Connectez-vous

Accueil

Evaluations

Publié le 30 nov. 2013

Écrire à l'auteur

Le  samedi 30 novembre 2013

Liens new prog. et sujets 2013

EC parties 1 et 3, dissert.

  • Liens entre le programme aménagé de terminale (BO n°21 du 23 mai 2013) et les sujets du baccalauréat en 2013 (EC parties 1 et 3, dissertation)

     

    Questions du programme de TES

    Partie 1 EC (3 points)

    Partie 3 EC (10 points)

    Dissertation  (20 points)

    Science économique

    PARTIE 1 : CROISSANCE, FLUCTUATIONS ET CRISES

    1.1 Quelles sont les sources de la croissance économique ?

    Présentez le lien entre productivité globale des facteurs et progrès technique. (métropole bis 2013)

    Vous montrerez comment l’augmentation du capital physique contribue à la croissance. (Asie 2013)

     

    1.2 Comment expliquer l’instabilité de la croissance économique ?

     

     

    Dans quelle mesure les variations de la demande expliquent-elles les fluctuations économiques ? (Polynésie 2013)

    PARTIE 2 : MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTEGRATION EUROPEENNE

    2.1 Quels sont les fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production ?

    Distinguez compétitivité prix et hors prix. (étranger 2013)

    Vous mettrez en évidence les principaux facteurs expliquant le choix de localisation des firmes multinationales. (Nouvelle Calédonie 2013)

     

    Dans quelle mesure le recours au protectionnisme est-il souhaitable ? (Pondichéry 2013)

    Par quelles stratégies les firmes multinationales cherchent-elles à accroître leur compétitivité ? (Amérique du nord, 2013)

    Quels sont les déterminants des stratégies d’internationalisation de la production des firmes multinationales ? (métropole 2013)

    2.2 Quelle est la place de l’Union européenne dans l’économie mondiale ?

     

    Vous expliquerez que la constitution d’une union économique et monétaire a été une étape importante de l’intégration européenne. (Antilles-Guyane, 2013)

     

    PARTIE 3 : ECONOMIE DU DEVELOPPEMENT DURABLE

     

    3.1 La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ?

    Montrez que le PIB ne permet pas d’évaluer la soutenabilité de la croissance. (Pondichéry 2013) Montrez que le PIB ne mesure pas la soutenabilité de la croissance. (métropole 2013)

    Présentez les trois types d’instruments d’une politique climatique. (Amérique du Nord 2013)

    Comment la taxation permet-elle d’agir sur la préservation de l’environnement ? (Asie 2013)

    Comment le capital social et institutionnel participe-t-il au bien-être des populations ? (Antilles-Guyane, 2013)

    Vous montrerez que la politique climatique repose sur la complémentarité de différents instruments. (Liban 2013)

    Vous expliquerez ­pourquoi les trois types d’instruments utilisés en matière de politiques climatiques sont complémentaires. (septembre 2013)

     

    Dans quelle mesure la croissance économique peut-elle être soutenable ? (étranger 2013)

    Comment les politiques climatiques peuvent-elles permettre de préserver l’environnement ? (Polynésie, sept. 2013)

     

     

    Sociologie

    PARTIE 1 : CLASSES, STRATIFICATION ET MOBILITES SOCIALES

    1.1 Comment analyser la structure sociale ?

    Montrez que les inégalités économiques et sociales peuvent se cumuler. (Liban 2013)

    Montrez le caractère multiforme des inégalités. (étranger 2013)

    Montrez à partir d’un exemple comment les inégalités économiques peuvent être à l’origine d’inégalités sociales. (Polynésie 2013)

    Pourquoi peut-on dire qu’il existe des inégalités sociales entre générations ?

    (Amérique du Sud, 2013)

    Quelles sont les caractéristiques des groupes de statut selon Max Weber ? (métropole 2013)

    Vous montrerez que les inégalités peuvent avoir un caractère cumulatif. (métropole bis 2013)

    Comment rendre compte aujourd’hui de la structure sociale en France ? (Antilles-Guyane, 2013)

    Pourquoi les frontières entre les classes sociales ont-elles tendance à se brouiller ? (septembre 2013)

     

    1.2 Comment rendre compte de la mobilité sociale ?

    Montrez que le paradoxe d’Anderson peut de mettre en évidence une forme de déclassement. (Amérique du Nord 2013)

    Distinguez la mobilité observée de la fluidité sociale. (métropole bis 2013)

    Quelle relation peut-on établir entre déclassement et paradoxe d’Anderson ? (Nouvelle Calédonie 2013)

    Montrez les effets de l’évolution de la structure par catégories socioprofessionnelles sur la mobilité sociale. (étranger 2013)

    L’école favorise-t-elle la mobilité sociale ? (Liban 2013)

    PARTIE 2 : INTEGRATION, CONFLIT, CHANGEMENT SOCIAL

    2.1 Quels liens sociaux dans des sociétés où s’affirme le primat de l’individu ?

    Le développement de la solidarité organique dans les sociétés modernes entraîne-t-il la disparition de la solidarité mécanique ? (septembre 2013)

