Vous êtes ici  :   Accueil > Risques majeurs

Risques majeurs

Publié le 22 févr. 2017

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 22 février 2017

LES RISQUES MAJEURS

Définition, PPMS, glossaire, ...

  • 1 - Qu'est-ce qu'un risque majeur ?

     

    Un risque majeur peut se réaliser sous la forme d'un accident majeur.

    Son origine peut être naturelle (feux de forêt, tempête, inondation, avalanche, séisme, mouvement de terrain,...) ou technologique (industriel, nucléaire, transport de matières dangereuses, rupture de barrage).
    Il se caractérise par de nombreuses victimes, des dégâts matériels importants et des impacts néfastes sur l'environnement.

     

    Vous trouverez sur le site Internet " Risques Majeurs" du Rectorat d'Académie d'Aix-Marseille, les différents risques, les zones concernées ainsi qu'un historique de certains accidents majeurs

     

     pictodangerVoir les documents à télécharger

     

     

    2 - Où et comment identifier les risques majeurs ?

     

    " Les citoyens ont un droit à l'information sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis dans certaines zones du territoire et sur les mesures de sauvegarde qui les concernent. Ce droit s'applique aux risques technologiques et aux risques naturels prévisibles " (art.L.125-2 du code de l'environnement qui reprend la loi du 22 juillet 1987 art.21).
    Le préfet met à disposition de la population le Dossier Départemental des Risques Majeurs (DDRM) .
    Le maire informe ses concitoyens par le Dossier d'Information Communal des Risques Majeurs (DICRIM).

     

    - Ces documents sont consultables en mairie et vous indiquent les consignes à tenir en fonction du risque ainsi que la cartographie des zones à risques.

      

    Ces données sont aussi consultables en partie sur les sites Internet du ministère de l'Ecologie et du Développement Durable, des préfectures ou sur le site Internet " Risques Majeurs" de l'Académie d'Aix-Marseille"

     

     

    dcs01 

     

     

    3 - Si un accident majeur se produit, comment sera t'on alerté ?

     

      L'ALERTE sera différente selon les cas suivants :

     

     - pour un risque majeur d'origine technologique (industriel nucléaire et transport de matières dangereuses) l'alerte sera donnée par une sirène nationale d'alerte, vous pouvez écouter le son de cette sirène particulière en téléphonant au numéro vert : 0800 42 73 66.

     

     - dans le cas du risque barrage, des cornes de brume placées à proximité des populations environnantes vous préviendront.

    Dans certains cas de risques majeurs naturels (inondation, feux de forêt, tempête, séisme, …), vous ne serez pas alerté par un signal sonore, vous serez témoin de l'événement. Ou bien ce seront les autorités locales (pompiers, forces de police, mairie,…) ou peut-être la radio qui vous informeront.

     

    QUE FAIRE ? Signal sonore ou pas, dans tous les cas, vous devrez :

     - appliquer les consignes nationales : voir les " bons réflexes " en cas d'accident majeur .

     

     - déclencher votre plan interne de prévention face à un accident majeur .

    .

     

    4 - Comment un établissement scolaire peut-il s'organiser face à l'accident majeur ?

     


    Comme pour le risque incendie, il est indispensable que chaque établissement scolaire ou administratif mène une réflexion préalable sur l'organisation interne à mettre en place DANS L'ATTENTE DE L'ARRIVEE DES SECOURS EXTERIEURS.
    Pour cela un document national existe, il est intitulé " Plan Particulier de Mise en Sûreté face aux risques majeurs (PPMS)". Le Ministère de l'Education Nationale a publié ce document dans le BOEN N°44 du 26-11-2015 que vous pouvez consulter et télécharger sur le site Internet " Risques Majeurs " du Rectorat d'Académie d'Aix-Marseille .

    Ce plan vous aidera à répondre aux questions suivantes :

     

    - Quand déclencher l'alerte en interne ?

      

    - Comment déclencher l'alerte (missions des personnels) ?

      

    - Quelles consignes appliquer dans l'immédiat (élèves et personnels) ?

      

    - Où et comment mettre les élèves et les personnels en sûreté ?

      

     - Comment gérer la communication avec l'extérieur ?

      

    - Quels documents et ressources sont indispensables ?

      


     

     photo ppms 2015

     

     

     

     

     

     

     

    5 - En cas d'accident majeur, quels sont les bons réflexes ?

     

      

    flecheh Se mettre à l'abri abri01 

    En cas de risque industriel ou de transport de matières dangereuses, mettez-vous à l'abri dans un bâtiment : un simple mur peut protéger des projections d'éclats, d'un flux thermique.

    En cas de fuite de produit toxique, enfermez-vous dans un bâtiment, dans un local sans fenêtres ; on sera toujours mieux dans les toilettes, dans un couloir, … que dehors !
    S'abriter dans un bâtiment permet d'abord d'être protégé et ensuite d'évacuer dans de bonnes conditions. C'est le cas des séismes où il est recommandé de s'abriter sous une table pour se protéger des chutes des faux-plafonds et luminaires qui peuvent vous blesser, et évacuer lorsque la secousse est passée.
    Dans le cas de tempête, il faut aussi s'abriter à l'intérieur d'un bâtiment.
    Dans d'autres cas comme la rupture de barrage, il faudra rejoindre rapidement un lieu extérieur, en hauteur, connu à l'avance. En cas d'inondation, montez à l'étage ou cherchez un point haut.
    Les autorités et les services de secours rechercheront d'abord les personnes dans les habitations ou dans des zones de regroupements externes prévus à l'avance dans votre plan de prévention.
    Les différentes consignes en fonction de chaque risque sont à votre disposition dans les DDRM, DICRIM, Plan Communal de Sauvegarde s'il existe (voir glossaire ci-dessous).

