Connectez-vous

Accueil

Crise de 29 (L. Auffant)

Publié le 13.01.2012 Modifié le : 14.02.2015

Écrire à l'auteur

Le  Freitag, 13. Januar 2012

Le New Deal (e)

Partie 4, pour élèves

  • DVD W Karel épisode 2 - ch 4, 6, 7, 9 et 10
    Ch 9 complété par les photos (en particulier photos prise par Dorothea Lange Mère émigrante, Californie)


    Document 5 : le New Deal, une politique keynésienne avant l’heure

    A une époque de chômage rigoureux, des travaux publics, même d’une utilité douteuse, peuvent donc rapporter maintes et maintes fois ce qu’ils coûtent. […] L’ancienne Egypte avait le double privilège, qui explique sans doute sa richesse fabuleuse, de posséder deux sortes d’activités, la construction de pyramides et l’extraction de métaux précieux, dont les fruits, du fait qu’ils servent aux besoins de l’homme sans être consommés, ne s’avilissent pas à raison de leur abondance. Le Moyen Age construisait des cathédrales et chantait des requiem.

    J.M. Keynes, Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie (1936), Ed. Payot 1971.

    Document 6 : quelques grandes mesures du New Deal (Nouvelle Donne)

    Le New Deal mis en œuvre par Roosevelt peut être décomposé en deux temps : le premier (mars-juin 1933) a une orientation économique forte, le deuxième (1935-1938) a un caractère plus social.
    Le premier New Deal tente de contrôler la déflation. Le gouvernement effectue une dévaluation de plus de 40 %, augmente les prix agricoles et industriels, augmente les salaires dans les industries touchées par le National Industrial Recovery Act (NIRA) du 16 juin. Il met en œuvre un dirigisme économique, en réduisant la production agricole par l’Agricultural Adjsutement Act du 12 mai, en limitant la production industrielle par l’établissement de quotas de production et par la limitation à 36 heures de la durée hebdomadaire du travail dans les entreprises liées au NIRA.
    Le deuxième New Deal crée le 6 mai 1935 la Work Progress Administration (WPA) qui occupe plus de deux millions de chômeurs annuellement pour la réalisation de travaux publics, même plus de trois millions en 1938, en leur accordant des salaires de sécurité voisins du salaire moyen. Pour le financement, le gouvernement utilise le déficit public et engage fermement les Etats-Unis, grâce à une législation nouvelle, dans la voie du Welfare State. D’abord, par le très important Social Security Act du 15 août 1935 qui jette les bases du système américain de sécurité sociale en instituant un système national d’assurance vieillesse et une assurance chômage. Mais Roosevelt laisse de côté le problème capital de l’assurance maladie. Ensuite, par le National Labor Standard Act (25 juillet 1935) qui affermit le droit syndical dans les entreprises, il rend désormais impossible la création de syndicats manipulés par le patronat. Enfin, par le Fair Labor Standard Act (25 juin 1938), il établit un salaire horaire minimum et une durée maximale de travail de 44 heures par semaine pour l’ensemble des travailleurs salariés.

    O. Castel, Histoire des faits économiques, les trois âges de l’économie mondiale,
    éd. Sirey, coll. Synthèse +, 1998.


    Document 6 bis : les propos du Président Roosevelt


    « Notre plus grande tâche est de remettre le peuple au travail. Ce n’est pas un problème insoluble. Cela peut s’accomplir en partie par une embauche directe par le gouvernement, en agissant comme en cas de guerre, mais en même temps en réalisant par cette embauche les travaux les plus nécessaires pour stimuler et réorganiser l’usage de nos ressources naturelles. […]
    Pour remettre nos usines et nos fermes au travail avec l’assurance qu’elles écouleront leurs produits, il faut que nous assurions aux consommateurs les moyens d’acheter ces produits. Il faudrait pour cela que nous n’ayons pas, parmi nos consommateurs, douze millions de chômeurs hors d’état d’acheter. Nous mettrons ces hommes au travail, en assurant à chaque travailleur un salaire minimum suffisant pour vivre. »

    F. D. Roosevelt, adresse inaugurale, 4 mars 1933.
    la_img_4_1

    Questions :
    9 / Quelles sont les principales mesures du New Deal ? Montrer que ces mesures cherchent à résoudre la crise.

    10 / Le New Deal a-t-il vaincu la crise ?

    BILAN : rédiger une synthèse sur la crise de 1929 en mettant en évidence les causes, les conséquences et les réponses apportées à la crise.