Connectez-vous

Accueil

Généralités

Publié le 30.11.2013

Écrire à l'auteur

Le  Samstag, 30. November 2013

L'épreuve composée

Présentation, exo.

  • Fiche méthode: présentation de l’épreuve composée

     Présentation de l’épreuve

     

    La durée de l’épreuve est de 4 heures (portée à 5 heures pour les candidats ayant choisi l’un des deux enseignements de spécialité). Le coefficient de l’épreuve est de 7 (porté à 9
    pour les candidats ayant choisi l’un des deux enseignements de spécialité).

     

    • La forme de l’épreuve. BO spécial n°7 du 6 Octobre 2011

    Elle comporte trois parties portant sur des questions différentes du programme.

    • Partie 1 : mobilisation des connaissances (2 questions sur trois points).
    • Partie 2 : étude de document de nature strictement factuelle, (4 points): une question générale en deux temps (présenter le document puis exploiter les informations).
    • Partie 3 : un raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points).

     

    • Les objectifs de l’épreuve et les compétences évaluées. BO spécial n°7 du 6 Octobre 2011

     

    Dans cette partie de l’épreuve, vous devez être capable de mobiliser des connaissances sur des champs différents (économie, sociologie, regards croisés), ainsi que des savoir-faire spécifiques :

    -       calcul, lecture, interprétation (proportions, moyenne arithmétique simple et pondérée, évolutions en valeur et en volume, propensions moyenne et marginale à consommer et à épargner, élasticité, écarts et rapports interquantiles, coefficient multiplicateur, taux de variation, indices simples et pondérés) ;
    -       lecture et interprétation de : corrélation et causalité, tableaux à double entrée, taux de croissance moyen, médiane et écart type, élasticité-prix de la demande et de l’offre, élasticité –revenu de la demande, représentations graphiques de fonctions simples (offre, demande, coût) et interprétations de leurs pentes et de leurs déplacements.

     

    • Partie 1 : mobilisation des connaissances

     « L’objectif est d’évaluer la maîtrise des connaissances notamment les notions et les mécanismes de base du programme ». Le candidat utilise des connaissances personnelles, il n’a pas de document pour cette première partie de l’épreuve composée.

     

    • Partie 2 : étude de document

    « Le candidat est évalué sur sa capacité à étudier un document : il faut savoir le présenter et en exploiter les informations en les hiérarchisant.
    Le candidat est évalué sur des savoir-faire et sa capacité à répondre à la question en adoptant une démarche méthodologique rigoureuse ».

     

    • Partie 3 : un raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire

     

    Le dossier documentaire est composé de deux à trois documents de nature différente.

    Le sujet sera formulé sous la forme d’une consigne indiquant au candidat ce qu’il doit montrer ou démontrer sans lui suggérer de plan.

    Le sujet ne porte que sur une question du programme mais le candidat peut utiliser des notions figurant dans d’autres questions.

    Le sujet porte sur un contenu figurant explicitement dans les indications complémentaires.

     

    Le candidat est évalué sur ses capacités à:

    • développer un raisonnement
    • exploiter les documents du dossier
    • faire appel à ses connaissances personnelles
    • composer une introduction, un développement, une conclusion tout en veillant à la clarté de l’expression et au soin apportés à la présentation.

     

    Quelques conseils méthodologiques pour réussir cette épreuve

     

    • Organiser son temps de travail

     

    Consacrez environ 1h30 pour les deux premières parties et environ 2H30 pour la troisième partie qui demandera davantage de réflexion.

     

    • Partie 1 : la mobilisation des connaissances

     

    Dans cette partie, le candidat doit être capable de répondre à deux questions portant sur des champs différents (économie, sociologie, regards croisés). On demandera le plus souvent aux candidats de mettre en relation deux notions du programme ou de présenterdes notions du programme en les illustrant par des exemples.

