Connectez-vous

Accueil

Ep. composée

Publié le May 13, 2013 Modifié le : Jul 1, 2013

Écrire à l'auteur

Le  Monday, May 13, 2013

Enoncé EC 15, Term.

L. Auffant. Aix-Marseille

  • ÉPREUVE COMPOSÉE

    Cette épreuve comprend trois parties.

    1 - Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles dans le cadre du programme de l'enseignement obligatoire.

    2 - Pour la partie 2 (Étude d'un document), il est demandé au candidat de répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse de présentation du document, de collecte et de traitement de l'information.

    3 - Pour la partie 3 (Raisonnement s'appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet :

    - en développant un raisonnement ;
    - en exploitant les documents du dossier ;
    - en faisant appel à ses connaissances personnelles ;
    - en composant une introduction, un développement, une conclusion.

     II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

     

    Première partie : mobilisation des connaissances (6 points)

    1)    Qu’est-ce qui distingue l’approche des classes sociales chez Marx et chez Weber ? (3 points)
    2)    Présentez deux moyens par lesquels les pouvoirs publics peuvent contribuer à la justice sociale. (3 points)

     

    Deuxième partie : étude d’un document (4 points)

    Question : Vous présenterez le document puis vous comparerez la concentration du revenu disponible et la concentration du patrimoine financier des ménages.

     Courbe de concentration du revenu disponible et du patrimoine financier des ménages.

     ec 15 p2

     

    Champ : ménages dont la personne de référence n’est pas étudiante et dont le revenu déclaré est positif ou nul.
    Sources : enquêtes Revenus fiscaux 2003, Insee-DGI pour le revenu disponible et enquête Patrimoine 2004, INSEE, in INSEE, Economie et statistique n° 414, 2008.

     

    Troisième partie : raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)

    À l’aide du dossier documentaire et de vos connaissances, vous analyserez le choix de localisation des firmes multinationales.

    Document 1 :

    La signora Elena1 était fière d’avoir amélioré la productivité de l’usine roumaine en inculquant aux Roumains les méthodes de travail italiennes. Elle désigna une manche tricotée en fil de laine fine blanc et un pull brodé de perles, fabriqués à la fois en Italie par les sous-traitants d’Emilia Maglia et en Roumanie dans leur usine. Elle expliqua  à regret que les manches coûtaient moins cher à fabriquer en Italie parce que la productivité y est beaucoup plus élevée. Les ouvriers italiens ont des années d’expérience avec les machines et s’adaptent rapidement aux différents produits, ils détectent les problèmes et les résolvent avant que la production ne soit gâchée, ils entretiennent l’équipement. Pour toutes ces raisons, beaucoup de produits restent moins chers à fabriquer en Italie, même si les salaires italiens sont à peu près dix fois plus élevés que les salaires roumains.

    Source : Suzanne Berger, Made in monde, les nouvelles frontières de l’économie mondiale, Le Seuil, 2006.
     1 : Directrice roumaine de Emilia Maglia, firme italienne qui possède une filiale en Roumanie.

    Document 2 : Importance des facteurs déterminant la compétitivité sur les marchés étrangers.

     ec 15 p3

    Source : INSEE-CNCCEF, Enquête compétitivité, 2008 in INSEE première n° 1188, mai 2008