le citoyen ne comprend souvent pas grand-chose, qui n’éclairent guère le débat public et surtout permettent rarement d’évaluer correctement tant l’état des problèmes que l’efficacité des politiques publiques. On s’efforcera ici de clarifier les choses du point de vue de la construction et de l’usage des statistiques, en rappelant d’abord ce que nous appellerions volontiers trois « règles d’or » de l’analyse statistique en sciences humaines :

    – On ne peut rien dire d’un chiffre si l’on ignore comment il a été fabriqué.

    – Un seul chiffre ne saurait permettre de décrire ni mesurer un phénomène social complexe.

    – Les chiffres ne « parlent pas d’eux-mêmes », c’est nous qui les faisons parler.

    Pour mesurer l’état et l’évolution des délinquances, il est fondamental de bien comprendre la différence de nature qui existe entre les statistiques administratives et les enquêtes en population générale, pour les utiliser à bon escient.

    Source : http://www.laurent-mucchielli.org/public/La_mesure_de_la_delinquance_-_Savoir_Agir.pdf

     

     

    Document 2 :

     

    Les taux de plainte selon les infractions dans l’enquête nationale de victimation.

     

    Type d’infraction 

    Taux de plainte 2(en %)

    Cambriolages

    67

    Vol de voiture

    50

    Vol dans voiture

    40

    Vol personnel

    42

    Vol avec violence

    70

    Agression physique grave (ITT1 supérieure à 8 jours)

    91

    Agression physique bénigne

    51

    Agression verbale

    16

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : INSEE, enquête 2004-2005, calculs CESDIP ; cité par Laurent MUCCHIELI  in http://www.laurent-mucchielli.org/public/La_mesure_de_la_delinquance_-_Savoir_Agir.pdf

     

     1 : ITT : interruption temporaire de travail.
    2 : Le taux de plainte représente la part des infractions ayant fait l’objet d’un dépôt de plainte parmi toutes les infractions déclarées lors de l’enquête de victimation.

     

    Document 3 :

     

    Les vols subis par les ménages et les personnes de 14 ans et plus en 2006.

     

     ec 3

     

    Champ : Ménages et personnes de 14 ans et plus. Source : INSEE, Enquêtes « Cadre de vie et sécurité » 2007.

    Source : http://www.inhesj.fr/fichiers/ondrp/Bulletinannuel/EnqueteVictim_Bilan_Annuel_2007.pdf

     

    * Le taux de plainte représente la part des infractions ayant fait l’objet d’un dépôt de plainte parmi toutes les infractions déclarées lors de l’enquête de victimation.