    Vous montrerez que la famille contribue à l’intégration sociale des individus. (Polynésie 2013)

    Comment les sociétés où s’affirme le primat de l’individu parviennent-elles à créer du lien social ? (métropole bis 2013)

    2.2 La conflictualité sociale : pathologie, facteur de cohésion ou moteur du changement social ?

    En quoi les conflits sociaux peuvent-ils être considérés comme une forme de pathologie ? (Pondichéry 2013)

    Illustrez par trois exemples la diversité des conflits sociaux. (Liban 2013)

    Montrez par deux arguments que les conflits sociaux peuvent être considérés comme un facteur de cohésion sociale. (Asie 2013)

    Quelles sont les principales mutations des conflits sociaux ? (Antilles-Guyane, 2013)

    Vous montrerez que les conflits sociaux peuvent favoriser la cohésion sociale. (Amérique du Nord 2013)

    Vous montrerez que les conflits sociaux peuvent être un facteur de cohésion sociale. (métropole 2013)

    Vous montrerez que la conflictualité joue un rôle important dans la cohésion sociale. (Amérique du Sud, nov. 2013)

    Quels rôles jouent les conflits sociaux dans le changement social ?

    (Antilles-Guyane, sept. 2013)

    Regards croisés

    PARTIE 1 : JUSTICE SOCIALE ET INEGALITES

    1.1 Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la justice sociale ?

    Par quels moyens les pouvoirs publics peuvent-ils lutter contre les discriminations ? (septembre 2013)

    Vous montrerez par quels moyens les pouvoirs publics mettent en œuvre la redistribution. (Pondichéry 2013).

    Vous montrerez comment les pouvoirs publics peuvent réduire les inégalités économiques. (Polynésie,  sept 2013)

    Comment les pouvoirs publics peuvent-ils favoriser l’égalité ? (Nouvelle Calédonie 2013)

    PARTIE 2 : TRAVAIL, EMPLOI, CHOMAGE

    2.1 Comment s’articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l’emploi ?

     

    Montrez que le salaire ne dépend pas que du marché du travail. (Antilles-Guyane, sept. 2013)

     

     

    2.2 Quelles politiques pour l’emploi ?

     

     

    Le chômage remet-il nécessairement en cause l’intégration sociale ? (Asie 2013)

    Montrez que la diversité des formes du chômage peut orienter les politiques de l’emploi. (Amérique du Sud, 2013)

     

    NB : une question sur 3 points (Polynésie 2013) ne s’inscrit pas dans le programme aménagé (Présentez deux déterminants de la demande de devises). Idem pour : quels types d’échanges la balance des paiements permet-elle de mesurer ? (Nouvelle Calédonie 2013) Et pour : quels sont les déterminants de l’offre de devises sur le marché des changes ? (Amérique du Sud, 2013).

    ***

    Partie 1 de l’EC : travail sur les consignes.

    Distinguez : une consigne qui semble en parfaite adéquation avec les attentes de cette partie de l’EC mais que nous ne pouvons pas appliquer à toutes les notions.

     

    Illustrez = donnez des exemples. Cette consigne peut sembler à priori simpliste notamment à travers l’exemple de la question : « illustrez par trois exemples la diversité des conflits sociaux ». Néanmoins dans les attentes (du moins académie d’Aix Marseille), figure une explicitation des termes de la question (ici « conflits sociaux »). De plus, nous attendons davantage qu’une liste avec trois conflits, il faut également expliciter pourquoi les exemples ne sont pas redondants et montrent bien la diversité des conflits sociaux.

     

    Présentez (on pourrait aussi penser à : « exposez ») : des consignes qui peuvent sembler induire une description. Néanmoins on peut exposer des mécanismes.

     

    Montrez que, comment : réponses plus analytiques. Comment différencier ces questions des questions sur 10 points parfois proches (cf. inégalités, principales mutations des conflits) ? L’élève n’a pas de document lui permettant d’étayer sa réponse, il doit aussi calibrer sa réponse en fonction du nombre de points attribués, et surtout, contrairement à ce qui est fait dans certaines fiches méthodes (manuels, livres parascolaires), il n’est pas attendu d’introduction ni de conclusion dans les questions de mobilisation de connaissances.

     

    Partie 3 d’une EC / dissertation

    Il existe des exemples où l’on perçoit clairement les différences d’attente entre le raisonnement d’une épreuve composée et la dissertation.

    Exemple : Vous montrerez que les conflits sociaux peuvent être un facteur de cohésion sociale. Il n’est pas attendu que l’élève nuance sa réponse en évoquant les cas où les conflits sociaux peuvent traduire un dysfonctionnement, de l’anomie, une pathologie. Le raisonnement est alors seulement une thèse = ½ dissertation, ce qui semble logique eu égard la structure des deux épreuves (10 points / 20 points). Le sujet de dissertation  serait alors : les conflits sociaux sont-ils toujours un facteur de cohésion sociale ?

     

    Dissertation : exercice (TD) pour s’entraîner à construire un plan : dans un premier temps repérez s’il s’agit d’un sujet analyse ou discussion, puis justifiez votre choix pour chaque sujet.