     

     

     flechehNe pas téléphoner  telephone01
    Sauf si vous devez alerter les secours pour un problème interne grave, il faut garder libre les lignes téléphoniques pour que les secours puissent s'organiser.

     

     flechehEcouter la radio radio01
    France Inter ou des radios locales agréées par les préfectures.

    C'est par la radio que vous seront données les consignes des autorités, les renseignements sur l'évolution de la situation ou la fin de l'alerte. Si les lignes téléphoniques ne fonctionnent plus : c'est le seul moyen de communication .

     

     flecheh Message aux parents : "Ne pas venir chercher les enfants à l'école"

    Les enfants sont en sécurité dans l'établissement scolaire, ils bénéficient du plan de prévention interne à l'établissement. Dès le début de l'alerte les personnels les dirigent vers les zones de mise en sûreté. Si vous tentez de rejoindre l'établissement, vous vous exposerez inutilement et empêcherez les secours de travailler correctement.

     

      6 - Qui assure la gestion de crise, en cas d'accident majeur ?

     

       

    Dans toutes les situations de crise, les établissements sont placés sous l'autorité du préfet ; aucune information ne doit être communiquée au public sans son autorisation !

    Le risque zéro n'existe pas. Il faut donc prévoir et tout mettre en œuvre au niveau prévention pour limiter les conséquences des accidents majeurs. Les moyens d'intervention doivent être planifiés par avance.

     

     flecheh Le maire est responsable des personnes et des biens de la commune, il fera face aux conséquences de l'accident majeur avec les secours locaux et déclenchera s'il existe son Plan Communal de Sauvegarde.
    Dans le cas particulier d'un accident majeur dans une entreprise industrielle, c'est le chef d'entreprise qui va déclencher son propre Plan d'Opération Interne (POI). Selon la gravité et l'étendue des conséquences de l'accident majeur, le maire ou le chef d'entreprise fera appel au préfet.

     

    flechehLe préfet mettra en œuvre les moyens départementaux ou fera appel aux moyens nationaux dans certains cas (PPI, plan ORSEC,….). L'état définit les moyens des secours publics (pompiers, SAMU, police, gendarmerie, …).

     

     

     

    secours03

     

    Vidéo Exercice Plan Communal de Sauvegarde Lambesc 2009 

     

     

    Les numéros d'urgence

    SAMU : 15

    Pompiers : 18 ou le numéro des secours locaux de votre commune

    Gendarmerie ou Police : 17

    Urgences Européennes (SDIS) : 112

    Mairie à compléter ..............

     

     

     

     

     

       7 - Glossaire

      

     

     SDIS : Service Départemental d'Incendie et de Secours. Il gère l'ensemble des secours du département, vous pouvez le contacter en cas d'accident grave en appelant le 112.

    D.D.R.M. : Dossier Départemental des Risques Majeurs. Elaboré par le Préfet, ce document regroupe les principales informations sur les risques naturels et technologiques du département. Vous pouvez le consulter en préfecture, en mairie.

    P.C.S. : Plan Communal de Sauvegarde . peut être élaboré par le maire des communes à risque. Ce plan met en oeuvre une organisation prévue à l'avance au niveau communal en cas de survenue d'événements graves.

    DICRIM : Dossier d'Information Communal des Risques Majeurs. Elaboré par le maire, il est à disposition de la population.Vous pouvez le consulter en mairie.

    P.O.I. : Plan d'Opération Interne. Elaboré par chaque exploitant d'un site industriel classé en zone SEVESO, il est destiné à maîtriser les accidents circonscrits à chaque site, par une organisation adaptée des secours en interne sur le site.
    - S'il n'y a pas atteinte aux populations environnantes le P.O.I. suffit.
    - S'il y a atteinte aux populations, voir P.P.I.

    P.P.I. : Pan Particulier d'Intervention, élaboré sous l'autorité du Préfet, il est destiné à faire face à un risque majeur industriel et à prendre en compte la sécurité des populations riveraines. Il est déclenché par le préfet en cas d'accident dépassant les limites du site industriel.

    Plan ORSEC : Organisation de la Réponse de SEcurité Civile, et les modalités de mise en oeuvre des différents services et organismes susceptibles d'être appelés à lutter contre un sinistre, une catastrophe, un cataclysme, affectant l'intégralité ou une partie du département. Il inclut désormais les PPI, les Plans de Secours Spécialisés et le Plan Rouge

    SEVESO : Directive européenne prise à la suite de l'accident industriel majeur de SEVESO (Italie). Cette directive concerne la réglementation spéciale des " installations industrielles classées Seveso ". L'exploitant de ces sites industriels doit élaborer une étude de dangers, présenter en détail ses activités, réduire les risques d'accidents et limiter leurs conséquences.