     

    Exemples de questions posées aux épreuves du baccalauréat 2013 :

     

    • « Illustrez par trois exemples la diversité des conflits sociaux » (sujet du Liban 2013)
    • « Montrez que les inégalités économiques et sociales peuvent se cumuler » (sujet du Liban 2013)
    • « Montrez à partir d’un exemple comment les inégalités économiques peuvent être à l’origine d’inégalités sociales » (sujet de Polynésie 2013)
    • « Présentez le lien entre productivité globale des facteurs et progrès technique » (sujet tiers temps 2013)
    • « Présentez les trois types d’instruments climatiques » (sujet d’Amérique du Nord 2013)
    • « Montrez que le paradoxe d’Anderson peut mettre en évidence une forme de déclassement » (sujet d’Amérique du Nord 2013)
    • « Quelles sont les caractéristiques des groupes de statut selon M Weber ? » (sujet 2013)

     

    Conseils :

     

    Il faut commencer par définir les notions mais ne pas se limiter aux définitions. Il faut illustrer par des exemples, des mécanismes, repérer la problématique, éventuellement présenter les limites si l’intitulé de la question le suggère.

    Attention : mobiliser des connaissances ne signifie pas réciter le cours. Il faut bien cerner le sujet et organiser votre réponse. Pour éviter le hors-sujet, il faut prendre le temps d’analyser la question posée et identifier les verbes qui donnent la consigne (Montrez, distinguez, présentez, expliquez, analysez, Illustrez, comparez, etc.).

    La réponse doit être claire et concise (ni trop longue, ni trop courte, une demi page environ). Elle doit être structurée (une introduction d’une ou deux phrases suffisent pour présenter la ou les notions que vous allez étudier, une conclusion qui résume clairement la réponse à la question posée).

     

    • Partie 2 : Étude d’un document.

     

    Cette partie permet d’évaluer la capacité du candidat à étudier un document factuel (texte, tableau, graphique) de façon rigoureuse.

    Pour traiter cette partie, vous devez organiser votre réponse en deux parties. Vous devez effectuer :

    -       une présentation succincte du document (en indiquant la nature du document, l’auteur, la source, la date, le champ) ;
    -       une étude du document (en réalisant une lecture et une interprétation correctes des données chiffrées, une sélection pertinente des informations pour répondre à la question posée).

     

    Exemples de sujets :

     

    Sujet 1 (sujet tiers temps 2013)

    Question : Vous présenterez le document puis vous analyserez l’évolution de l’emploi non qualifié en France entre 1984 et 2004.

     

    Évolution de l’emploi non qualifié en France entre 1984 et 2004 (indice base 100 en 1984)

    ec mg 1 

    Source : Enquête emploi, INSEE in « La dévalorisation des services relationnels dans les pratiques et les conventions dominantes », L’homme et la société, n°163-164, 2007.

     

    Sujet 2 (Sujet 2013).

     

    Question : Vous présenterez le document puis vous caractériserez les inégalités de patrimoine qu’il met en évidence.

     ec mg 2

    Conseils :

     

    Il faut répondre à la question posée en exploitant le document factuel. Il faut donc interpréter et sélectionner les informations pertinentes. Attention : Il ne faut pas paraphraser le document, ni se contenter de le résumer. Il ne faut pas non plus réciter le cours.

    Il faut donc :

    -       faire une lecture correcte des données chiffrées ;
    -       retenir et hiérarchiser les données (ne pas lire et interpréter toutes les données, dégager des périodes, une rupture de tendance…) ;
    -       mettre en évidence des relations entre les données (corrélation, causalité).

     

    • Partie 3 : raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire.

     

    Dans cette partie, le candidat doit construire un raisonnement en mobilisant ses connaissances personnelles et en exploitant le dossier documentaire (deux à trois documents de nature différente).

     

    Exemples de sujets.

     

    Sujet 1 (Liban 2013)

     

    À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que la politique climatique repose sur la complémentarité de différents instruments.

     ec mg sujet1 1

    ec mg sujet1 2

    ec mg sujet1 3

    Sujet 2 (2013)

     

    À l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que les conflits sociaux peuvent être un facteur de cohésion sociale.

     ec mg sujet2 1

    ec mg sujet2 2

    ec mg sujet2 3

    Conseils méthodologiques:

     

    Un raisonnement est un enchaînement d’arguments menant à une démonstration. Vous devez donc identifier les arguments permettant de répondre à la question posée et les ordonner. Chaque paragraphe doit contenir un argument, c’est-à-dire une idée principale étayée et soutenue par des théories, des faits et illustrée par des données précises.

