Connectez-vous

Accueil

2.2.1 Primat

Publié le 23 avr. 2014

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 23 avril 2014

Enoncé diss. lien social

M.-C. Boutroux. Aix-Marseille, 2014

  • Dissertation s’appuyant sur un dossier documentaire

     

    Il est demandé au candidat :

    - de répondre à la question posée par le sujet ;
    - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ;
    - de mobiliser des connaissances et des informations pertinentes pour traiter le sujet, notamment celles figurant dans le dossier ;
    - de rédiger en utilisant le vocabulaire économique et social spécifique et approprié à la question, en organisant le développement sous la forme d'un plan cohérent qui ménage l'équilibre des parties.

     

    Il sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

     

    SUJET

     

    Assiste-t-on à un affaiblissement du lien social dans les sociétés où s’affirme le primat de l’individu ?

     

     DOCUMENT 1 :

     doc 1

    Source : https://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2013-024R_Tome_II.pdf

     

    DOCUMENT 2 :

     

    doc 2

    DOCUMENT 3 :

     

    À Belfort, l’antenne universitaire est installée dans un vieux bâtiment refait à neuf, au centre de la vieille ville. Tous jugent que les conditions de travail y sont bonnes : les amphithéâtres sont spacieux, non surchargés et le cadre de travail est agréable. La majorité des étudiants est originaire de l’aire urbaine et des classes de B [ES] et G [STMG] des lycées de la région. Il y a donc une forte homogénéité scolaire et sociale des étudiants. Le rapide relevé des patronymes que j’ai effectué à partir du listing des résultats d’admissibilité indique que plus d’un tiers des étudiants sont d’origine étrangère, principalement maghrébine. La vie étudiante reste à l’état embryonnaire, un bureau des élèves a bien été créé, mais il ne semble pas alors faire recette. Les exigences de travail pour chaque matière semblent moins élevées que dans d’autres facultés. […] Malgré cette diminution apparente des exigences scolaires, le processus d’évaporation des étudiants dans cette première année de DEUG(1) s’effectue tout au long de l’année, s’accélérant après les premiers partiels de janvier. Au moment des écrits de juin, moins des deux tiers des étudiants inscrits composent. […] Les étudiants interrogés comparent systématiquement la fac avec le lycée, toujours évoqué avec regret […]. Le « groupe-classe » a disparu, les réseaux de copains se sont distendus, les complicités sociales sont plus difficiles à entretenir ou à faire naître.

     Stéphane BEAUD,  80% au bac… et après ? La Découverte, 2002

    (1)      : Diplôme universitaire niveau bac+2.

     

    DOCUMENT  4 :

     Le travail dans l’identité des personnes ; part des individus citant le métier ou la famille pour se définir

     

    %

    Métier

    Famille

    Ensemble

    40

    86

    Agriculteurs

    69

    86

    Artisans, commerçants, chefs d’entreprise

    68

    87

    Cadres supérieurs

    71

    85

    Professions intermédiaires

    57

    87

    Employés qualifiés

    49

    90

    Employés non qualifiés

    42

    92

    Ouvriers qualifiés

    48

    86

    Ouvriers non qualifiés

    33

    86

    Actifs occupés

    54

    87

    Chômeurs

    27

    81

    Etudiants

    44

    84

    Retraités

    23

    85

    Au foyer

    8

    92

    Autres inactifs

    13

    72

    Hommes

    45

    83

    Femmes

    35

    89

     

    Source : Hélène GARNER et Dominique MEDA, « La place du travail dans l’identité des personnes », Données sociales, enquête Histoire de vie sur la construction des identités, INSEE, 2006.