Vous êtes ici  :   Accueil > Textes officiels > Programmes > Lycée > Terminale
Connectez-vous

Accueil

Terminale

Publié le 17 août 2011

Écrire à l'auteur

Le  mercredi 17 août 2011

Modalité de l'épreuve de Littérature en Terminale

BO n°27 du 4 juillet 2002

  • BACCALAURÉAT 
    Épreuve de littérature du baccalauréat, série littéraire, à compter de la session 2003 
    NOR : MENE0201486N 
    RLR : 544-0a 
    NOTE DE SERVICE N°2002-140 
    DU 26-6-2002 
    MEN 
    DESCO A3 


    Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie ; au directeur du service interacadémique des examens et concours d'Ile-de-France ; aux inspectrices et inspecteurs pédagogiques régionaux ; aux proviseures et proviseurs ; aux professeures et professeurs


    o Cette note de service fixe les modalités de l'épreuve de littérature du baccalauréat général de la série littéraire, applicables à compter de la session 2003 de l'examen. Les présentes dispositions annulent et remplacent les dispositions relatives aux épreuves de lettres, écrite obligatoire de série L et facultative de série ES, de la note de service n° 94-179 du 14 juin 1994 parue au B.O. n° 25 du 23 juin 1994. 

    Épreuve écrite obligatoire, série L 

    Durée : 2 heures 
    Coefficient : 4 
    Nature de l'épreuve 
    Les candidats ont le choix entre 2 sujets portant chacun sur un objet d'étude différent du programme de l'année. 
    Les sujets peuvent s'appuyer sur un texte littéraire ou critique, ou un document iconographique, pour engager la réflexion des candidats. 
    Les candidats sont invités à répondre, de façon construite et organisée, en deux développements successifs, à deux questions. 
    - La première question porte sur un aspect de l'œuvre retenue. En aucun cas, elle ne porte sur les œuvres recommandées en lecture complémentaire. 
    - La deuxième question porte sur l'ensemble de l'œuvre, en relation avec l'objet d'étude retenu. 
    Évaluation 
    L'évaluation se fondera sur les éléments suivants : 
    - la connaissance des œuvres et des objets d'étude au programme ; 
    - l'aptitude à prendre en compte des problématiques ; 
    - la clarté, la pertinence et la cohérence des propos ; 
    - la mise en œuvre de savoirs littéraires et culturels ; 
    - la justesse et la correction de l'expression. 
    Les libellés de sujets préciseront le barème accordé à chaque partie de l'épreuve. 

    Épreuve orale de contrôle, série L 

    Durée : 20 minutes 
    Temps de préparation : 20 minutes 
    Nature de l'épreuve 
    L'épreuve consiste en un exposé suivi d'un entretien. 
    Le candidat répond, dans un exposé organisé, à une question portant, soit sur un aspect d'une œuvre, soit sur l'ensemble d'une œuvre, en relation avec l' objet d'étude, soit sur un point de comparaison entre plusieurs œuvres inscrites au programme de l'année. 
    Au cours de l'entretien, l'examinateur, partant de l'exposé présenté par le candidat, invite celui-ci à préciser son propos, approfondir un commentaire ou une interprétation, à développer des perspectives. L'entretien pourra également prendre en compte les œuvres lues en lecture complémentaire pendant l'année. 
    Évaluation 
    L'évaluation se fondera sur les éléments suivants : 
    - la connaissance des œuvres et des objets d'étude du programme ; 
    - l'aptitude à prendre en compte des problématiques ; 
    - la clarté, la pertinence et la cohérence des propos, l'utilisation des notes personnelles ; 
    - la personnalité de l'interprétation et du jugement critique ; 
    - l'aptitude au dialogue et à l'échange ; 
    - la justesse et la correction de l'expression. 

    Pour le ministre de la jeunesse, 
    de l'éducation nationale et de la recherche 
    et par délégation, 
    Le directeur de l'enseignement scolaire 
    Jean-Paul de GAUDEMAR