     

    L’organisation des paragraphes peut suivre des axes différents :

    -       les arguments peuvent s’enchaîner de façon logique (donc, par conséquent) ;
    -       les arguments peuvent s’articuler par opposition (pourtant, cependant) ;
    -       les arguments peuvent s’ordonner de façon séquentielle (premièrement, deuxièmement, etc.) ;
    -       les arguments peuvent s’articuler par nature (effets directs/indirects, court terme/ long terme, interne/externe, structurel/conjoncturel, effets quantitatifs/effets qualitatifs, etc.)…

    Il faut donc rédiger des transitions entre chaque paragraphe et utiliser des connecteurs logiques (en effet, puisque, effectivement, en raison de, etc.) qui permettront de relier les étapes de votre raisonnement.

    Le devoir doit comporter une introduction et une conclusion.

     

    Les étapes à suivre

     

    • Analyser le libellé du sujet.

    Pour analyser le sujet, vous devez :

    -       identifier la nature du travail demandé (pour cela, il faut identifier le verbe qui indique la consigne) ;
    -       identifier le domaine de connaissances sur lequel vous devez effectuer le travail demandé (champ : économie, sociologie, regards croisés ; partie, items, notions, etc.) ;
    -       Définir les mots clés ;
    -       repérer le cadre spatio-temporel (les documents et vos connaissances vous permettront de le définir).

     

    • Mobiliser les connaissances, exploiter le dossier documentaire et réaliser un plan détaillé.

     

    La mobilisation des connaissances : après avoir repéré le thème du sujet, il est important de :

    -       préciser les notions clés et les notions liées ;
    -       recenser les faits essentiels sur lesquels s’appuie la démonstration ;
    -       mobiliser les théories et les mécanismes destinées à structurer l’argumentation.

     

    L’exploitation du dossier documentaire :

     

    L’analyse des documents doit être menée dans le but d’identifier, de présenter, d’expliquer et d’illustrer les arguments permettant de construire le raisonnement. Pour construire le raisonnement, il faut élaborer un plan détaillé. Le développement doit être structuré. Les arguments présentés doivent être hiérarchisés et articulés entre eux de façon à construire une démonstration. Il peut être composé de plusieurs parties (deux, trois, quatre, etc.). Il n’ y a pas de modèle de plan, la mise en forme est moins formelle que pour la dissertation.

    Attention : « Il faut éviter de suivre l’ordre des documents, et de se contenter d’en reprendre les éléments, ce qui serait de la paraphrase. Il faut construire un plan qui respecte une progression »[1].

     

    Pour élaborer un plan vous pouvez analyser les documents en complétant le tableau suivant :

     

    Numéro du document

    Arguments (en lien avec le sujet)

    Connaissances complémentaires permettant d’expliquer, d’illustrer l’argument (faits, mécanismes, théories, chiffres).

    Partie du plan (paragraphes) .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    • Rédiger l’introduction et la conclusion au brouillon.

     

    L'introduction et la conclusion ont une importance particulière, c'est pourquoi il est nécessaire de les rédiger au brouillon.

    L’introduction doit:

    -       expliciter les mots clés
    -       reformuler le sujet.

    La conclusion doit être une réponse à la question posée en rappelant brièvement les étapes du raisonnement (bilan).

     

    • Rédiger l’intégralité du devoir sur la copie.

     

    L’efficacité d’une argumentation dépend de la présentation des arguments et leur organisation mais aussi de la mise en forme. L’écriture doit être lisible, la présentation aérée. Il faut éviter les abréviations, les fautes d’orthographe et soigner la syntaxe. Il faut penser à se relire et éviter les ratures.


    [1] Serge d’Agostino, Éric Simon, Gérard Laureys, Gabriel Trombert, Des méthodes pour réussir au Bac ES, Vuibert, 1995.