Connectez-vous

Accueil

2.1.2 EO Oral

Publié le 1 avr. 2013

Écrire à l'auteur

Le  lundi 1 avril 2013

Famille, école et mob. soc. (EO)

Oral. L. Auffant. Aix-Marseille

  • QUESTION PRINCIPALE (10 points) :

    Vous analyserez les rôles de l’école et de la famille dans la mobilité sociale.

    Questions COMPLEMENTAIRES (10 points) :

    Question complémentaire de savoir-faire (4 points)

    1. Montrez à l’aide de données du document 1 que la catégorie socioprofessionnelle d’origine influence l’obtention d’un baccalauréat.

    Questions complémentaires de connaissances

    2. Quelles sont les caractéristiques d’une union économique et monétaire ? (3 points).

    3. Illustrez la notion de segmentation du marché du travail (3 points).


    Document 1 : répartition des admis au baccalauréat en 2007 selon la catégorie socioprofessionnelle de la personne responsable (en %)

     

     

    Baccalauréat général

    Baccalauréat technologique

    Baccalauréat professionnel

    Ensemble

    Agriculteurs exploitants

    2,4

    2,1

    1,9

    2,2

    Artisans, commerçants, chefs d’entreprise

    8,8

    8,8

    8,8

    8,8

    Cadres, professions intellectuelles supérieures

    34,6

    14,6

    7,7

    24,0

    Professions intermédiaires

    17,4

    16,0

    8,7

    15,3

    Employés

    14,3

    17,7

    13,3

    15,0

    Ouvriers

    11,8

    21,1

    25,1

    16,9

    Retraités

    1,9

    2,6

    3,5

    2,4

    Autres personnes sans activité professionnelle

    6,1

    9,2

    7,8

    7,3

    Ensemble

    100,0

    100,0

    100,0

    100,0

    Lecture : parmi les admis au baccalauréat général, 2,4 % sont enfants d’agriculteurs.
    Champ : France.

    Source : http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/FPORSOC08d.PDF

    Document 2 

     

    Si la famille et l’héritage semblent devoir produire des statuts sociaux « assignés » et expliquer ainsi les tendances à l’immobilité, l’institution scolaire, lorsqu’elle est ouverte à tous, semble construite pour permettre de développer les « dons » ou le « mérite » individuel et donner, par les titres décernés au vu de performances réalisées dans certaines conditions d’égalité, les moyens d’acquérir des statuts sociaux qui peuvent différer de ceux de la famille d’origine, favorisant ainsi la mobilité sociale.

    Dès lors que la socialisation des individus se fait à la fois dans la famille et dans l’école, cette question renvoie à celle de l’articulation entre ces deux formes de socialisation. Une bonne partie des travaux de l’éducation (en particulier ceux de Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron) a consisté à montrer que cette articulation était fort variable selon les catégories sociales.

    Source : R. Castel, L. Chauvel, D. Merllié, E. Neveu, T. Piketty, Les mutations de la société française, La Découverte, coll. Repères, 2007.